Copy
Si ce courriel ne s'affiche pas correctement, cliquer ici pour le visualiser dans votre navigateur.

AS-TU OUVERT LA PAROLE AUJOURD'HUI?

 

"Au commencement, la Parole existait déjà.  La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu.  Au commencement, la Parole était avec Dieu.  Par elle, Dieu a fait toutes choses et il n'a rien fait sans elle.  En elle, il y a la vie, et la vie est la lumière des êtres humains.  La lumière brille dans la nuit mais la nuit ne l'a pas reçue". Jean 1, 1-5


"Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende".


 
DU NOUVEAU AU CCRC
 
Pierre Blais a démissionné du Conseil Canadien du Renouveau Charismatique (CCRC) après environ quinze ans de service. Sa charge de père-serviteur de la communauté nouvelle JÉSUS EST SEIGNEUR est plus lourde qu’il ne l’avait imaginé. Le CCRC se rappellera longtemps de sa bonne humeur, de ses exhortations et de son leadership dans le dossier de la prorogation au plan fédéral, alors qu’il nous a servi de guide durant cette transition complexe. Le CCRC te souhaite un apostolat fructueux dans ta communauté.
 
En 2015, quatre personnes furent élues membres du CCRC : Joseph-Lin Éveillard, prêtre d’Ottawa, Marc Nuckle de Montréal, Louis-Philippe Pelletier de Rimouski et Michel Supino de St-Jérôme. Bienvenue à chacun. Je suis heureux de les accueillir au sein de ce comité qui a à cœur la promotion de la dimension charismatique de l’Église catholique au Canada francophone.




 
NOUVEAU DIRECTEUR DU BULLETIN SELON SA PAROLE

 
 
Marc Nuckle
 
Il me fait plaisir de vous présenter Marc Nuckle, le nouveau directeur du bulletin Selon Sa Parole, version électronique. Marié à Pierrette depuis 42 ans, ils ont cinq enfants et neuf petits-enfants.  Depuis sa conversion en 1978, il s’est impliqué dans son groupe de prières, dans l’équipe paroissiale de pastorale du baptême (huit ans) et a accompagné quelques catéchumènes dans la préparation de leur baptême. Pendant 12 ans, il a œuvré au Centre de prière Le Jourdain comme accompagnateur dans les sessions de guérison intérieure. Il a vraiment à cœur la mission des groupes de prières du Renouveau charismatique. Il est membre de l’équipe diocésaine du Renouveau charismatique de Montréal, membre de l’exécutif de l’Assemblée des délégués diocésains du Renouveau charismatique catholique du Canada et membre du CCRC.
 

 
UNITÉ DES CHRÉTIENS
 
Dans un geste de solidarité avec tous les chrétiens, le CCRC organise un TEMPS DE GRÂCES POUR LEADERS CHRÉTIENS du 27 au 29 avril 2016 au Centre de Prières l’Alliance à Trois-Rivières. Cette rencontre sur semaine veut permettre aux leaders des renouveaux charismatiques catholique et protestant de se connaître, de s’apprécier et de prendre conscience de tout le trésor que nous avons en commun comme chrétiens. Cette rencontre s’adresse aux pasteurs protestants et aux prêtres, aux répondants diocésains, aux responsables diocésains et régionaux du Renouveau charismatique, aux équipes des centres de prières et aux responsables des communautés nouvelles. Voyez l’annonce plus loin. Inscrivez-vous dès maintenant.
 
Henri Lemay
Président du CCRC 


 
Témoignage d’un chrétien d’Obedjiwan
« J’ai grandi à Opitciwan. J’ai encore ma mère. Je suis père de huit enfants, dont deux sont décédés, et j’ai des petits-enfants. Jeune, je me sentais en sécurité quand j’étais dans le bois avec mes parents. Dans une tente, j’avais un sentiment de liberté, de joie, de paix. Quand on revenait dans la réserve, il y avait une grosse différence dans ce que je voyais et ce que je vivais dans la communauté. Il fallait que je m’adapte à ces deux mondes. Ce fut un choc.
 
Ce n’est que lorsque j’ai commencé à prier que j’ai retrouvé cette liberté, cette paix, cette joie et cette sécurité. Mon grand-père m’avait dit que dans notre culture, quand on voulait prier, on s’en allait dans le bois et on faisait la prière d’Indien par les cérémonies traditionnelles. Quand ça ne marchait pas, il voyait un signe de Dieu d'aller le prier à l'église : confession, communion, et ensuite c'était l'abond
ance à la chasse.  En tenant sa croix dans sa main, il m’avait montré comment prier. Ma mère me disait aussi qu’avant de manger, il fallait prier pour que mon âme grandisse. C’est comme ça qu’ils m’ont montré la foi. Ils ont semé une graine dans mon cœur qui lentement a poussé.
                               
Dans le deuil
Depuis mon enfance et quand j’ai perdu mes enfants, j’étais plus centré sur mes souffrances que de regarder vers le Christ. Quand j’ai perdu ma fille, je pleurais. Je l’ai prise dans mes bras. J’ai fait une prière. L
a sensation était forte: c’est comme si Marie était en moi et que je tenais le Christ dans  mes bras. J'ai ressenti la souffrance de Marie et c'est là que j'ai appris à cheminer vers le pardon. Plus tard, quand j’ai perdu mon garçon de 10 ans dans un accident de chasse, j’avais tellement de misère à le laisser partir que j’ai fait une prière. Dans mon cœur ça disait que Dieu a laissé son propre Fils sur la croix pour nous sauver de nos misères, pour nous consoler, nous aider dans nos douleurs, nos peines, nos péchés.
 
 

Aujourd’hui encore, lorsque j’ai un pincement au cœur, je regarde le Christ en croix, les douleurs de Marie et la miséricorde du Père. C’est là que je trouve le courage de continuer d’affronter la souffrance et de garder l’espérance. En méditant la passion du Christ, j’ai trouvé le chemin du Christ qui disait : que ce ne soit pas ma volonté à moi mais la volonté du Père. C’est ainsi que je retrouve la vérité, la vraie liberté. Quand je me lève le matin, je mets Dieu dans ma vie et je m’appuie sur lui. Dans le silence, je l’écoute. J’ai besoin du Seigneur, de la prière, pour faire sa volonté, lui obéir, servir. J’ai de plus en plus le goût d’aimer. J’essaie d’avancer sur ce chemin-là. Je tombe, mais je continue après.                    
 
Avant, je me voyais grand pécheur à travers la drogue, la boisson, la cigarette. À cause de mes 
péchés, je trouvais que je n’étais pas digne d’aller dans les endroits de prière. L’an passé, en allant à Sainte-Anne de Beaupré, j’entendais dans mon cœur : Avance! Persévère! Jésus est miséricorde! Un matin de janvier, en priant le chapelet avec mon épouse, j’ai eu le goût d’avancer et je lui ai dit : Si on faisait un congrès. Ce que Dieu a fait pour moi, je veux qu’Il le fasse pour les gens de ma communauté.               
 
Aujourd’hui, je crois que le Père veut rassembler ses enfants dans l’unité. C’est le Christ qui nous fait cheminer vers l’unité, c’est Lui qui nous sauve. Il nous rend libre. Comme un aveugle, on ne peut pas marcher tout seul. J’ai confiance, je regarde vers le Seigneur et je le prie; c’est lui qui bâtit le chemin. Je sais que mes ancêtres ont prié pour nous et continuent d’intercéder pour nous. J’essaie de mettre en pratique ce qu’ils nous ont transmis. Je veux devenir un bon catholique. Quand je joue du tambour, à chaque battement c’est un remerciement à Dieu. Je prie pour que la foi chrétienne catholique puisse être transmise et que de toutes les nations, on devienne les disciples.                                                                                            
 
M. Fabien Awashish,
Président – comité du congrès du renouveau charismatique, août 2015  Opitciwan, QC


 



Congrès Charismatique d’Opitciwan  (Obedjiwan)
du 28 au 30 août 2015
Saviez-vous que...
 
Obedjiwan (Opitciwan en atikamekw) est une réserve autochtone du Québec dans le territoire de la ville de La Tuque dans la région de la Mauricie. Obedjiwan fait partie de la nation des Atikamekw qui compte deux autres communautés soient Wemotaci et Manawan.
Ma devise en préparation au congrès :
« Je peux tout en Celui qui me fortifie. »  (saint Paul)    
 
C’est dans l’action de grâce que j’ai vécu ce congrès.  Environ 75 personnes de l’extérieur étaient inscrites au congrès d’Opitciwan. Le départ s’effectue d’Alma le vendredi midi.  Comme responsable de l’autobus et de l’animation pendant le trajet, le Seigneur m’a vraiment tout donné, Il m’a comblée.  Nous partons à l’aventure avec la joie dans le cœur et sur les ailes de l’Esprit-Saint qui ne nous a pas fait défaut pendant toute la fin de semaine.  Le Seigneur nous a formés en communauté dès le départ : un prêtre, un diacre permanent, une famille religieuse, six jeunes venus de Québec, des couples, des personnes seules; ainsi toutes les couches de la société étaient représentés dans l’autobus, excepté les tout-petits qui ont été présents au milieu de nous pendant tout le congrès.  Les mamans atikamekw amenaient leurs enfants avec elles pour suivre les activités; ce qui donnait à l’assemblée une ambiance très familiale.  « Dieu a visité son peuple », nous l’avons vu de nos yeux.  Oui, dans cet aréna, la grande famille de Dieu était réunie.  (Environ 350 personnes)

Des haïtiens venus en autobus de Montréal ont déboursé 200 $ chacun pour un trajet qui dura entre neuf et dix heures.  C’est ce qu’on appelle de la solidarité entre les peuples.  Ils sont venus soutenir leurs frères autochtones.  N’est-ce pas ça la charité que le Christ nous demande de pratiquer? Un bel exemple à garder en mémoire!
           
Nous avons prié, chanté et dansé au son de la musique de Gilbert Dabady, un haïtien venu de Boston aux États-Unis. Henri Lemay, président du Conseil canadien du Renouveau Charismatique, venu d’Ottawa, a ouvert le congrès avec une Parole du prophète Joël (2,18-20) : 

« Le Seigneur aime son pays, il a pitié de son peuple et répond ainsi à ses prières :  « Je vais vous donner de nouveau du blé, du vin et de l’huile.  Vous en serez comblés! Plus jamais je ne vous livrerai aux moqueries des autres peuples….. »        
           
Ce fut un congrès réussi. La messe des ancêtres, présidée par le Père René Larochelle, fut une des plus belles et des meilleures que j’ai vécues.  L’Esprit-Saint était vraiment à l’œuvre par les paroles de connaissance reçues pour la guérison et la libération des personnes blessées.  Oui, « Le Seigneur a visité son peuple ».
           
Gaétan Desjardins, un peintre, se sentant interpellé par le Seigneur, s’est laissé conduire dans la prière pour faire le portrait de sainte Kateri Tekakwitha.  Il nous a entretenu de son expérience vécue avec l’histoire de cette amérindienne.  Un gaspésien, le Père Delvida Leblanc, qui a fait son témoignage, nous a enseigné sur les quatre degrés de la foi.  Le samedi après-midi, nous avons expérimenté la guérison physique avec la participation d’Henri Lemay, qui proclame toujours la Parole de Dieu avec puissance.  Nombreuses furent les guérisons et les libérations des cœurs pendant ce ministère.
           
Denise Bergeron, responsable de la Maison l’Alliance à Trois-Rivières, est venue avec d’autres membres de sa communauté. Elle nous a demandé de faire l’unité et d’arrêter de se déchirer entre nous.
           

La jeunesse fut rassemblée par la Famille Myriam et près de 70 jeunes ont participé aux activités préparées pour eux.
           
