Copy
Centre de ressources documentaires 
Thérèse Barbier
 
Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

  
 
Bulletin de veille

Troubles spécifiques du langage et des apprentissages
Dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie
 
n° 53 - février2020


 
Les informations diffusées dans ce  bulletin ne visent pas l'exhaustivité et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de la rédaction de l'INSHEA.
AGENDA
7 février 2020 - Paris, ENS (5)
Langues et dyslexie : pour un apprentissage linguistique inclusif des langues
Formation théorique et pratique à l’enseignement
L’Espace des Cultures et Langues d’Ailleurs de l’ENS propose à tous, enseignants et étudiants, une demi-journée de formation initiale sur la dyslexie centrée sur l’enseignement des langues.

En savoir plus

 

25 février 2020 - Courbevoie (92)
Sensibilisation aux troubles Dys

En savoir plus



25 avril 2020 - Paris (12e)
Atelier Connaissance de soi et estime de soi (20-29 ans)

Jeunes Adultes DYS, apprenez à vous connaître et à identifier vos points forts pour réussir votre projet professionnel.

En savoir plus

 
09 mars 202 - Kremlin-Bicêtre, CHU (94)
La plainte en consultation des troubles des apprentissages, quelle orientation donner ?

En savoir plus

 
11 mars 202 - Hirson (02)
Les troubles DYS : comprendre et agir pour mieux aider les élèves

En savoir plus

 
12 mars 202 -Lyon (69)
Évaluer le trouble DYS d’un enfant [Spécial professionnels de santé]

Comment évaluer les difficultés d’un enfant présentant des troubles des apprentissages ? Quels outils pour une évaluation de qualité et reconnue ? À quel âge évaluer ? Comment prendre en compte l’évolution de l’enfant ?

En savoir plus
 
ACTUALITÉS
Décret n° 2019-1501 du 30 décembre 2019 relatif à la prorogation de droits sans limitation de durée pour les personnes handicapées
Journal officiel, 31 décembre 2019, n° 0303.

Consulter le texte

 
Épreuves communes de contrôle continu d'histoire géographie - session 2021 de l'examen du baccalauréat - modification
Bulletin officiel de l'Éducation nationale, n° 1, janvier 2020.
Lire le texte officiel
 
Les Troubles Spécifiques du Langage et des Apprentissages 
Dossier présenté par l'académie de Reims - région académique grand-est et élaboré par les personnes-ressources dys du département de l'Aube. 

Consulter le dossier

 
Le trouble développemental du langage (TDL) : le comprendre mieux (C. Breault)
Lire l'article


Le trouble développemental du langage (TDL) : agir maintenant (C. Breault)
Lire l'article
 
Lire sur papier, lire sur écran : en quoi est-ce différent ?
... Faut-il inciter les élèves à profiter à 100 % de ces facilités d'accès inédites au savoir, et renvoyer le papier au passé ? Rien n'est moins sûr si l'on se penche sur les derniers résultats de la recherche...
Lire l'article
 
La différenciation pédagogique [Dossier thématique]. (M.-A. Boudreault)
Lire le document


Stratégies de lecture et enseignement explicite (M. Bérubé)
Lire le document
 
Inclusion : Ce que peut le numérique - B. Devauchelle 
Lire l'article

 
Dyspraxie : Je suis maladroit et alors ?
Documentaire

Regarder la vidéo

 
Lilian Dubus - Documentaire
Le magazine "13h15 le samedi" (France 2) est allé à la rencontre de cet adolescent souffrant de dyslexie sévère qui a finalement surmonté le rejet dont il faisait l’objet en dansant et en chantant.

