Copy
Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez-ici.
Retrouvez la Newsletter au format PDF sur le site d'Archipel des Sciences.
Chaîne Youtube Archipel des Sciences sur Google+ Archipel des Sciences sur Facebook Blog Archipel des Sciences Site Archipel des Sciences
Adhésion 2015
Archipel des Sciences vous invite à adhérer pour l’année 2015. La cotisation est de 30 €, 10 € pour les étudiants et 100 € pour les personnes morales.

Vous avez désormais la possibilité d'adhérer en ligne sur le site d'Archipel des Sciences. Vous pouvez également télécharger le formulaire d’adhésion ici.

Archipel des Sciences vous remercie de l’intérêt que vous porter à la culture scientifique, technique et industrielle.
Demandez le catalogue !
Catalogue Archipel des Sciences vous présente son catalogue d'outils pédagogiques et ses possibilités d'animations à destination du public scolaire.

Depuis de nombreuses années, le Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CCSTI) de Guadeloupe n'a cessé d'œuvrer dans le domaine de la culture scientifique. Les diverses thématiques qui sous-tendent notre action de vulgarisation de cette culture, montre bien l'importance de la science dans notre vie.

Les outils que nous vous présentons dans ce catalogue ne représentent qu'une partie de ce que peut mettre en place Archipel des Sciences.
Le scientifique du mois
Yves-Marie Cabidoche
1954 - 2012
 

Docteur en agronomie, Directeur de recherche INRA, Médaille d'Or de l'Académie d'Agriculture de France, Chevalier de l'Ordre National du Mérite

Quelque trente ans après qu’apprenti botaniste je « faisais » les garrigues autour de Montpellier, Yves-Marie Cabidoche y était allocataire de recherche en science du sol à Supagro. Je fus un temps au CNRA de Versailles, avant de rejoindre la Guadeloupe ; lui aussi. Nous avions donc des mémoires communes de paysages de nos jeunesses. Mais j’ignorais alors que, de 1980 à son départ très ailleurs, avec Maï, Yves-Marie Cabidoche, j’aurais vécu une trentaine d’année de partenariat, mieux, de connivences scientifiques et humaines, tout au long de son œuvre au Centre INRA Antilles Guyane, dont ses années d’appui du Centre de culture scientifique, technique et industrielle de la Guadeloupe, Archipel des sciences.

Notre complicité a commencé au cours des années 80, avec cette aventure guyanaise de l’INRA. Lui sur les sols, moi sur les plantes fourragères nous apportions, à Combi ou à Saint-Élie, des connaissances nouvelles, hélas bien mal valorisables à court terme dans les logiques néocoloniales du « Plan Vert ».

C’est surtout par sa contribution à la diversification de l’agriculture de la Grande-Terre à partir de la gestion pédologique des argiles gonflantes sur substrat corallien qu’Yves-Marie Cabidoche atteignit sa double notoriété : l’envergure internationale du chercheur « fondamental », avec ses nombreuses publications, et la reconnaissance des cultivateurs de chez nous avec l’invention de T.H.E.R.E.S.A (Transferts Hydriques Évalués Par REtrait des Sols Argileux)...
 
Ce sigle élégant est celui de l’appareil breveté en 1987 pour le pilotage de l’irrigation de ces sols dont la maîtrise est si difficile. T.H.E.R.E.S.A. fut une vedette de nos Fêtes de la science : l’inventeur accepta d’associer Archipel des sciences à la valorisation culturelle de cet appareil, une coopération qui devait se pérenniser.

Lorsque au début des années 2000, les Antilles françaises se réveillent dans le cauchemar de la pollution à la chlordécone, c’est avec la collaboration de Yves-Marie Cabidoche qu’Archipel des sciences entre en campagne de culture scientifique offrant aux écoles et au grand public conférences, posters, dépliants sur la pollution du sol, la pollution de l’eau et la pollution de l’air. L’esprit, les méthodes et techniques, les résultats de cette recherche demeureront un modèle d’approche scientifique et culturelle.
 
A défaut de disposer à l’INRA de l’équipe pluridisciplinaire à la hauteur des enjeux, il sut mobiliser, avec le concours de Magalie Lesueur-Jannoyer (CIRAD), notamment, une large collaboration : en 2010, par exemple, une trentaine de spécialistes, nationaux et internationaux, vint aux Antilles débattre des possibilités de remédiation de la pollution.

Ses capacités de synthèse bien au-delà de sa discipline et sa hauteur de vue s’expriment dans le schéma ci-après qu’il nous offrit, en introduction à notre poster sur la pollution du sol, « Belle île à risques en sol majeur ».
 


Humaniste, théoricien pointu, mais tout autant soucieux de solutions efficaces, c’est à partir de ses résultats que l’équipe des Jardins Familiaux (JAFA) peut, aujourd’hui promouvoir un jardin créole sans production souterraine dont la biodiversité assure une alimentation équilibrée sur les terres à chlordécone.

La maladie ne lui a pas permis de contribuer à la mise à jour, dont il avait accepté le principe, des outils de communication d’Archipel des sciences en ce domaine. Même si nous espérons pouvoir trouver, moins vite sans doute, les données nécessaires, il nous manquera cet irremplaçable humour et ce sens aigu des relations humaines qui furent assurément le secret de ce supplément de bonheur que nous avons eu de servir la science et la Caraïbe aux côtés de Maï.