La Vierge Marie occupait une place de choix dans ce congrès. Une statue d’elle trônait près de l’estrade, et la journée commençait avec la récitation du chapelet.  Ce peuple aime beaucoup la Vierge Marie.  Les participants au congrès furent consacrés à Marie après la messe de clôture présidée par le Père John Cannon, venu de Québec pour remplacer notre évêque malade.
           
Les prêtres présents n’ont pas chômé au confessionnal, ni dans les ministères de libération et de délivrance. Seize équipes étaient disponibles pour le ministère d’imposition des mains sous la responsabilité de Micheline Thellend.
           
Pour ma part, le Seigneur n’a pas fini de m’étonner par les prodiges qu’il accomplit dans son peuple. Comme Il est bon et attentif à nos prières! J’ai reçu un enseignement au cours de l’imposition des mains à une jeune autochtone, qui se préparait pour son mariage une semaine plus tard. La berçant avec un chant à l’Eucharistie qui montait dans mon cœur pendant son repos dans l’Esprit, je fus surprise de l’entendre dire qu’elle ne pouvait pas aller communier parce qu’elle n’était pas mariée – elle vivait en union libre avec son futur époux. Ma compagne et moi, nous avons prié et rendu gloire à Dieu pour cette enfant de Dieu si respectueuse de l’Eucharistie.
           
Une participante témoigne : « Ce congrès a été prié et les personnes ressources étaient centrées sur Jésus-Christ Sauveur.  Ça paraissait qu’il y a eu beaucoup de prières. La prière est importante et elle porte toujours de bons fruits. Ce fut un voyage hors de l’ordinaire. Nous avons parcouru 160 kilomètres de route sur le gravier et personne ne s’est plaint. Tout le monde était joyeux. Le conducteur de l’autobus a vraiment reçu la force d'en Haut pour un tel voyage. »   
           
Un lieu indispensable au congrès : 
La chapelle d’adoration située dans une garderie à côté de l’aréna, et ouverte de 6 heures le matin jusqu’à 23 heures, excepté pendant l’Eucharistie et l’Exposition du St-Sacrement à l’Aréna. Ce fut la responsabilité des jeunes d’organiser cette  chapelle. Sur une petite estrade, dans un coin, où les murs blancs étaient garnis de gommettes colorées, ils avaient monté un petit tipi en guise de tabernacle.  Tout à côté du tipi un petit canot renversé pour indiquer que les voyageurs prenaient un temps de repos devant Jésus-Hostie, et de l’autre côté des raquettes attendaient aussi les marcheurs qui, eux aussi, prenaient un temps de repos devant Jésus.  Dans le tipi, une peau de loutre recouverte d’un carré de tissu blanc où Jésus était exposé à nos regards.  Croyez-moi, ces jeunes savent prendre soin de Jésus avec délicatesse et tendresse. Je fus témoin d’une jeune fille venue fermer la tente qui se prosterna, puis en se relevant elle chanta très doucement un petit chant à Jésus pour lui dire « Au revoir ».
 
Rénelle Gaudreault
 
« Parents, savez-vous « perdre du temps » avec vos enfants?  C’est une des choses les plus importantes que vous puissiez faire chaque jour ».
 
xxxx
 
« Le christianisme se répand grâce à la joie de ses disciples ».
 
xxxx
 
« Invoquons l’Esprit-Saint chaque jour :
qu’Il nous guide sur la route des disciples du Christ ».


 
Frères et sœurs en Jésus,
 
J’aimerais partager avec vous une belle expérience que j’ai vécue lors de l’assemblée des délégués diocésains du Renouveau Charismatique tenue les 2-3-4 octobre 2015 à St-Augustin-de-Desmaures.

L’enseignement donné par Mme Denise Bergeron du centre de prière l'Alliance était sur la prière d’intercession prophétique, une façon de prier, et d’intercéder sous la mouvance de l’Esprit-Saint. Cette force c’est la communion de prières entre chrétiennes et chrétiens.

