Copy
Centre de ressources documentaires 
Thérèse Barbier
 
Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

  
 
Bulletin de veille

Troubles spécifiques du langage et des apprentissages
Dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie, TDA/H

 
n° 72  - novembre 2021


 
 
Les informations diffusées dans ce  bulletin ne visent pas l'exhaustivité et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de la rédaction de l'INSHEA.
 
AGENDA
Café des dys organisé par l'Apedys Palaiseau (91)
10 décembre 2021
Témoignages de personnes DYS (découvertes de parcours)

7 janvier 2022
– Devenir étudiant, entrer dans l’emploi, faire une demande de RQTH

4 février 2022
– L’anglais pour les Dys
En savoir plus


 
29 janvier 2022 - À distance
TDAH : Repérage, outils et diagnostic chez l’enfant et chez l’adulte
En savoir plus
 
Le point sur le TDAH : Comprendre, soutenir et accompagner les jeunes en milieu éducatif
Parcours de formation organisé par l'université de Laval (Québec, Canada)
Inscription du 1er octobre 2021 jusqu'au 11 mars 2022
Durée de la formation 8 semaines - 21 février au 22 avril 2022

En savoir plus
 
14 et 15 avril 2022 - À distance
Formation pour les professionnels : développer les connaissances sur les troubles d’apprentissage, le rôle des différents partenaires (orthophonistes, psychomotriciens, ergothérapeutes, orthoptistes….), et développer les compétences pour les repérer par la démarche d’évaluation.

En savoir plus
 
5 et 6 mai 2021 - Louvain-la-Neuve (Belgique) et distanciel
Trouble Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) : avancées scientifiques et regard clinique

Adressé aux professionnels de l’éducation et de la santé mentale, ce colloque a pour objectif de faire le point sur les dernières données scientifiques relatives au Trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) et leur implication dans la pratique clinique.

En savoir plus

 
ACTUALITÉS
Scolarité
Les différents parcours de scolarisation de la maternelle au lycée, les possibilités d’appui (PPS, PAI, PAP, PPRE) et d’accompagnement (AESH...), les mesures de compensation du handicap, les aides à la scolarisation, les démarches à effectuer pour faciliter la scolarité d'un enfant en situation de handicap, les réponses...

En savoir plus
 
Autisme, TND : la 3ème édition de l'enquête d'impact attend votre avis
Si vous êtes concerné, à titre personnel ou en tant que parent, par l’autisme, les troubles DYS, le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), le trouble du développement intellectuel, votre avis compte et peut faire une différence...

Participer à l'enquête (jusqu'au 20 décembre 2021)
 
Replay 15e Journée nationale des Dys -  9 octobre 2021 (Paris)
« 7 millions de Dys au sein des troubles neurodéveloppementaux : nos besoins spécifiques »
Accéder au vidéos

 
Notre cerveau traiterait en même temps les sons et les phrases
La manière dont le cerveau traite les sons du langage a peut-être été mal comprise. Pendant de nombreuses années, il était admis qu’il s’occupe d’abord des informations acoustiques avant de les transformer en informations linguistiques. Une nouvelle étude, parue le 18 août dans la revue Cell, remet cette théorie en cause et suggère que le cerveau traite les sons et la parole simultanément...

Lire l'article


 
Les troubles spécifiques du langage et des apprentissages
Dossier présenté par Canopé

En savoir plus

 
Favoriser l’accès à la lecture (Dossier) - Blog Dysmoi
Mieux comprendre la dyslexie ; En savoir plus sur les troubles Dys ; Recommandations de base...

Lire l'article

 
Comment favoriser la coéducation dans ma classe pour soutenir les élèves ayant des TA ? - Stéphanie Dionne
Comment développer une communication efficace avec les parents d’élèves qui ont des troubles d’apprentissage (TA) ou des besoins particuliers pour améliorer la qualité des interventions école-famille? Voici deux stratégies pour développer une communication efficace.

Lire l'article
 
Burn-out des élèves : ces risques à prendre en compte - Aline Vansoeterstede, Emilie Boujut, Emilie Cappe
De nombreuses recherches ont été menées sur le stress en milieu professionnel et ses conséquences sur la santé des travailleurs. Cette notion est aujourd’hui largement intégrée dans le cadre de la prévention des risques psycho-sociaux (RPS) au travail. Actuellement, l’idée que, dans le cadre scolaire, les élèves puissent également être soumis à ce type de risques commence à s’imposer.

