Copy
Voir ce mail dans votre navigateur

Lettre d'actualité du vendredi 17 novembre 2016

Vie à crédit
Prévenir le surendettement


Chères amies, chers amis, 

La Fondation Jean Jaurès vient d’éditer le livre que j’ai co-écrit, durant l’été, avec Michel DEBOUT, psychiatre, membre associé du CESE, Une vie à crédit. Prévenir le surendettement.


Depuis 2001, le nombre de ménages en procédure de désendettement a augmenté de près de 22,5 %. En outre, depuis 2011, plus d’un million de dossiers ont été traités par les commissions de surendettement.

Vivre à crédit, c'est vivre dans la crainte de la déchéance sociale. Aujourd'hui, des dispositifs existent pour sortir de la spirale du surendettement, mais ils restent limités. Nous devons aller plus loin pour donner une nouvelle chance aux citoyens menacés de surendettement et souvent de détresse psychologique.

Dans cet ouvrage, nous effectuons plusieurs propositions concrètes :

  • Une année blanche pour le remboursement
  • La création d’une Agence nationale du crédit
  • La transformation obligatoire des crédits revolving en crédits à terme
  • La création d’un délit de harcèlement financier.


Les nouveaux droits que nous proposons participeraient à rééquilibrer la relation entre l'emprunteur et le prêteur. Ils s'inscrivent dans une orientation de prévention pour ne pas oublier que, derrière les chiffres et la dette beaucoup de personnes ou de familles vivent dans l'angoisse et la crainte de subir la déchéance sociale.

Vous pouvez télécharger notre publication sur le site internet de la Fondation Jean Jaurès ici.

Bien sincèrement,

Votre Députée,
Chaynesse KHIROUNI

A l'Assemblée nationale...
Budget Emploi : mon action en qualité de Rapporteure de la Commission des Affaires sociales


Mes travaux en tant que Rapporteure pour avis de la Commission des Affaires Sociales sur le Budget de l’Emploi portent cette année sur la problématique de l’insertion professionnelle des jeunes.

Après de nombreuses auditions à la rentrée, j'ai pu présenter et questionner la Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social en commission élargie.
 

Revoir mon intervention en commission élargie
(cliquez sur l'image pour lancer la vidéo)


J'ai pu saluer la généralisation du dispositif de la Garantie jeunes, qui s’offre comme l’outil le plus complet, le plus intensif et qui est le plus opportun de généraliser. Il permet, d’une part, un accompagnement intensif qui prend en compte les freins périphériques à l’accès à l’emploi, et d'autre part, l’attribution d’une allocation dont le niveau est équivalent au RSA.

J'ai souhaité interroger la Ministre sur deux points :

  • Le premier, concerne les freins à l’emploi que rencontrent les jeunes issus de zones rurales, ceux des quartiers prioritaires de la politique de la ville, ou encore les jeunes issus de milieux sociaux défavorisés. Quelles sont les avancées réalisées sur le terrain des discriminations à l'embauche et quelles sont les pistes qu’il convient d’explorer ?
  • Le second concerne la généralisation de la Garantie jeunes et la réflexion sur la mise en place d’un revenu minimum universel en faveur des jeunes.
 
Vous pouvez retrouver mon rapport intégral en cliquant sur l'image ci-dessous.

 
Projet de loi de financement de la Sécurité sociale : défendre l’ACCRE !

Dans le cadre du débat sur le budget de la Sécurité Sociale 2017, je suis intervenue pour défendre le dispositif de l’ACCRE qui aide les chômeurs créant ou reprenant une entreprise.

Dans une période de chômage structurel, il est important de ne pas déstabiliser ce qui fonctionne bien.  Les politiques d’aide à la création d’entreprise par les demandeurs d’emploi ne sont pas LA solution au chômage de masse, mais sont assurément UNE solution, qu’il ne faut pas négliger lorsque pour certains il est plus facile de créer son emploi que de décrocher un contrat de travail.

D’autre part, j’avais déposé, avec de nombreux collègues, un amendement visant à étendre aux personnes exerçant une activité réduite à fin d’insertion, le bénéfice de l’ACCRE. Je me réjouis que cet amendement, qui apporte une réponse concrète à l’officialisation de petites activités jusqu’alors informelles, ait été repris par le Gouvernement.

Vous pouvez revoir mon intervention ici :
 
Revoir mon intervention à l'Assemblée nationale
(cliquez sur l'image pour lancer la vidéo)
Maladie de Lyme : un premier plan d'action national de lutte

A l'issue de plusieurs années de mobilisation, j’ai accompagné les associations de défense des malades de Lyme au Ministère des Affaires sociales et de la Santé pour la présentation officielle du plan d’action national qui va être mis en œuvre par l’Etat.