Le soir venu, Mme Bergeron  nous a fait vivre une expérience qu’elle a elle-même vécue à Nicolet l’été dernier avec la formation de l’ICRSS.  Mon époux Jean-Claude, diacre permanent, a suivi cette formation à Nicolet. De retour à la maison il me partageait ce qu’il a vécu pour m’aider à mieux comprendre l’enseignement  reçu. Il m’expliquait entre autre comment ils ont vécu cet exercice de prière d’intercession prophétique en groupe. Je me suis dit : ouf, je suis bien contente de ne pas avoir été présente, je vivais beaucoup d’insécurité face à cela.

Nous étions réunis en groupes de 10 personnes, avec une personne ressource pour nous guider et nous aider à bien vivre cette expérience. L’exercice consiste à entrer à l’intérieur de nous, d'écouter ce que le Seigneur Jésus nous inspire, de prier en langue et de partager l’intention qui monte dans notre cœur.  Voici les intentions qui ont remonté : « prier pour les élections, pour que ce soit les bonnes personnes qui soient choisies », « une image de quelqu’un qui essaie d’arracher quelque chose dans un champ », « un mot : l'indifférence », « prier pour les maladies mentales, le TDAH, la dépression, la bipolarité », « prier pour toute la violence dans les établissements de santé »,  « prier pour les intervenants sociaux et médicaux ». Demandons au Seigneur d’envoyer sur ces personnes son Esprit-Saint, son Esprit de bénédiction, de guérison, de libération, de paix, d’amour, de joie, de sérénité, qu’Il soit la lumière qui les éclaire et les guide.

Nous continuons de prier et nous avons tous eu la même chose dans le cœur, prier  le Magnificat, wow! c’était fort et tellement profond. Nous faisions une prière d’intercession prophétique. Nous avons chanté, nous avons lu une Parole de Dieu qui venait confirmer tout ce que nous venions de partager.



Après l’exercice, nous revenons en grand groupe et chaque personne responsable nous partage ce qui a été vécu dans son groupe. Quelle ne fût pas notre surprise quand ce qui en est ressorti se rejoignait, « prier pour les familles, les jeunes, l’indifférence ». Les personnes ont aussi chanté le Magnificat; ce que nous partagions se ressemblait.

Ma plus grande surprise a été de vivre pleinement et dans l’abandon et la confiance cette belle expérience en groupe. J’ai goûté la présence du Seigneur, sa force, sa puissance, son amour. Je n’ai plus ressenti l'insécurité ni cette crainte de ne pas être capable. Seule je ne peux rien, mais avec le Christ et avec Lui en moi, je peux aller de l’avant et ne pas craindre, ne pas avoir peur. Cette parole me touche beaucoup : "Ne crains pas, crois seulement!"


Merci Seigneur Jésus de m’avoir appelée à vivre ce beau ressourcement avec mes frères et sœurs en Jésus, merci de m’enseigner les chemins et la mission que tu as pour moi. L’intercession prophétique mérite d'être connue et partagée.

Que la Paix du Seigneur soit sur vous,

Danielle Rivard, déléguée du diocèse de Trois-Rivières.
Assemblée des délégués diocésain du Renouveau charismatique (ADDRC)

 
POUR QU’ELLE INTENTION VEUX-TU QUE JE PRIE, SEIGNEUR?
 
Tout comme Danielle, j’ai été touché par cette façon de prier et de demander au Seigneur une intention de prière.
 
L’INDIFFÉRENCE!  Pourquoi ce mot est-il monté à mon esprit?  Il semble s’appliquer à nos demandes de prières pour les personnes souffrant de maladies mentales, les personnes âgées délaissées, la jeunesse, la famille et même à cette image d’une personne qui arrache quelque chose dans un champ.  La prière inspirée pour prier cette intention est le MAGNIFICAT et comme engagement, de le partager dans nos groupes de prières respectifs.

 
 
           
Le mercredi soir suivant, la messe est célébrée avant notre soirée de  prières et devinez quoi? Le psaume qui est lu est le cantique de Luc, le MAGNIFICAT!   Pendant la soirée de prières, nous échangeons sur l’indifférence.   La Parole de Dieu qui ressort  est que le bon Samaritain s’est arrêté pour aider le blessé alors que les indifférents ont continué leur chemin.  J’ai médité toute la semaine sur l’indifférence.
 
Le dimanche matin suivant, à la messe, une des intentions de demande de pardon est : 
« Demander pardon à Dieu face à mes indifférences de répondre à Ses appels ». (Quand m’as-tu appelé Seigneur?  Quand m’as-tu demandé à boire et à manger? Matthieu 25, 44-45.  Tu me parles, Seigneur….)

Le mardi suivant,  je reçois un message Facebook d’une amie qui n’est aucunement au courant de ce que je vis.  Dans son message, un extrait de M. Eric Emmanuel Schmitt qui commente un texte de Marcel Proust. 

« Nous vivons dans une société cruelle.  Il n’y a pas pire agression que l’indifférence.  Et il n’y a pas plus courant!  Quand on pratique l’indifférence envers les gens, on indique que nos semblables ne sont pas nos semblables mais ‘les autres’.  On s’isole dans une prétendue supériorité, on se coupe du lien, des sentiments, on se déifie de façon illusoire.  On sème le mal.  On instaure une humanité de coexistences sans partage, sans sympathie, sans compassion, bref une humanité sans humanité.  Malheureusement, je ne vois jamais l’indifférence faire les gros titres de la presse.  Ce poison a, comme grande force, de demeurer invisible…. ».
 

 
Après toutes ces confirmations, je voulais vous partager cette intention de prière prophétique demandée par le Seigneur à un petit groupe…. 
 
MAGNIFICAT!
Dieu veut-il arracher l’indifférence de nos cœurs?
 
Union de prières,
Marc Nuckle

 

Quoi de neuf...

 

Visitez cette section pour être informé des activités du Renouveau charismatique catholique francophone des différents diocèses du Canada.

 
Cliquez ici pour voir l'agenda de nos activités.


 
Je m'adresse à vous, frères et sœurs en Jésus, fiers et heureux d'être membres d'un groupe de prière. Connaissez-vous le statut de ce groupe? Il est important de bien identifier la composante d'une réunion de prière dans un groupe charismatique. Voici quelques dimensions que nous y retrouvons :
La louange
L'adoration
L'exercice des charismes
Le chant en langues
L'imposition des mains
L'invocation à l'Esprit Saint
Le partage de la Parole
Les ministères de délivrance, de guérison et de libération
Les témoignages de conversion
L'engagement dans l'Église, la communauté et la société
 
Ensemble, nous allons cheminer pour découvrir les merveilles de l'Esprit Saint à travers un court texte à chaque parution de ce bulletin.
 
Soyez bénis
 
Raymonde Fortuné
Membre du Conseil canadien du Renouveau charismatique.

 
TEMPS DE GRÂCES POUR LEADERS CHRÉTIENS
27 au 29 avril 2016
Au Centre de prière l’Alliance, 7505 Boul. Parent, Trois-Rivières, Québec  G9A 5E1
Du souper (17 h 30) le mercredi 27 avril, au dîner (midi) le vendredi 29 avril 2016
 
Thème : L’UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ ET DANS LA GRÂCE DE LA PENTECÔTE
L’UNITÉ DES CHRÉTIENS ET LE RETOUR DU CHRIST
MARANATHA  -  VIENS SEIGNEUR JÉSUS
 
Objectifs :
  1. Créer des liens d’amitié entre catholiques, protestants et orthodoxes
    1. Briser des murs de préjugés, de méfiance et d’hostilité entre nous
    2. Se réconcilier face à un passé hostile/indifférent entre chrétiens au Canada français
    3. Se connaître comme êtres humains et disciples de Jésus
  2. Mieux comprendre ce que catholiques, protestants et orthodoxes ont en commun
    1. En matière de foi et de mœurs
    2. Dans le renouveau charismatique, dans la vie dans l’Esprit Saint
    3. Un langage commun en choses chrétiennes
  3. Préparer l’ambiance pour un congrès dans l’unité des chrétiens en juin à Québec
    1. Se sentir assez en confiance pour inviter nos fidèles au congrès du 16 au 18 juin 2016
    2. Établir plus solidement une base pour la coopération entre chrétiens
    3. Susciter des initiatives partout pour favoriser l’unité des chrétiens dans la diversité.
Coût : 200 $ 
          (Inclus inscription, logement, tous les repas, même le souper jeudi soir et le                  dîner samedi midi)
          * Escompte de 50$ pour les prêtres et les pasteurs
 
