Copy
Mars 2021

La Plaine d'infos

L'association de la Plaine de Versailles réunit élus, agriculteurs, habitants, associations et entreprises pour, ensemble, œuvrer au développement durable de la plaine et la préservation de ses paysages.
LE PORTRAIT DU MOIS
Cécile et Alexandre Ruèche, la ferme de Pontaly
C’est en 2003, à l'aube de ses 21 ans, qu’Alexandre Ruèche s’installe en tant que jeune agriculteur à la Ferme de Pontaly à Bailly.
Après un bac agricole, il succède à son grand-père qui lui-même avait succédé à son père.
Dès son installation, il développe la pension de chevaux (25 aujourd'hui), qui lui apporte stabilité de revenu et relationnel avec les cavaliers.

 
Très vite, Alexandre s'investit dans le syndicalisme, appréciant de partager entre jeunes ses préoccupations. Souhaitant servir et défendre la profession, il prend petit à petit des responsabilités au sein du syndicat des Jeunes Agriculteurs d'Ile de France : une expérience enrichissante qui lui aura permis de découvrir le fonctionnement du milieu professionnel agricole.
En 2012, son épouse Cécile le rejoint sur la ferme, avec le désir de travailler ensemble et diversifier les activités de l’exploitation. Ils décident alors de valoriser d'anciens bâtiments en trois gites. Cécile développe un volet pédagogique pour faire découvrir l'agriculture aux enfants, accueillant une quinzaine de classes par an. Elle crée un jeu de piste sur la ferme, un atelier du blé au pain et un tour de Plaine afin d'offrir une vision complète du métier.
En parallèle Cécile crée en 2019 "Bailly Noisy en transition", une association citoyenne visant à engager la transition écologique des deux communes. De son coté, Alexandre fait évoluer petit à petit ses techniques culturales. Il s'interroge sur son environnement et son rôle. Après avoir étudié pendant un an les impacts techniques et économiques de l’agriculture biologique sur leur ferme, Cécile et Alexandre décident de se lancer : en 2018 la moitié de la ferme est engagée dans la transition puis l’autre moitié en 2019.
Cette décision leur donne un nouveau défi dans un contexte où le marché est porteur.
Alexandre plante également des haies, dont une récemment avec l'école Jules Vernes de Noisy. Il participe aussi au suivi du petit gibier, un bon indicateur sur son travail. La perdrix de la Plaine, dont on retrouve des souches datant de Louis XIV, est un oiseau qui niche en bordure de champs.
Il aménage donc ses parcelles pour favoriser cette biodiversité,  redécoupant en plusieurs lots de grandes parcelles via des haies ou des bandes enherbées par exemple.
« C’est un véritable enchantement de pouvoir observer cette belle diversité d’animaux dans la Plaine et de pouvoir se dire qu’on y contribue. C’est ce qui fait (entre autre !) la beauté de ce métier » confie t-il.
Aujourd'hui, Cécile et Alexandre cultivent 180 ha, dont 20 ha de prairie pour la pension de chevaux. Ils ont diversifié les cultures : blé, lin, maïs, luzerne, caméline, tournesol, lentilles (verte, noire, corail et blonde), pois et pois chiche, soja, chia, petit épeautre et triticale. Cette année, Alexandre sèmera pour la première fois du quinoa et récoltera son premier blé meunier certifié bio. En parallèle certaines de ces espèces sont produites pour de la multiplication de semences.
Ils vendent une partie de leurs productions en direct : huile de colza et de tournesol, graine de lin, miel, pois chiche, lentilles. Ils proposent également, grâce à Ghislaine Picard des Délices du potager, une confiture lentille corail - gingembre et du houmous.
Vous pouvez retrouver leurs produits à la ferme (précommande par mail), comme dans différentes boutiques de producteurs (Deux gourmands, Pierre-Alexandre Prieur), à l'Amap de Villepreux, et diverses épiceries locales. Ils sont labellisés "Bienvenue à la ferme" et « Produit en Ile de France ». 

