Copy
Dans le cadre du Programme Herbe et Fourrages, la Chambre d'Agriculture de la Haute-Vienne vous transmet cette lettre d'information sur la gestion de l'herbe pâturée et fauchée.
Afficher le contenu
 
Prévoir dès à présent les surfaces à faucher et se préparer à sortir les premiers animaux !

Bulletin n°3 du 15 mars 2016

Estimer les besoins en tonnes de matière sèche.
Les besoins par UGB en tonne de MS (matière sèche) pour la période hivernale varient selon les catégories présentes. En intégrant un stock de sécurité de 20% des besoins, on estime que :
 
Systèmes d’élevage Besoins en tonnes de matière sèche /UGB
Bovins viande
- plein air
- velages sur 2 périodes
- velages automne
- velage printemps
 
2.1
1.9
2
1.8
Ovins viande
- agneaux de bergerie
- agneaux d’herbe et de bergerie
- agneaux d’herbe
 
1.6
1.1
0.9

Pour les systèmes laitiers, les besoins varient avec la production laitière moyenne. Compter entre 15 et 17 kg de MS/jour/UGB. A chaque exploitation de déterminer la part de pâturage...

Prévoir les surfaces à récolter
Les tonnes de matière sèche seront faites sur le maïs ensilage et les prairies pour la grandes majorité. La répartition des prairies entre prairies pâturées et prairies fauchées permet de faire un premier point de cohérence. Le ratio 50% fauchées - 50% pâturées se retrouve sur plusieurs exploitations ; plus l'exploitation engraisse et/ou à des animaux en bâtiment, plus la partie fauchées augmente.
 
Les 300°C arrivent, la mise à l'herbe de certains animaux peut débuter !
Les conditions météorologiques de cette semaine peuvent être favorables à la mise à l'herbe de certaines catégories d'animaux sur des sols portants.

Si certaines prairies ont continué à pousser tout l'hiver, ce n'est pas le cas pour toutes. Les premiers lots sortis peuvent donc pâturer les premiers paddocks de la "surface de base" (c'est-à-dire la surface uniquement pâturée au printemps) mais également les parcelles qui seront récoltées en foin.
Jusqu'à 500°C, le déprimage de ces parcelles n'aura pas de conséquence sur le rendement. Par contre, au-delà, l'épi dépasse le stade 5 cm et les animaux consommeront les épis, réduisant le rendement en foin (parfois jusqu'à 30 %).
Si les paddocks ne suffisent pas à alimenter le troupeau, vous pouvez faire déprimer quelques parcelles par la suite. Ainsi, les premiers paddocks auront suffisamment de jours de repos entre les 2 cycles de pâturage.
Et toujours...

Le guide du pâturage disponible sur simple demande ou en le téléchargeant ci-contre.

Les groupes locaux se retrouvent...
- Mézières - Bellac : le 7 avril à 10h au GAEC de Lavaud "Lavaud" à Blanzac.
 
"Le bon repère de la mise à l'herbe, c'est 300°C !"
Action réalisée dans le cadre du Programme Herbe & Fourrages qui s'inscrit dans le Contrat d'Actions Collectives Agroécologie "pour le développement de l'autonomie alimentaire" avec le soutien du Conseil Régional et de l'Europe.
Copyright © 2016 Chambre d'Agriculture de la Haute-Vienne, Tous droits réservés.


Se désabonner    Mise à jour de vos préférences

Email Marketing Powered by Mailchimp