Inscription : en communiquant avec le Centre de prière l’Alliance au 819 376-4607 cpa@centredeprierealliance.org
Animateurs du TEMPS DE GRÂCES POUR LEADERS CHRÉTIENS
John Arnott
Matteo Calisi
CONGRÈS CHRÉTIEN DANS L’ESPRIT
 
16 juin (19 h) au 18 juin 2016 (22 h)
 
Premier Congrès national dans l’unité des chrétiens
initié par le Conseil Canadien du Renouveau Charismatique

Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint Esprit soient avec vous tous. 2 Co 13,13
 

Objectifs du congrès
  1. Nous rassembler pour une grande fête de la famille chrétienne
  2. Célébrer ces éléments communs à tous les chrétiens
  3. Vivre une expérience de Pentecôte commune aux Pentecôtistes, aux charismatiques, et à la 3e vague.
  4. Prendre conscience du lien entre l’évangélisation et le retour du Christ.
  5. Former des disciples du Christ remplis de l’Esprit Saint au service du Père, en mettant l’accent sur :
                              . La puissance de la Parole
                              . La prière, dont la prière pour la guérison
                              . L’exercice des charismes
                              . L’évangélisation
                              . La spiritualité de la louange
 
                           *** Avec de nombreux ateliers ***
 
Endroit : Externat Saint-Jean-Eudes, 650 Ave Bourg-Royal, Charlesbourg, Qc
CONFÉRENCIER PROTESTANT
Pasteur Carlos Payant de France
CONFÉRENCIER CATHOLIQUE
Cardinal Lacroix
Archevêque de Québec
CONFÉRENCIER PROTESTANT
Pasteur Jean-Luc Trachsel
de Suisse
CONFÉRENCIÈRE CATHOLIQUE
Mary Healy des USA 

 

selonsaparole@outlook.com


 
Livres suggérés

MANUEL DES PARTICPANTS

Le manuel des participants aide et guide le participant dans sa démarche quotidienne. Pour chaque semaine et chaque jour, le manuel propose des attitudes, des prières et des passages de la bible.

3 $ / unité

Obtenez un rabais pour une commande 
de 10 manuels des participants et plus.

2 $ / unité

Frais d’envoi en sus.

MANUEL DES RESPONSABLES

L’objectif des séminaires a pour but d’aider les gens à faire une rencontre personnelle avec Jésus, à être des femmes et des hommes remplis de l’Esprit de Jésus. Les séminaires ne résoudront pas tous les problèmes des participants. Ils n’enlèveront pas la croix de la vie des personnes, mais ils les aideront, par une relation plus profonde avec Jésus crucifié et ressuscité, à porter leur croix.

3 $ / unité

Obtenez un rabais pour une commande 
de 10 manuels des responsables et plus.

2 $ / unité

Frais d’envoi en sus.

 

Pour commander

 
Imprimer le document de commande qui apparaît en cliquant sur le lien ci-dessus et nous le faire parvenir par la poste. Vous pouvez également nous fournir les mêmes informations pour commander par courriel à l'adresse inscrite sur le bon de commande.

 
Nous vous invitons à partager ce bulletin
avec vos amis et votre groupe de prière.

Ils pourront s'inscrire
pour recevoir le prochain numéro,
en cliquant sur le lien ci-dessous.
 
Copyright © 2015 Conseil canadien du renouveau charismatique, Tous droits réservés.


Lien pour vous désinscrire  

Email Marketing Powered by Mailchimp