Pour en savoir plus : site internet - page facebook
* L'histoire des Moulineaux                                         
La ferme de Pontaly se situe au lieudit des Moulineaux, un site chargé d'histoire. C'est l'Association de Renaissance du Patrimoine Bailly-Noisy-Rennemoulin qui en parlerait le mieux, elle avait d'ailleurs organisé une conférence à ce sujet.
 On retrouve une trace du nom de Pontaly (Charles de Ponthalie) dans un acte de 1467. Il rassemble un moulin et le fief des Moulineaux.
 En 1688 le roi, qui a acquis le domaine, remet en état le château, étable, moulin, canaux, écluses, bergerie... Louis XIV l'offre ensuite à son chirurgien Félix François de Tassy (qui l'a opéré de sa fistule).
Sous Louis XV, seule l’activité agricole restera active ; le château et le moulin le long du ru de Gally seront laissés à l’abandon et détruits.
En 1928, la ferme sera acquise par l’arrière-grand-père d'Alexandre, Robert Thierry, alors installé à la ferme du Chenil à Noisy-le-Roi.
ACTUALITÉS
Etude sur le biotope des abeilles, premiers résultats
Depuis plusieurs années, Les fermes de Gally réalisent sur leur ruches des analyses qui ont démontré une carence alimentaire comme premier facteur limitant. Notre association trouvait intéressant d'élargir à l'ensemble de la Plaine, territoire agri-urbain, ces analyses afin de connaitre les risques que rencontrent les abeilles. Telles des sentinelles, en étudiant leur pollen au quotidien, elles nous donnent une information sur l'environnement dans lequel elles évoluent et le nôtre. Nous avons donc lancé cette grande étude en 2020, en partenariat avec le bureau d'étude BeeOdiversity.
Les premiers résultats issus de deux ruchers, l'un sur Plaisir et l'autre à Feucherolles indiquent, comme pour les Fermes de Gally, que le premier facteur limitant pour les abeilles est une insuffisance en quantité et qualité de fleurs. Nous allons donc travailler en premier lieu à fédérer tous les acteurs du territoire : communes, habitants, agriculteurs, golfs, aérodromes, pour œuvrer ensemble en faveur de la biodiversité et mener différentes actions pour offrir aux abeilles une alimentation en qualité et quantité suffisante. Retrouvez le communiqué ici
Printemps et réveil la biodiversité
Avec l'arrivée du printemps, c'est toute la nature qui s'éveille, des arbres qui bourgeonnent aux premières fleurs qui apparaissent mais aussi la faune qui cherche un lieu de quiétude pour élever ses petits. Nous avons rencontré récemment le GIC de l’Oisemont qui regroupe 7 exploitations agricoles sur 750 hectares dans la perspective du Château de Versailles. Ce sont des passionnés de l'écosystème et de la biodiversité. D'ailleurs en 2018 un ornithologue de l'association Hommes et Territoire a établi un audit ornithologique sur l'année qui confirme la richesse de ce territoire (synthèse ici). Ils nous ont expliqué qu'on retrouve sur la Plaine deux espèces emblématiques et indigènes qui existent depuis Louis XIV. Il s'agit de la perdrix grise et de l'alouette des champs. Ce sont deux oiseaux qui nichent au sol, en bordure des champs et dans les bandes enherbées. Ces mêmes bandes enherbées qui aujourd'hui sont envahies par les promeneurs qui les empruntent au même titre qu'un chemin. Or ces bandes sont des lieux privés, intégrés au mode de gestion de l'exploitation par les agriculteurs au service de la biodiversité.
Le printemps est une période où chacun doit être vigilant pour laisser à la nature son espace, lui permettre de conserver des endroits de quiétude (sans marcheur et sans chien) pour permettre le renouvellement des populations. Pour rappel, entre la nidification et les petits, la période s'étale d'avril à juin, pour les oiseaux comme pour les levreaux par exemple.
Soyons tous acteurs de la biodiversité ! 
Pour en savoir plus sur le GIC de l'Oisemont : 
ici
Lancement d'un groupe de travail sur l'intensification du flux 
de promeneurs en Plaine
De plus en plus d'agriculteurs nous témoignent une augmentation importante et continue de promeneurs (à pied, quad, moto, vélo, cheval...) sur les chemins de la Plaine. Malheureusement cette densification apporte avec elle un flot de personnes irrespectueuses, abimant les champs, rentrant dans les exploitations, se garant n'importe où, laissant de nombreux déchets sans parler des chiens laissés en liberté et autres incivilités constatées.
La crise du Covid a fait prendre conscience du besoin de nature et de s'aérer, toutefois nous devons l'accompagner et sensibiliser afin que cela se fasse dans le respect de nos agriculteurs, de nos campagnes et de la biodiversité, en particulier en cette période de nidification et reproduction des oiseaux et de la faune.
C'est pourquoi nous avons mis en place un groupe de travail (élus, des habitants, des associations, des agriculteurs, les gendarmes et écogarde), afin de trouver des solutions qui permettront aux promeneurs l'accès tant bénéfique à la Plaine comme aux agriculteurs de travailler dans de bonnes conditions et à la nature de pouvoir suivre son cycle.
Mise à jour du guide de randonnées des Chemins de Gally
Cela fait quelques années maintenant que nous avons édité notre guide de randonnées 'Les Chemins de Gally", qui permet de découvrir les magnifiques paysages de la Plaine.
Nous souhaiterions réaliser une vérification des parcours et du balisage afin de pouvoir le mettre à jour. Nous avons déjà sollicité les associations de marche et randonnées de la Plaine pour nous aider dans ce projet, toutefois si vous êtes intéressés pour y participer, vous êtes bienvenus, n'hésitez pas à nous contacter !
Recensement des animations pour le Printemps de la Plaine

Communes, agriculteurs, particuliers, artisans, partenaires,..., nous comptons sur vous pour proposer des évènements locaux et chaleureux, à l'image de notre Plaine. Nous sommes également à votre disposition pour créer des animations ensemble !
Merci de nous faire parvenir vos projets pour réaliser le programme en ligne.
Nous avons créé un fond d'affiche sur lequel vous pouvez y noter/coller votre évènement : ici
EN BREF SUR LA PLAINE

Des agriculteurs de la Plaine dans les médias

* Les distributeurs de la ferme du Clos d'Ancoigny mis à l'honneur ici

* La ferme de Pontaly a témoigné sur les dégâts des pigeons ici

* La ferme de Gally a accueilli l'émission sur l'agriculture "Nous paysans" de France 2 : ici
Les vaches de la ferme de Gally dans le clip musical sur les gestes barrières : ici

* La ferme de Grignon présente dans l'émission "La France bouge" d'Europe 1 : ici

* Benjamin Develay, la Ferme du Prieuré, a témoigné pour Passion Céréales, avec l'aide de l'association, sur son action en faveur de la biodiversité (diffusé sur FR3 et France Bleue): ici

Une conserverie sur la Plaine
Les Agités du Local viennent de prendre leur quartier sur le site des pépinières Théart à St Nom la Bretèche qui accueille  déjà plusieurs start up.
Leur activité se divise en deux marques :

Terre d’Apéro qui propose une gamme de tartinables de légume (à partir de produits locaux);  
* la Conserverie des Agités qui propose aux producteurs qui le souhaitent de transformer leurs fruits et légumes en tartinables, condiments, sauces, soupes, compotes, confitures et jus. 
Cela permettra également une action anti gaspi en valorisant les légumes et fruits moches ou abimés ainsi que les surplus de production.
Nous sommes heureux de voir les outils de transformation agricole se relocaliser sur la Plaine et d'accompagner cette belle dynamique.

Vente du domaine de Grignon

La communication autour de la vente se poursuit avec un nouvel article ici.
Les candidats retenus pour la dernière phase sont passés devant un jury début mars et ils ont jusqu'au 26 mars pour proposer leur offre finale et chiffrée.
De leur coté, dans la nuit du 16 mars, les étudiants en 1ère année d'AgroParisTech ont décidé à presque l'unanimité un blocage du site, "Stop Privatisation Grignon
". Leur objectif est de sensibiliser le Ministère à l'avenir de Grignon et de soutenir un projet non immobilier, portant sur des valeurs  écologiques, patrimoniales et sociales. Ils ont réussi à obtenir une entrevue avec le Ministère. Article 
  
Vous êtes adhérents et vous souhaitez que l'on mette en avant une de vos initiatives dans la partie "en bref sur la Plaine" de notre newsletter?
N'hésitez pas à nous contacter !
Nos dernières photos sur Instagram
Nous soutenir : adhérer à l'association
Parce qu'aujourd’hui c'est du local qu’émergent les initiatives porteuses de valeurs et de résultats ; 
Parce que la plaine de Versailles est un joyau à préserver,
Rassemblons-nous pour échanger nos visions et nos projets. Construisons ensemble la plaine que nous souhaitons.
Parce que votre voix compte, rejoignez nous ! Adhérer en ligne : ici / faire un don : ici
Retrouver toutes nos newsletters sur notre site internet : ici
Facebook Facebook
Instagram Instagram
Site internet Site internet
Twitter Twitter
Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles
33 ter rue des Petits Prés
78810 Feucherolles
01 34 59 33 31






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles · 33 Ter Rue Des Petits Pres · FEUCHEROLLES 78810 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp