Copy
Si le message ci-dessous ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien
La lettre hebdomadaire : le guide lecture et poésie
Un petit guide de lecture dans mes pas d'auteur... Pour cette première semaine de partage, une sélection de textes et de visuels à vous proposer. N'hésitez pas à me transmettre vos avis sur cette newsletter nouvelle formule. Merci pour votre fidélité. En vous souhaitant un agréable mi-août.


Ce samedi 15.08.2015

plume funambule


 

Je suis soucieuse, chaque jour, de vous proposer un environnement de lecture le plus convivial possible. Je regrettais de ne pouvoir personnaliser plus avant mes envois infolettres. C'est pourquoi j'ai décidé de me lier aux services d'une nouvelle application pour vous offrir le meilleur de mes partages. 

Comment vous permettre une lecture plus aisée de mes si nombreuses archives ? À
quelle fréquence vous envoyer mes écrits et lectures ? Comment organiser au mieux mes contacts avec vous, reprenant par ailleurs une activité professionnelle très dense dès ce mois de septembre ?

Je suis heureuse d'avoir trouvé cette solution qui me permettra de vous contacter en toute simplicité. Enfin, voilà ! J'espère que cette attention vous procurera de nombreux plaisirs de lecture.

En vous souhaitant une très belle semaine,

SD

focus
blog

Elle capte la lumière, la dépose en miroir et laisse le temps relier les vies. Un peu médium, elle rêve sur les chemins de ces infirmes d'ailes qu'elle rencontre souvent. Dans son errance solitaire...
 
 

Un appareil photo en mode "caméra", une soirée en bordure de mer, un livre posé sur la table. Comment imaginer un scénario sur ce bout d'images...
 
 

arts et lettres
pinterest

Un texte, hymne à la beauté de Nefertiti : "Sous le soleil du matin, se mire une fleur de jasmin qui pose sur le rivage le délicat ombrage de sa souplesse d'oiseau..."

Ce visuel a été épinglé plus de 100 fois par la communauté Pinterest ou quand la simplicité touche vos regards... 


 

visuels de la semaine
Share
Tweet
Share
Pin
+1
 Newsletter diffusée via www.sandradulier.com
© Sandra Dulier 2015