Lire l'article

Les fautes d’orthographe : une barrière infranchissable vers l’emploi ? - Christophe Benzitoun
Une entreprise de remise à niveau en orthographe a publié un sondage Ipsos portant sur les attentes des employeurs vis-à-vis des compétences des salariés. Les questions étaient orientées vers l’importance accordée à la maitrise de la langue française dans un contexte professionnel. Et sans surprise, les employeurs se disent très sensibles à la question de l’orthographe tant au moment du recrutement que pour ce qui concerne l’activité professionnelle des salariés...

Lire l'article

 
Ce que la recherche nous dit sur les styles d’apprentissage (ou retour sur un mythe tenace) - Marie Gaussel
Les recherches sur les styles d’apprentissage se révèlent disparates et fragmentées et ne montrent pour l’instant aucun consensus quant à la validité des résultats...
Lire l'article
 
NOUVEAUTÉS DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES
Bechouche, C. (2021). Le manuel de survie de l'adulte atypique ou comment s'épanouir avec un fonctionnement intellectuel et émotionnel différent. Paris : Le Courrier du livre.
Ce manuel est un outil pour aider les personnes qui ressentent une différence depuis leur enfance qui a engendré des difficultés tout au long de leur vie. Il propose des pistes thérapeutiques pour mieux comprendre le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyper activité, le haut potentiel, le trouble de l'intégration sensorielle et les troubles dys, des conseils pratiques à destination des employeurs et de leurs employés atypiques, des outils adaptés, des témoignages.
Qu'est-ce qu'être atypique ? ; Effectuer un bilan pluridisciplinaire ; Thérapies et autres méthodes alternatives ; Les troubles dys ; Les troubles de l'intégration sensorielle (TIS) ; Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité ; Le haut potentiel intellectuel ; Travail et atypisme ; Trouver une formation professionnelle ; Trouver l'emploi idéal ; Se former et travailler de manière atypique ; Aménagement aux examens et au permis de conduire ; Faire une demande de RQTH.
Lachaux, J.-P. (2021). ATOLE : Apprendre l'ATtention à l'écOLE. Cycle 2 et 3. Paris : MDI.
Le programme Atole a pour but d'amener l'élève à découvrir ce qu'est l'attention, progressivement tout au long des activités. Atole est une démarche pédagogique centrée sur l'apprentissage et le développement de compétences attentionnelles chez l'enfant. Ce coffret présente cette démarche. On y trouve un guide de l'enseignant avec 10 séquences clés en main, un bloc ressources avec des fiches détachables. Une version numérique vidéoprojetable (sous réserve d'avoir acheté l'ouvrage). 
Gobin, P., Baltazart, V., Simoes-Perlant, A., et Stefaniak, N. (dir.). (2021). Émotions et apprentissages. Paris : Dunod.
Les émotions jouent un rôle prépondérant dans la vie de l'Homme. Elles influencent nos perceptions, nos réactions et participent à notre adaptation du monde. Elles constituent une source d'apprentissage. cet ouvrage s'attache à expliquer les émotions et leur influence dans différents aspects de la cognition impliquée dans les situations d'apprentissage. La première partie ente de définir les émotions e d'expliquer les mécanismes cognitifs et sociaux impliqués dans les apprentissages, avant de présenter l'impact des émotions sur les processus étroitement liés aux apprentissages, à savoir l'attention et la mémoire; Puis dans une deuxième partie, l'influence des émotions sur les processus d'apprentissage ainsi que sur des apprentissages fondamentaux (langage oral et écrit, résolution de problème et mathématiques) est étudiée. La troisième partie présente le développement des compétences émotionnelles, le rôle des émotions dans les situations pédagogiques d'apprentissage. Elle explique la source des émotions à l'école, le rôle insidieux des stéréotypes, les émotions des formateurs sur les apprentissages des apprenants.
Henry, V., et Vernhet, C. (2021). 100 idées pour accompagner les émotions des enfants et des adolescents. Paris : Tom Pousse.
Cet ouvrage propose des techniques et outils simples à appliquer pour mieux comprendre et mieux réguler les émotions, notamment la colère et la peur. Ces propositions émanent de plusieurs courants théoriques : thérapies cognitivo-comportementales, thérapies systémiques, psychologie positive, hypnose et aussi de la résistance non violente.
Lacombe, N., Chambrier, A.-F. de, et Dias, T. (2021, novembre). Des données probantes au service de l’enseignement différencié des mathématiques. Revue de mathématiques pour l'école, 236, 13-26.
Ces vingt dernières années, l’augmentation significative des recherches dans l’enseignement des mathématiques et particulièrement auprès d’élèves en difficultés a permis l’émergence de plusieurs revues systématiques et méta-analyses recensant les interventions efficaces. Cependant à ce jour, peu d’articles en proposent un aperçu pour un lectorat francophone. L’objectif du présent article est donc d’effectuer une revue des revues existantes afin de fournir aux enseignants un aperçu des démarches et des outils efficaces en matière d’enseignement des mathématiques pour les élèves en difficultés. Sept pistes d’intervention sont détaillées : l’enseignement explicite, les feedbacks, l’enseignement de stratégies, la verbalisation par l’élève de son raisonnement, l’inclusion d’exemples, de représentations visuelles et matérielles dans les tâches et le tutorat par les pairs.

Lire l'article
 
Zesiger, P., et Ardanouy, E. Efficacité des prises en charge des troubles des apprentissages du langage écrit : que disent les revues systématiques ? (2021, septembre). ANAE/ Approche neuropsychologique des apprentissages chez l'enfant, 33(173), 415-431.
Cet article a pour objectif de proposer une revue de question sur l'efficacité des interventions portant sur les difficultés et troubles liés à l'identification et la production de mots écrits d'une part, et à la compréhension et la production de textes d'autre part. Les résultats font apparaître un effet significatif des interventions explicites et structurées portant sur une ou plusieurs dimensions théoriquement motivées. Ce phénomène se retrouve sur toutes les facettes du langage écrit, avec des tailles d'effet qui sont modérées à élevées, en fonction de variables modulatrices. Les implications pour la pratique sont évoquées.

Delage, H. (2021, septembre). Efficacité des des thérapies orthophoniques en langage oral : données choisies de la littérature. ANAE/ Approche neuropsychologique des apprentissages chez l'enfant, 33 (173), 399-413.
Cet article se veut un aperçu des preuves empiriques les plus récentes attestant l'efficacité des thérapies orthophoniques en langage oral à destination des cliniciens francophones. Pour chaque domaine (phonologie, morphosyntaxique et narration), sont présentés les types d'intervention ayant prouvé leur efficacité. Les données transversales concernant les ingrédients actifs des thérapies efficaces sont évoquées.

Leloup, G., Prat, P., Charlet, V., Eula-Fantozzi, B., et Cavalli, E. Lecture répétée avec masquage musical : quelle efficacité sur les compétences de fluence en lecture d'enfants lecteurs dyslexiques ? ANAE/ Approche neuropsychologique des apprentissages chez l'enfant, 33(173), 475-484.
Cet article présente l'intérêt d'associer un masquage de musique vocale à un entraînement intensif en lecture répétée. L'hypothèse est que ce masquage faciliterait un équilibrage des procédures d'identification des mots, en interférant l'activation de la procédure de codage phonologique. Les résultats des études menées auprès d'enfants dyslexiques âgés de 9 à 13 ans montrent des gains significatifs d'efficience en lecture pour cet entraînement conçu comme une approche de soin curative de la dyslexie. 

Moitel Messara, C., Kouba Reich, E./Martinez-Perez, T., et Maillart, C. Accompagner des éducateurs pour soutenir le développement langagier des jeunes enfants : une intervention indirecte menée au Liban (2021, septembre). ANAE/ Approche neuropsychologique des apprentissages chez l'enfant, 33(173), 443-454.
Les professionnels de la petite enfance ont un rôle préventif pour les difficultés langagières mais ils peuvent avoir besoin d'accompagnement. Deux orthophonistes ont appris à quatre éducatrices des stratégies de soutien langagier, en combinant plusieurs modalités d'apprentissage (partage d'information, modelage, pratique guidée et rétroaction). Après intervention, des améliorations significatives et spécifiques ont été mises en évidence chez des participantes. Ces résultats confirment l'efficacité d'intervention langagière indirecte à destination des éducateurs.

Stanke, B., Rezznico, S., Moreau, A. C., Robidoux, J., et Royle, P. (2021, septembre). Impact de l'enseignement explicite des régularités graphotactiques et morphologiques sur l'apprentissage de l'orthographe lexicale auprès de différents profils d'élèves faibles orthographieurs de CE2. ANAE/ Approche neuropsychologique des apprentissages chez l'enfant, 33(173), 493-503.
L'objectif de l'étude est d'étudier l'impact de deux entraînements orthographiques, portant d'une part sur l'enseignement explicite des régularités graphotactiques et morhologiques, et d'autre part sur l'apprentissage de l'orthographe lexicale, auprès de trois groupes d'élèves de CE2 avec trouble développemental du langage, avec dyslexie-dysorthographie et avec dysorthographie. Un effet positif des deux entraînements est relevé, avec une efficacité et un maintien variable selon le groupe.
Lassault, J. (2021). Le numérique comme outil pédagogique pour l’apprentissage de la lecture et des mathématiques : du laboratoire à la salle de classe. 
La lecture est la colonne vertébrale de tous les apprentissages. Les études récentes de l’OCDE montrent que 40.5 % des collégiens ne maitrisent pas la lecture et que 21.5 % sont même en grande difficulté. Face à ce problème, les outils numériques peuvent offrir aujourd’hui des solutions « de première intention » au sein de l’école bien avant que les élèves soient en échec. Dans cette thèse, nous avons développé une version française du jeu sérieux finlandais GraphoGame que nous avons testé sur des élèves scolarisés dans des écoles de Réseaux d’Éducation Prioritaire. La première étude de validation randomisée et contrôlée, qui a été effectuée auprès d’enfants de CP et CE1 à risques de dyslexie, a permis de constater une progression en lecture de mots plus importante après l’entraînement GraphoGame qu’après un entraînement non-informatisé ou un entraînement mathématique informatisé. Une seconde expérimentation à grande échelle sur mille élèves de CP a montré que les élèves ayant suivi l’entraînement en lecture avec GraphoGame ont eu de meilleurs résultats aux tâches essentielles à l’apprentissage de la lecture (décodage, conscience phonologique et reconnaissance de mots) que les élèves ayant suivi un entrainement numérique en mathématiques. Cependant, nos résultats montrent aussi l’importance de la prise en compte du niveau initial de l’élève (les meilleurs progrès sont obtenus pour les élèves les plus faibles) et l’engagement dans le jeu, reflétant la persévérance et la motivation de l’élève. Nos résultats montrent donc des effets spécifiques du jeu qui se généralisent à des activités de lecture en dehors du jeu et qui semblent perdurer bien au-delà de l’expérimentation. Une version complète de GraphoGame Français est aujourd’hui gratuitement. disponible sur toutes les plateformes en France.
Lire l'article

Peteers, F. (2020, Apports croisés de la didactique et de la cognition numérique pour l'étude des troubles d'apprentissages en mathématiques. Recherches en Didactique des Mathematiques, 40(2), 1-42.
Il existe diverses approches des troubles des apprentissages en mathématiques, l’approche dominante étant centrée sur le fonctionnement cognitif de l’individu. Cependant, la recherche en cognition numérique présente encore de nombreuses incertitudes : aucune définition ne fait consensus, les critères diagnostiques sont flous, etc. Nous nous posons alors la question de la place et du rôle de la didactique des mathématiques dans ces recherches et de la manière de concilier les approches (didactique et cognitive) pour mieux comprendre et accompagner les élèves présentant ce trouble. Dans cet article, nous développons une méthodologie ayant pour but d’étudier l’intégration des connaissances issues de la didactique des mathématiques et de la cognition numérique à propos de la construction du nombre et de ses difficultés. Cette méthodologie articule ces éléments théoriques et l’analyse de tests existants destinés à évaluer les compétences numériques de base à l’école et hors école. L’objectif est de construire un dispositif de repérage des difficultés en mathématiques visant l’établissement d’un profil de compétences de l’élève permettant la mise en place de remédiations par l’enseignant. De plus, grâce à sa conception particulière (tenant compte des spécificités de la cognition numérique et de la didactique des mathématiques), il permet d’établir un inventaire commun des difficultés de l’enfant exploitable par chacun des professionnels en charge de l’élève (enseignant et professionnels paramédicaux et médicaux), facilitant ainsi leurs échanges.

Lire l'article

 
Therrien, H. (2021). Remédiation cognitive de la mémoire de travail auprès d'élèves qui ont une dyslexie ou qui sont à risque de présenter ce trouble et évaluation des impacts sur la mémoire de travail et les compétences en lecture et en écriture. Thèse doct. : Psychologie : Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal.
Cette thèse a pour objectif d’évaluer l’efficacité d’une intervention de remédiation cognitive de la mémoire de travail (MDT) auprès d’élèves dyslexiques ou à risque de présenter ce trouble. Basé sur le concept de plasticité cérébrale, ce type d’intervention vise l’amélioration des capacités de MDT par la répétition d’exercices informatisés. La MDT facilite la réalisation de plusieurs activités cognitives, notamment en lecture et en écriture. Par exemple, la boucle phonologique de la MDT contribue au décodage en permettant le maintien actif des phonèmes pendant la lecture. De plus, elle permet de mémoriser les informations verbales et de créer des liens, un procédé essentiel à la compréhension écrite. Par ailleurs, la MDT coordonne et supervise l’ensemble des processus d’écriture. Pendant la rédaction, elle permet de récupérer les représentations de mots et les règles grammaticales conservées en mémoire à long terme. Ce faisant, la MDT joue un rôle important dans la capacité d’orthographier des mots et de réviser les productions écrites. Il est possible que les faiblesses en MDT, retrouvées chez les dyslexiques, nuisent aux apprentissages en lecture et en écriture. Il est donc proposé d’entrainer la MDT verbale et visuospatiale chez cette population et d’observer son potentiel de généralisation sur les apprentissages scolaires. Cette thèse est composée de deux études. La première a pour objectif d’évaluer les effets d’un entrainement cognitif ciblant la MDT auprès d’élèves dyslexiques scolarisés en français. Pour ce faire, des élèves avec un diagnostic de dyslexie de 9 à 12 ans (n = 24) sont assignés aléatoirement en deux groupes : le premier reçoit une intervention de MDT de six semaines et le second sert de groupe de comparaison. La comparaison des résultats des groupes obtenus en mesures prétest et posttest indique que les capacités de MDT s’améliorent de façon significative et ce, uniquement chez les élèves ayant reçu le programme. Plus précisément, des améliorations sont constatées sur une mesure générale de MDT verbale ainsi que sur les capacités d’empan verbal et visuospatial. La seconde étude a pour but de vérifier la pertinence clinique de l’intervention utilisée dans l’étude précédente en mesurant son impact sur des habiletés de lecture et d’écriture et en évaluant le maintien des acquis dans le temps. Pour ce faire, des élèves de 7 à 12 ans ayant un diagnostic de dyslexie ou étant à risque de présenter ce trouble sont recrutés (n = 92). Les participants sont répartis en deux groupes de façon non aléatoire : un reçoit immédiatement l’intervention de MDT de six semaines alors que l’autre la reçoit plus tard dans l’année scolaire. Au terme de l’entrainement, une seule amélioration significative est constatée pour la capacité d’empan visuospatial et aucun autre gain n’est observé sur les autres mesures de MDT ou de lecture et d’écriture. Il est suggéré que l’entrainement mène à un apprentissage spécifique qui se généralise uniquement sur les épreuves avec des caractéristiques similaires aux tâches entrainées. Les capacités de MDT apparaissent donc inchangées à la suite de l’intervention et aucun transfert de gains n’est observé dans le domaine du langage écrit. Ces résultats sont cohérents avec les écrits scientifiques et ne permettent pas de recommander la remédiation cognitive de la MDT comme outil de rééducation pour les élèves dyslexiques ou étant à risque de présenter ce trouble. Des recommandations sont présentées dans le but d’améliorer la qualité méthodologique des futures études d’intervention et la présentation de leurs résultats. Enfin, une réflexion est proposée sur l’industrie des entrainements cognitifs qui connait un succès populaire malgré le manque actuel d’appuis scientifiques pour valider l’approche et son efficacité.

Lire la thèse

 
Lire la lettre de l'INSHEA
Copyright © 2021 Inshea, All rights reserved.

therese.barbier@inshea.fr

unsubscribe from this list    update subscription preferences 

Email Marketing Powered by Mailchimp