Depuis près de trois ans, je plaide pour une meilleure prise en charge des malades et le renforcement de la prévention de cette maladie.

L’annonce de ce premier plan articulé autour de 5 axes stratégiques et décliné par 15 actions concrètes, constitue une première politique publique de grande ampleur pour lutter contre le développement des maladies transmises par les tiques.

Dans le prolongement des dispositions que j’ai portées dans la loi de modernisation de notre système de santé, en termes de démocratie sanitaire, je suis intervenue pour que les associations soient étroitement associées et entendues lors de l’élaboration du Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS), qui devra assuré enfin une meilleure prise en charge harmonisée et remboursée des malades sur l’ensemble du territoire.

Face aux risques nouveaux, il s’agit pour moi d’un enjeu essentiel que d’associer, aux côtés des sociétés savantes, des médecins, des chercheurs, les associations de patients qui disposent d’une expertise et de connaissances qui doivent être prises en compte dans toutes nos politiques de santé publique.
 
 
Revoir mon interview sur France 3
(cliquez sur l'image pour lancer la vidéo)
Entreprendre, ce serait que pour les mecs ?

Je me suis rendue à la 5ème édition de la Journée des femmes entrepreneures, organisée dans le cadre du salon des microentreprises (SME).

L’occasion, pour moi, de saluer la dynamique équipe de L’Agence France Entrepreneur – AFE que je connais bien en qualité d’administratrice.

Laurence Rossignol, Ministre des Droits des femmes, est venue, quant à elle, présenter son plan pour l’égalité professionnelle. Il prévoit notamment des mesures pour développer l’entrepreneuriat féminin dans le secteur rural et dans les quartiers prioritaires.

Au cours de cette journée, les réseaux d’accompagnement ont signé 7 engagements pour améliorer l’accompagnement des créatrices d’entreprise dans les territoires ruraux et les quartiers prioritaires de la politique de la ville.
 
 
En circonscription...
Apprentissage et artisanat : faisons le savoir, il y a du savoir-faire !

Aux côtés de Bertrand KLING, Maire de Malzéville, et de la Fédération des Boulangers, j’ai remis les prix du concours de la Fête des pains de Malzéville aux apprentis boulangers du CEPAL.

L’occasion pour moi de témoigner, de nouveau, mon attachement à l’apprentissage. Je suis souvent intervenue pour souligner combien le tutorat et le suivi des apprentis étaient importants dans les établissements de formation comme dans les entreprises. Il s’agit pour moi de la clé d’une insertion professionnelle réussie de ces jeunes à l’issue de leur apprentissage.

Je veux remercier aussi les maîtres d’apprentissage qui, chaque jour, dans les entreprises, s’investissent pour transmettre leurs savoirs.

J’adresse donc toutes mes félicitations et tous mes vœux sincères de réussite à James DESPAQUIS, Mathieu RUHLAND et Rémi COCHENER pour ces trois prix.

Picorette et Compagnie : lorsque nos jeunes agriculteurs bio innovent

Je suis allée à la rencontre de Thomas SIMONIN, jeune exploitant agricole à Laître-sous-Amance.

Depuis un an, Picorette et Compagnie élève en musique et en agriculture biologique des poules pondeuses. Les œufs sont ensuite vendus à un grossiste mais aussi localement, auprès d’enseignes de la région, ou encore en circuit court dans deux distributeurs automatiques.

Je salue la volonté de ce jeune agriculteur qui, comme de nombreux autres, s’engage dans la filière de l’agriculture biologique. Ces agriculteurs produisent une alimentation saine et de qualité. Face à la crise du monde agricole, nous devons encourager cette filière qui permet, dans des conditions environnementales et sociales raisonnables, de rémunérer les agriculteurs à un prix couvrant leurs coûts de production, en leur assurant un revenu et en leur garantissant une capacité d’investissement.

C’est en encourageant le développement de la filière bio, jusque dans les assiettes des cantines, que nous offrirons de nouveaux horizons à nos campagnes.


L’égalité filles / garçons en question au Lycée Stanislas

Depuis toujours, la question de l’égalité entre les femmes et les hommes a été l’un des moteurs de mon engagement. C’est donc avec un grand plaisir que j’ai accepté d’intervenir à l’ouverture de la journée de travail sur le thème de l’égalité filles / garçons dans la société, au Lycée Stanislas de Villers-Lès-Nancy.

Cette journée d’échanges et de réflexion était organisée par l’association Citoyenneté Active Lorraine.

Que ce soit dans le milieu scolaire, familial, professionnel ou celui de l’engagement associatif et politique, nous devons être chacun-e-s artisans de cette marche vers l’égalité entre les femmes et les hommes. Force est de constater qu’il reste encore un travail important à faire dans ce domaine.