On ne sera pas surpris du véritable tsunami émotionnel provoqué par son départ, à 58 ans. Mais est-il vraiment parti ? A travers les témoignages et ses dessins du recueil d’hommages que ses amis ont réunis, j’entrevois tant de preuves qu’il n’est pas loin le bougre...
 


Même si on m’assure qu’il a tiré sa révérence.
 
Remerciements à Lucien Degras
Bertène Juminer et la culture scientifique en Guadeloupe
A l’excellente note de notre webmaster sur Bertène JUMINER, dans notre précédente newsletter, on me permettra d’ajouter quelques mots concernant les relations personnelles et professionnelles que sa vie m’a offertes.

Bertène, comme votre serviteur, a été du premier transport direct vers la France des étudiants des Antilles et de la Guyane, sur le cargo Sagittaire ; qui nous déposa à Marseille, en octobre 1945, si mes souvenirs sont bons. Une traversée marquée par une grosse tempête, la crainte des mines flottantes et … nos premiers flirts avec les filles, que des soirées de biguine nous permirent de rencontrer… . Mais, c’est surtout à Montpellier au Foyer des étudiants d’outre-mer, au cours des joutes politiques dont les ténors étaient Frédéric Jalton et Félix Rodes, que je remarquai la conscience et la finesse d’analyse politique de Bertène JUMINER, laissant présager ses œuvres politico-littéraires, « Batouala » (1961), « Au seuil d’un nouveau cri » (1963) et « La revanche de Bozambo » (1968).

Ses années de recteur de l’académie Antilles-Guyane furent une seconde période de relations, et plus étroites. J’eus l’occasion de lui présenter, en lien avec la naissante UAG et la politique de développement culturelle de l’époque mitterrandienne le mouvement naissant de la culture scientifique et technique. Dès 1985 il organisa, en Guyane, un stage de formation à la CSTI ouvert aux personnels d’animation culturelle des organismes publics des trois départements. Responsable de l’unité de CST de l’INRA-AG, pendant une semaine je bénéficiai d’une initiation pratique et théorique du plus haut niveau. J’entends, je vois encore Françoise Balibar, éminente physicienne éditrice d’Einstein, nous élever à la double pédagogie des nouveautés enthousiasmantes de la science et de la nécessité de leur critique publique. Je t’en remercie Bertène.

Enfin, Bertène, installé en Guadeloupe à la retraite, en dépit d’une santé fragile, contribua avec sa hauteur de vue, humaniste autant césairienne que fanonienne, à la création du Groupe « Ethique et société » d’Archipel des sciences. Que de soirées passionnantes où Aubert Parfait dut nous sortir du local du Critt-Bac qui, à Jarry, nous donnait asile !… Elles aboutirent, en 1999, sous la présidence de Bertène, à cet Atelier d’Archipel des sciences où les historiens Bélénus et Yaccou, la psychiatre Dany Joseph-Ducosson, le philosophe Jean Lucry, la linguiste-sociologue Bébel-Gisler et bien d’autres bons esprits vinrent s’instruire et débattre « Autour de la mémoire, de l’oubli et de l’histoire ».

Peu d’années après, Bertène nous quittait ; physiquement. Mais comme il vit toujours chez tous ceux qui ont bénéficié de son parcours terrestre !
 
Remerciements à Lucien Degras
Brochure "La machine Terre"
Cette brochure, accompagnant l’exposition du même nom, présente la dynamique interne de la Terre, et les mouvements de la croûte terrestre qui en découlent. Plus connus sous le nom de tectonique des plaques, ces mouvements sont à l’origine des catastrophes telles que les séismes, les éruptions volcaniques ou encore les tsunamis.
Actualités
  • Fête de la Science 2015 : la phase de dépôt des projets est lancée
La Fête de la Science se déroulera en Guadeloupe du lundi 23 au samedi 29 novembre.

L’édition de cette année est coordonnée par Archipel des Sciences sous l’égide de la Délégation Régionale à la Recherche et la Technologie (DRRT) et du Conseil régional.

Les porteurs de projets peuvent dès à présent déposer leurs projets sur le site d'Archipel des Sciences, et ce jusqu'au 28 septembre prochain. Pour vous aider, consultez la notice d’accompagnement à destination des porteurs de projets.

La thématique de cette 24ème édition est la lumière à l’occasion de l’Année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière.

Par ailleurs, nous espérons compter sur davantage de porteurs de projets afin de proposer une offre importante d'animations et d'activités de découvertes gratuites aux différents publics.

Une réunion d'information se tiendra mercredi 16 septembre - 14h à la Médiathèque du Lamentin.

 
  • Evènements à venir
  •  
  • Evènements passés
    • Samedi 8 août, Pays de la Canne - Beauport - Port-Louis : Nuit des étoiles.
L'édition 2014 de la Nuit des étoiles a été un succès. Pas moins de 250 personnes ont assisté aux différentes animations proposées par Archipel des Sciences : initiation aux instruments d'observation, planétarium, café des sciences et observation du ciel nocturne.
 

Blog Archipel des Sciences


Visitez le Blog Archipel des Sciences

A la une ce moi-ci :
Les géoneutrinos, une clé pour comprendre la machine thermique Terre
 
 
Site
Site
E-mail
E-mail
Facebook
Facebook
Google+
Google+
YouTube
YouTube
 
Copyright © 2015 Archipel des Sciences, Tous droits résrevés.


Se désinscrire de la newsletter

Retrouvez la Newsletter au format PDF sur le site d'Archipel des Sciences.

Email Marketing Powered by Mailchimp