Regarder le documentaire en replay

 
Dysphasie : améliorez la vie des élèves avec des aménagements optimisés !
En savoir plus

 
CES 2020 : focus sur les innovations santé qui promettent d'aider les personnes dyslexiques
En savoir plus

 
Non, les polices « dys » n’aident pas les dyslexiques !
Bolg Ortho and Co - Les nouvelles technologies au service de l'orthophonie

En savoir plus
 
Lisez avec vos oreilles
Elocance est une application capable de stocker et de transformer en podcasts n'importe quel article web, emails et newsletters, et tous documents de travail.
En savoir plus
 
EasyReading : une police de caractères à haute lisibilité (Dyslexie et Design For All)
EasyReading est une police de caractères à haute lisibilité, fruit de nombreuses années d'études, pensée initialement pour favoriser la lecture des personnes dyslexiques, ayant ensuite évolué vers un Design For All, plus large et inclusif. 

Voir le blog Nouvelles Technologies & Handicap (ancien blog du CRNT devenu APF Lab - Le Hub) 

Essayer la police de caractère (Site Easy Reading)
 
Epub et dyslexie
En 2017, Luc Maumet, bibliothécaire et consultant en technologies d'assistance, a étudié pour l'EDRLab quelles étaient les pratiques des organisations françaises spécialisées dans la dyslexie concernant l'utilisation de la technologie pour aider les lecteurs dyslexiques, et si des usages et des recommandations standards pouvaient être exprimés afin de guider le travail de l'EDRLab sur les développements open-source liés à ce type de handicap.

Consulter le  Rapport final mission “EPUB et dyslexie” (Français)

 
NOUVEAUTÉS DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES
Gialluisi, A., Andlauer, T.F.M., Mirza-Schreiber, N. et al. Genome-wide association scan identifies new variants associated with a cognitive predictor of dyslexia. Transl Psychiatry 9, 77 (2019).
Developmental dyslexia (DD) is one of the most prevalent learning disorders, with high impact on school and psychosocial development and high comorbidity with conditions like attention-deficit hyperactivity disorder (ADHD), depression, and anxiety. DD is characterized by deficits in different cognitive skills, including word reading, spelling, rapid naming, and phonology. To investigate the genetic basis of DD, we conducted a genome-wide association study (GWAS) of these skills within one of the largest studies available, including nine cohorts of reading-impaired and typically developing children of European ancestry (N = 2562–3468). We observed a genome-wide significant effect (p < 1 × 10−8) on rapid automatized naming of letters (RANlet) for variants on 18q12.2, within MIR924HG (micro-RNA 924 host gene; rs17663182 p = 4.73 × 10−9), and a suggestive association on 8q12.3 within NKAIN3 (encoding a cation transporter; rs16928927, p = 2.25 × 10−8). rs17663182 (18q12.2) also showed genome-wide significant multivariate associations with RAN measures (p = 1.15 × 10−8) and with all the cognitive traits tested (p = 3.07 × 10−8), suggesting (relational) pleiotropic effects of this variant. A polygenic risk score (PRS) analysis revealed significant genetic overlaps of some of the DD-related traits with educational attainment (EDUyears) and ADHD. Reading and spelling abilities were positively associated with EDUyears (p ~ [10−5–10−7]) and negatively associated with ADHD PRS (p ~ [10−8−10−17]). This corroborates a long-standing hypothesis on the partly shared genetic etiology of DD and ADHD, at the genome-wide level. Our findings suggest new candidate DD susceptibility genes and provide new insights into the genetics of dyslexia and its comorbities.

Lire l'article

 
L’exposition aux écrans chez les jeunes enfants est-elle à l’origine de l’apparition de troubles primaires du langage ? Une étude cas-témoins en Ille-et-Vilaine. Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 14 janvier 2020, n° 1.
Contexte – Les enfants sont exposés précocement aux écrans, alors que cet usage peut influencer leur développement psychomoteur.
Objectif – Évaluer le lien entre l’exposition des enfants aux écrans, tels que la télévision, l’ordinateur, la console de jeux, la tablette ou le smartphone, et les troubles primaires du langage.
Méthode – Notre étude multicentrique cas-témoins a concerné 167 enfants âgés de 3,5 à 6,5 ans, nés entre 2010 et 2012 et diagnostiqués avec des troubles primaires du langage, et 109 témoins ne présentant pas de trouble du langage. Les questionnaires ont été complétés par leurs parents, recrutés via 16 cabinets de médecine générale et 27 cabinets d’orthophonistes en Ille-et-Vilaine. Les données ont été analysées à l’aide de modèles de régression logistique multivariée et présentées sous forme d’odds ratio ajustés (ORa) avec leurs intervalles de confiance à 95% (IC95%).
Résultats – Nous avons constaté que les cas (44,3%) et les témoins (22,0%) qui étaient exposés aux écrans le matin avant l’école étaient trois fois plus à risque de développer des troubles primaires du langage (ORa=3,40, IC95% [1,60-7,23]). Et lorsque ce risque était associé au fait de discuter rarement, voire jamais, du contenu des écrans avec leurs parents (ORa=2,14 [1,01-4,54]), ils étaient six fois plus à risque de développer des troubles primaires du langage (ORa=5,86 [1,44 à 23,95]).
Conclusion – Les enfants qui étaient exposés aux écrans le matin avant l’école et qui discutaient rarement, voire jamais, du contenu des écrans avec leurs parents multipliaient par six leur risque de développer des troubles primaires du langage.

Lire l'article

 
ASSUDE, Teresa. Éducation inclusive et éducation numérique : quelles convergences ? Une étude de cas avec les tablettes numériques. La Nouvelle revue. Éducation et société inclusives, novembre 2019, n° 87, p. 11-29.
Dans un premier temps, nous montrons des convergences en ce qui concerne deux mouvements qui questionnent les fondements de la société, de la culture et de l'éducation: le numérique et l'inclusivité. Ces convergences sont relatives à la notion d'accessibilité, et nous voyons en quoi elle est un problème professionnel pour l'enseignant. Dans un deuxième temps, nous enquêtons sur les apports des tablettes à l'éducation inclusive et l'éducation numérique en montrant l'écologie et l'économie des situations à tablette, mais aussi en quoi cet outil pourrait changer les praxéologies des élèves, et les praxéologies professionnelles des enseignants.
 
BACQUELE, Vanessa. L'expertise enseignante au défi de l'usage des ordinateurs en classe par des élèves dyslexiques.
La Nouvelle revue. Éducation et société inclusives, novembre 2019, n° 87, p. 61-74.
Le recours en classe à l'ordinateur et à certains logiciels d'aide à la lecture et à l'écriture par des adolescents présentant des troubles du langage écrit est de plus en plus plébiscité. En effet, ces aides technologiques attribuées à titre compensatoire portent l'espoir d'un accès facilité au langage écrit par ces élèves. Toutefois, une enquête de terrain conduite auprès de multiples acteurs mobilisés dans le soutien aux apprentissages des adolescents qui en font usage en classe montre que l'introduction de ces outils dans des situations d'apprentissage confronte les enseignants à de nouveaux dilemmes tant didactiques que pédagogiques. Au cœur de ces situations durant lesquelles l'appui technologique est sollicité, ce sont les champs d'expertise des enseignants, leurs habitudes professionnelles, leur bien-fondé ainsi que les mesures d'adaptation des enseignements qui sont finalement réinterrogés.

DUMONT, Michelle, ROUSSEAU, Nadia, PAQUIN, Stacey, BOYER, Priscilla. Relation perçue entre l'utilisation de technologies d'aide et la perception de soi, le sentiment d'efficacité personnelle et l'anxiété aux évaluations en situation d'écriture. La Nouvelle revue. Éducation et société inclusives, novembre 2019, n° 87, p.75-91.
Nombre d'élèves éprouvent d'importantes difficultés en production écrite. Parmi les facteurs aggravants, notons la dyslexie/dysorthographie. L'utilisation des Technologies d'aide (Td'A) comme mesure d'adaptation au développement des compétences rédactionnelles chez ces élèves est alors fortement recommandée. Cette recherche longitudinale examine les apports et les limites des Td'A en écriture sur la perception de soi, le sentiment d'efficacité personnelle et l'anxiété aux évaluations d'élèves dyslexiques/dysorthographiques (N = 27) âgés de 12 à 13 ans. Tant au début qu'à la fin de l'année scolaire, les résultats indiquent que les élèves ayant la possibilité d'utiliser une Td'A en situation d'écriture manifestent une perception de soi et un sentiment d'efficacité personnelle significativement plus élevés que lorsqu'ils en sont privés. De plus, son utilisation s'avère prometteuse puisqu'elle est associée à moins d'anxiété aux évaluations aux deux temps de mesure. Les résultats obtenus sont discutés en lien avec des actions à encourager dans les écoles. 
MEYER, S. Conception et évaluation d'Evasion, un logiciel éducatif d'entraînement des capacités d'attention visuelle impliquées en lecture. Thèse doct. : Sciences cognitives, psychologie et neurocognition : Université Grenoble, 2019.
Apprendre à lire est une activité complexe qui s'appuie sur différentes capacités cognitives, dont l'attention visuelle. Absente des programmes scolaires, le rôle de l'attention visuelle pour l'apprentissage de la lecture est pourtant largement documenté dans la littérature scientifique. Dans cette thèse, nous avons donc conçu un logiciel éducatif original d'entraînement de l'attention visuelle, Evasion, et évalué l'impact de son utilisation au sein de la classe.Pour ce faire, une revue de littérature a été menée pour identifier plus précisément quelles sont les dimensions de l'attention visuelle impliquées en lecture et comment les entraîner au mieux. Un cadre conceptuel théorique que nous avons développé permet d'interpréter ces éléments et suggère que les dimensions à cibler sont la quantité totale d'attention visuelle et sa dispersion dans l'espace. Ces deux dimensions semblent particulièrement bien entraînées par les jeux vidéo d'action, dont l'effet sur l'attention visuelle a été lui aussi expliqué dans le cadre de notre modèle.Pour les entraîner au mieux au sein d'Evasion, nous avons mêlé les tâches, dont l'effet sur ces dimensions a été validé, avec les propriétés des jeux vidéo d'action. Notre logiciel prend la forme de quatre mini-jeux, dont les propriétés s'ajustent au niveau de l'élève grâce à un algorithme d'adaptation de la difficulté développé par notre équipe. Evasion devait être utilisé en classe pendant 10~h au total, à raison de 3 sessions hebdomadaires de 20 minutes. L'expérimentation a porté sur 730 élèves de CP répartis en deux groupes d’entraînement. Les deux groupes étaient appariés quant à leurs compétences cognitives avant entraînement. En post-entraînement, les performances du groupe Evasion ont été comparées à celles du groupe contrôle, qui recevait un entraînement de la compréhension orale en anglais.Les résultats de cette expérience écologique montrent que les capacités d'attention visuelle et de lecture ne progressent pas davantage suite à l'utilisation d'Evasion que suite à l'utilisation d'un entraînement contrôle. Des analyses supplémentaires révèlent que le protocole a été peu suivi en classe, et que le temps d'entraînement est un facteur expliquant l'amplitude de l'amélioration des dimensions attentionnelles ciblées. Par ailleurs, il semblerait que les entraînements proposés aient été trop faciles. Ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives sur les améliorations à apporter à notre logiciel et, plus généralement, sur les conditions de mise en oeuvre d'expériences écologiques dont les besoins sont spécifiques.

Lire la thèse

 
Lire la lettre de l'INSHEA
Copyright © 2020 Inshea, All rights reserved.

therese.barbier@inshea.fr

unsubscribe from this list    update subscription preferences 

Email Marketing Powered by Mailchimp