L’égalité est l’affaire de tous, c’est pourquoi je salue l’action de cette association qui rassemble des personnes qui souhaitent partager leur expérience professionnelle ou associative dans une démarche républicaine et citoyenne.

L'ENSIC : une école qui mise sur la diversité des parcours

A l’invitation de l’ENSIC, Ecole Nationale Supérieure des Industries Chimiques, je me suis rendue à la cérémonie de remise des diplômes 2016. Cette grande école d’ingénieur rattachée à l’Université de Lorraine conjugue qualité de ses formations et diversité des étudiants. Fondée en 1887, elle est reconnue comme l’un des premiers pôles universitaires européens en génie chimique – génie des procédés.

Je tiens à souligner la politique ambitieuse de recrutement de cette école, avec notamment la filière FITI qui laisse une large place aux étudiants issus de DUT et de BTS.

Je salue cette volonté d’intégration présente dans l’ensemble des filières, qui ouvre des places à des étudiants de tous horizons et de toutes origines.

Ces formations d’ingénieur intégrées au cursus universitaire sont un réel atout pour notre territoire, l’Université de Lorraine et la recherche.

Un grand bravo aux étudiants, à l’équipe de direction dirigée par Bernard VITOUX ainsi qu’à Christophe CASTEL, Directeur des Etudes FITI.

Citoyenneté : inscription sur les listes électorales pour 2017

Pour pouvoir voter en 2017, il faut avoir fait la démarche d’inscription sur les listes électorales avant le 31 décembre 2016. Je relaie l’initiative de la Ville de Nancy qui lance une campagne de sensibilisation et d’inscription.

Attention : en cas de déménagement à l’intérieur de la Commune vous devez fournir les justificatifs concernant votre nouvelle adresse afin d’être inscrit dans un nouveau bureau de vote.
Pour connaître les modalités à Nancy et ailleurs : cliquez-ici.

Conseil municipal de Nancy du 26 septembre 2016
A l'occasion du dernier Conseil municipal en date, je suis intervenue à deux reprises pour regretter les choix politiques et immobiliers de la municipalité.

Plus que de cessions immobilières, nous avons besoin de projets et de visions à long terme pour nos quartiers !
Retrouvez-ici mon intervention sur la politique immobilière de la Ville
Retrouvez-ici mon intervention sur l'opération immobilière autour de la MJC des Trois Maisons
Une rentrée riche en manifestations

Comme toutes fins d'été, notre circonscription a fait le plein de manifestations, du Livre sur la Place, à la brocante d'Essey, en passant par la Fête aux Fromages et à la Gastronomie de Seichamps, celle de la Soupe à Nancy, ou encore le Faubourg en tête de l'art, les évènements culturels et festifs étaient nombreux.
Autant d'occasions de se réunir et d'apprécier notre vivre ensemble.

Christiane TAUBIRA : « Murmures à la Jeunesse »

Christiane TAUBIRA était en septembre à Nancy, à l’invitation des étudiants du campus Franco-Allemand. Une éthique, une parole forte et claire, un chemin enthousiasmant. Un appel vibrant à la jeunesse à s’engager et à faire l’Histoire.

Nancy capitale des Communes et Républiques Libres de France


C'est avec un immense plaisir que nous avons accueilli, à Nancy, les 15èmes États Généraux des Communes et Républiques Libres de France. Autant d’associations qui, par leurs événements et leurs actions, permettent la transmission de traditions, l’animation de nos villes et la rencontre de toutes les générations d’habitants.

Localement, nous avons la chance de pouvoir compter sur la Commune Libre des Trois Maisons, Nancy qui, depuis 70 ans, fait perdurer l’esprit de ce quartier si particulier. Je tiens à remercier chaleureusement tous les bénévoles, Raymond DENNI et Claude SPIESS. Leur dévouement a permis la réussite de cet évènement national qui s’est déroulé dans la bonne humeur et la convivialité.
 

Fête des pains et des copains à Malzéville

J'ai participé avec joie à cette manifestation qui met en avant notre artisanat.

Ils étaient une fois en Ville

Un beau projet, l'exposition de 1000 visages de la cité shootés par le collectif « I Will Shoot Your Face ».

Suivez mon actualité sur Facebook
Suivez mon actualité sur Facebook
Suivez mon actualité sur mon site internet
Suivez mon actualité sur mon site internet
Chaynesse KHIROUNI, Députée de Meurthe-et-Moselle
Courriel : ckhirouni@assemblee-nationale.fr
Téléphone : 03.83.17.08.27
 






This email was sent to <<Email>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Chaynesse Khirouni, Députée de Meurthe-et-Moselle · Nancy · Nancy 54000 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp