Copy
 Live By HL # 07          /       Avril 2018
Les travaux récents du réseau Hans Lucas
          Pour être sur de tout lire jusqu'au bout,
          Lisez le mail dans le navigateur 
Logo Live By HL
© Brice Portolano
Artic Love © Brice Portolano

 // Live By HL //


Hans Lucas est un studio de production dédié à la photographie et aux écritures numériques. Depuis 2006 son activité se décline dans la production photographique, vidéo et multimédia, la formation initiale et continue, ainsi que la diffusion des œuvres de ses membres via une plateforme internationale collaborative.
 
Le Live by HL, sous la forme d'une page facebook, présente quotidiennement les productions des membres d'Hans Lucas. Cette page vous est destinée et vous permet de cibler les auteurs directement pour vos productions, collaborations, programmations...
 
Aujourd'hui nous vous proposons de recevoir une sélection directement dans votre boite mail.
© Aude Osnowycz

// Mayotte, au pays des clandestines  //
A Mayotte, petit bout de terre française au milieu de l'océan indien, l'immigration clandestine atteint des records. Selon les chiffres entre 30 % et 50 % des habitants seraient des migrants illégaux.
Venus de l'archipel des Comores, situé à quelques 70 km de là, hommes, femmes et enfants accostent quotidiennement à Mayotte dans des "kwassa", ces embarcations de fortune, conçues pour quelques personnes et qui en embarquent près d'une cinquantaine provoquant la mort de centaines de migrants chaque année. Fuyant la misère de leur pays, l'un des plus pauvres du monde, de nombreuses femmes, décident de tenter leur chance à Mayotte : Ici, c'est déjà la France. Ici, elles pourront accoucher sans frais et dans de bonnes conditions, leurs enfants iront à l'école gratuitement et ils obtiendront la nationalité française. Une série proposée par Aude Osnowycz. 
"Mayotte, au pays des clandestines" d'Aude Osnowycz
© Pierre Gautheron

// Le collectif Insomnia lutte contre les violences gynécologiques //
Des militants féministes du collectif Insomnia ont mené une action pour dénoncer les violences gynécologiques à la veille du Congrès National des gynécologues français. Elles ont disposé de faux vagins devant les hopitaux de Paris . Paris (France) le 08 mars 2018. Un reportage de Pierre Gautheron.
"Le collectif Insomnia lutte contre les violences gynécologiques" de Pierre Gautheron
© Brice Portolano

// Artic Love //
Tinja Myllykangas vit en Laponie Finlandaise, à 290km de la grande ville la plus proche. Après 6 années passées dans le sud du pays pour ses études, elle décide de quitter la ville pour retourner vivre dans la petite maison où elle a grandi. À 32 ans, elle consacre aujourd'hui son temps à ses 85 chiens de traineaux avec lesquels elle parcourt chaque jours les grands espaces de la Laponie..."Artic Love" de Brice Portolano
"Artic Love" de Brice Portolano
© Fares el Fersan

// Soleil du Nord //
Une famille monoparentale est un foyer qui s'organise autour d'un seul adulte. Face à la vie réelle, quelle est la valeur d'une convention statistique? Un reportage de Fares el Fersan.
"Soleil du Nord" de Fares el Fersan
© Jonathan Fontaine

// En Ethiopie, les femmes victimes de la sécheresse //
 
L'Éthiopie a fait face à la plus importante sécheresse et crise alimentaire depuis 50 ans. En 2015 et 2016 les conséquences du phénomène climatique El Nino a privé les habitants de la corne Africaine de leurs pluies saisonnières... Un reportage de Jonathan Fontaine 
"En Ethiopie, les femmes victimes de la sécheresse" de Jonathan Fontaine
© Frédéric Pétry

// Mécanique au féminin //
3 femmes au milieu d'une douzaine d'hommes. Passionnées de mécanique, elles suivent une formation à l'Afpa de Loudeac. "Mécanique au féminin" de Frédéric Pétry
"Mécanique au féminin" de Frédéric Pétry
© Guillaume Chauvin

// Sentinelles //
Guillaume Chauvin a suivi ces femmes "Sentinelles" Série complète et texte sur demande
"Sentinelles" de Guillaume Chauvin
© Virginie Merle

// Ouessant et Ouessantines //
L'île aux femmes d'aujourd'hui. C'est un portrait de l'île et de ouessantines de différentes générations qui ont toutes choisi de venir ou revenir s'installer à Ouessant ou même qui ne l'ont jamais quitté. "Ouessant et Ouessantines" Un documentaire de Virginie Merle.
"Ouessant et Ouessantines" de Virginie Merle
© Cécile Henryon

// Talon de curiosité //
Cécile Henryon propose "Talon de curiosités" réalisé avec Alexandre Clément. Une entrée dans l'intimité de ces dames organisée comme un cabinet de curiosité. Rafraîchissant et étonnant!
"Talon de curiosité" de Cécile Henryon
© Patrick Cockpit

// Invasion //
Patrick Cockpit a démarré un travail sur les intérieurs Parisiens et celles qui les habitent. 
"Invasion" de Patrick Cockpit
© Michael Bunel

Au bout de vos rêves © Michael Bunel


// EXPOSITIONS //

  • Pour sa 6ème édition, le Festival Photographique L'œil Urbain invite les photographes Claire-Lise Havet (L'habitat moyen en Russie), Didier Bizet (Lenin Palace) et Denis Meyer (Bergers Urbains), du 6 avril au 20 mai, à Corbeil-Essonnes. Week-end d'ouverture les 6 et 7 avril.
  • Michael Bunel expose "Au bout de vos rêves" aux Grands Voisins à partir du 7 avril et ce pour un mois. 
  • Romy Alizée expose "Illusions charnelles", à la galerie Dièse22 du 10 avril au 12 mai 2018. Elle sort également son premier livre "Furie" aux éditions Maria Inc. au mois d'avril, sur la série "Quand j'ai joui sur toi", une collection d'autoportraits autour des sexualités et fantasmes. 
  • Simon Vansteenwinckel et Quentin Bruno, sélectionnés pour le 17e Prix National Photographie Ouverte, sont exposés au Musée de la Photographie de Charleroi jusqu'au 22 avril.
  • Samuel Hense expose du coté d'Angoulême, dans le cadre du festival Emoi Photographique, sa série "Impressions" du 24 mars au 29 avril.
  • Lucile Boiron, Charlotte Mano et Lucie Pastureau font parties des artistes sélectionnés pour le festival de la jeune photographie européenne Circulation(s) 2018. Elles seront donc exposées au Cent Quatre à Paris du samedi 17 mars au dimanche 5 mai.
  • Emilie Arfeuil expose "Les Métamorphoses de Protée" à la Galerie 247 du 8 Mars au 21 Avril 2018. L'exposition questionne la possibilité d'une identité alternative à la manière d'un mythe, en mêlant photographies, vidéos et installation sonore. En partenariat avec le Festival Circulation(s). Vernissage le Jeudi 8 Mars à partir de 18h à la Galerie 247 (247 rue Marcadet, Paris 17 - M° Guy Moquet ou Lamarck). 
  • Sinawi Medine expose actuellement à Nice Sauvetage en Méditerranée" ( puis pendant les biennales de l'écriture du réel avec le Théâtre de la Cité à L'Autoportrait de Marseille à partir du 17 mars et ce pendant 3 mois. Il exposera également  « Les routes de l'exil à la frontière franco-italienne » (66 Rue 3 Frères Barthélémy, au Funiculaire de Marseille, à partir du 17/03 (pendant 2 mois).  Il exposera également « Sauvetages en Méditerranée » avec Sos Méditerranée (17 Rue André Poggioli Marseille) https://www.facebook.com/events/774112109451080/
  • Clara Chichin exposera « Le dos des arbres » à l'Abbaye Saint-Georges de Boscherville (Normandie), sous le commissariat de Christine Ollier. Du 20 mars - 10 juin 2018
  • Christophe Beauregard exposera «SARI » du 2 au 8 Avril 2018 exposé à la Galerie Rue Antoine 10, rue André Antoine 75018 Paris https://rueantoine.com // https://exposed-photographie.fr
  • Valerio Vincenzo expose en plein air "Borderline, les frontières de la paix" du 1er mai au 8 juin 2018, sur les grilles du Lieu d'Europe à Strasbourg, dans le cadre de l'Année Européenne du Patrimoine 2018. 
Pour retrouver les anciennes éditions Live By HL, c'est ici !
In Frame

// LES TIMELINES DU SITE //
Politics
Creative
Toulouse
Nantes
Portraits
Fashion
Live
Paris
Society
Culture
Marseille
Lille
Cette newsletter est concoctée par Julien Hazemann, Anaïd de Dieuleveult, Kathleen Rengnet et Patrick Cockpit avec Wilfrid Estève.

Copyright © 2018 Hans Lucas, All rights reserved.