Copy
Newsletter n°1  Astrologie Archétypale : Cultiver la Tolérance
View this email in your browser

Printemps 2015  

Astrologie Archétypale : Cultiver la Tolérance 

   Bienvenue pour cette première newsletter d'une série qui vous sera proposée 4 fois par an - au début du printemps, de l'été, de l'automne et de l'hiver. Chacune abordera un sujet d'actualité pour illustrer la manière dont l'astrologie archétypale nourrit la réflexion et l'imagination créative par une amplification symbolique des expériences de la vie. En aucun cas nous n'aborderons l'astrologie mondiale prédictive qui sort du cadre de l'astrologie humaniste et appartient de plein droit à l'astrologie événementielle (1). 
Nous présenterons un sujet qui fait débat en nous référant au thème astral d'un personnage historique dont la vie et l'oeuvre exemplaires y font écho et mettent en exergue la puissance et la diversité d'expression des grands archétypes du zodiaque. Au fil des newsletters, la mise en avant de certains archétypes est destinée à attirer l'attention sur leur expression positive mais aussi négative, et invite à un moment de réflexion sur la manière dont nous intégrons ces forces évoquées au sein de notre propre vie. 

Ces newsletters  peuvent aussi accompagner la lecture de notre livre Écriture Céleste - Psychologie jungienne, mythologie et astrologie,  paru aux Éditions Dervy dans la collection La Quête du Soi et disponible en librairie à partir du 17 avril 2015 (2). Le parti pris de ne pas y inclure de cas cliniques répond à une volonté de laisser intacte toute la puissance évocatrice des archétypes durant la lecture sans risquer d'en réduire le pouvoir imaginal dans l'expérience individuelle du lecteur.   

Nous rappelons aux personnes intéressées par le langage astrologique  que des journées d'introduction à l'astrologie archétypale sont programmées à Bruxelles au mois de juin 2015 ainsi qu'à partir de la mi-septembre. 
Pour plus d'informations, consulter le site www.ecritureceleste.com
 


L'astrologie humaniste enseigne l'art de vivre dans le désaccord !
   En ce début d'année troublée par l'intolérance et le fanatisme à outrance, il semblait opportun de montrer à quel point le recours à une astrologie humaniste peut aider à cultiver la tolérance en développant une meilleure connaissance de soi et des autres. 

Antidote à l'ignorance, à la peur, à la superstition et au fanatisme qui débouchent trop souvent sur l'intolérance et la violence, une connaissance approfondie de soi et des autres permet de développer la tolérance dans la lucidité d'esprit. Et si l'astrologie peut servir de modèle psychologique pour aider à repérer ces divergences internes qui nous composent et nous gouvernent, ne pourrait-elle pas aussi aider à maîtriser l'art de gérer les désaccords qui nous opposent aux autres ?

   Au niveau personnel, une réflexion sur le thème astral - par le biais des planètes correspondant aux dieux et déesses du zodiaque avec leurs qualités archétypales qui y sont mises en scène - enseigne l'art de vivre avec nos paradoxes, autrement dit nos conflits internes, en les reconnaissant tout d'abord, en les acceptant ensuite comme faisant partie de soi et, last but not least, en intégrant consciemment leurs richesses insoupçonnées. 
Un grand pas vers la paix intérieure et extérieure est accompli si je peux entendre et exprimer ces voix/voies opposées qui m'habitent car, en y regardant de près, elles sont souvent complémentaires et libératrices d'énergie créative.

   Au niveau interpersonnel, la mise en perspective qu'offre la lecture du thème astral de nos proches permet de dédramatiser bien des mésententes par la simple reconnaissance de leur altérité : l'autre ne pense pas, n'agit pas, ne vit pas selon mes propres critères et valeurs mais selon les siens. Leurs projections sur les figures archétypales du zodiaque offre une pré-compréhension de son modus operandi.
 

Voltaire et le Traité sur la Tolérance (3)
                               
                                           
Une religion sans autre église que celle des cœurs (4)
                                              

     C'est avec Voltaire,  héraut de la tolérance dans un XVIIIè siècle révolutionnaire, que nous ouvrons notre série. Son Traité sur la tolérance, rédigé en 1763 après l'affaire Calas reste d'une brûlante actualité pour mieux comprendre les ressorts du fanatisme et aider à le combattre. Sa critique incessante de l'obscurantisme fait de Voltaire le philosophe français emblématique du siècle des Lumières. Paradigme de l'intellectuel engagé dont la vie mouvementée fut marquée par un engagement multiforme au service de la liberté, de la justice,  de la tolérance et des Lumières, c'est à Uranus, l'archétype de l'émancipation que l'on pense aussitôt en contemplant la biographie et l'œuvre de ce grand contestataire.  
   Son combat à la fois précurseur et solitaire nous rappelle l'Uranus prométhéen évoquant le héros qui brave l'autorité suprême de Zeus pour émanciper les hommes de leur ignorance. Á l'image de Prométhée, Voltaire préfère recourir  aux ruses de l'esprit et au pouvoir de sa plume plutôt qu'à la force brutale pour  arriver à ses fins. 
   Bien qu'étant l'incarnation de l'esprit français, par son goût du trait, la légèreté de l'écriture, le sens de l'ironie, la pointe assassine...  Voltaire a vécu la plus grande partie de sa vie en dehors de la France. Sa vie nomade entre l'Angleterre, la Hollande, l'Allemagne, la Suisse etc.  a favorisé cette mise à distance des choses qui permet à l'esprit uranien de jeter un regard extérieur et analytique sur les événements sans être submergé par ceux-ci. Et lorsque à 66 ans, il s'installe au château de Ferney, aux confins de la France et de la Suisse, Voltaire se constitue un lieu de travail et d'observation - extérieur au brouhaha de Paris, de sa cour et de ses intrigues - qu'il occupera jusqu'à sa mort survenue à Paris où il fut autorisé à revenir en 1778. Cette volonté de vivre près d'une frontière - sorte de porte de secours en cas de danger - est archétypique du caractère uranien et dénote cette nécessité de liberté de mouvement et de pensée d'un esprit rebelle à toute autorité. 
   Au niveau sentimental, son amour de la liberté et du non conformisme correspond à des choix typiquement uraniens : jamais marié, sans enfant, la vie amoureuse de Voltaire commença dans la légèreté, le libertinage et les aventures galantes.  À 39 ans il rencontre l'amour avec Émilie du Chatelet (17/12/1706-1749), femme indépendante d'esprit, non-conformiste, à la hauteur et au goût de l'esprit individualiste de Voltaire. Elle devient sa maîtresse et partage sa vie durant 10 ans au château de Cirey, propriété d'un mari complaisant face aux largesses de Voltaire. Tous deux épris de science et de recherche de la vérité, ils travaillent ensemble à introduire la science de Newton en France. Cette relation libre d'engagement contractuel, basée sur des connivences intellectuelles, le respect et l'épanouissement individuel, la volonté de travailler pour le progrès de l'humanité, évoque toutes les qualités d'une relation uranienne.  

   Ensuite, la ténacité, la capacité non seulement de faire face aux crises mais aussi de les mettre à profit pour devenir pleinement ce qu'il pouvait être - entre autre l'emprisonnement à la Bastille, l'exil  en Angleterre, les départs obligés de Genève, de Berlin, de la cour française pour conflit de pouvoir avec les autorités en place -  couplé à un esprit qui manie un certain machiavélisme pour arriver à ses fins et lui permet en bien des occasions d'avoir le dernier mot, évoque Pluton et le Scorpion, l'archétype de la transformation
Le caractère initiatique de bien des expériences difficiles de Voltaire qui lui ont permis de mourir pour  renaître tout au long de son parcours de vie appartient au domaine de Pluton.  Voltaire se penche aussi sur la part faillible et mauvaise de l'homme, il déteste la crédulité, la naïveté et la candeur (chez autrui comme en lui-même) et il tente plutôt de regarder au fond des choses pour comprendre la part sombre de l'humanité et mieux la combattre. Voltaire est
 obsédé par les dangers du fanatisme et par la nécessité de prendre en compte la perversité de l'abus de pouvoir, qu'il soit monarchique ou religieux. Il veut aller au fond des choses pour comprendre et agir en conséquence. Il s'est souvent transformer en détective pour mener à bien des enquêtes sur des jugements et condamnations arbitraires en vue d'arriver à la réhabilitation des victimes - et à l'avancement de ses visées philosophiques.

   Au delà d'Uranus et de Pluton qui à eux seuls évoquent  cette volonté inébranlable de livrer un combat incessant pour l'avènement des Lumières et tout ce qu'elles représentent pour l'émancipation et la transformation de la société, une réflexion sur Neptune et Jupiter dans le thème natal de Voltaire compléteront le tableau. Que ce soit dans le contexte historique du XVIIIè siècle mais aussi aujourd'hui dans le contexte des changements de société que nous devons sans cesse affronter, cet exemple reste riche d'enseignement.

   C'est en combinant l'expression  positive et constructive  de ces 4 archétypes portés leur incandescence dans le contexte où Voltaire a vécu que nous comprenons leur legs aux générations qui ont suivi. Le combat de Voltaire pour la tolérance donna forme à  la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (1789) et à reconnaître que "nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses" et que "la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme".  

Voltaire et l'astrologie

    Étonnez-vous encore moins que tant d’hommes, d’ailleurs très élevés au-dessus du vulgaire, tant de princes, tant de papes, qu’on n’aurait pas trompés sur le moindre de leurs intérêts, aient été si ridiculement séduits par cette impertinence de l’astrologie. Ils étaient très orgueilleux et très ignorants. Il n’y avait d’étoiles que pour eux : le reste de l’univers était de la canaille dont les étoiles ne se mêlaient pas. Ils ressemblaient à ce prince qui tremblait d’une comète, et qui répondait gravement à ceux qui ne la craignaient pas : « Vous en parlez fort à votre aise ; vous n’êtes pas princes. »   Voltaire (5)

   Il va sans dire que l'esprit moderne de Voltaire ne pouvait que s'insurger contre la superstition des personnes qui croyaient et craignaient l'influence mécanique des planètes et autres comètes... L'astrologie comme modèle cosmologique était devenue obsolète depuis environ un siècle (voir livre Écriture Céleste, p.102 à 113 pour un compte-rendu historique de l'astrologie du XVIIè au début XXè). Ses assises théoriques reposaient encore sur les vieux traités ptolémaïques du IIè siècle qui étaient devenus caduques depuis la révolution copernicienne. Il faudra cependant attendre la fin du XXè siècle et la traduction de l'énorme trésor des tablettes cunéiformes  de Sumer - oubliées depuis deux mille ans -   pour jeter un regard nouveau sur les origines de l'astrologie  qui accompagnait les débuts archaïques de la philosophie occidentale. D'autre part, les apports de la psychologie et de l'anthropologie au XXè siècle allaient offrir aux astrologues du XXIè siècle une alternative à "cette impertinence de l'astrologie" en permettant l'émergence d'une nouvelle renaissance d'une astrologie humaniste qui aurait peut-être interpellé l'esprit ouvert et curieux de Voltaire s'il avait vécu aujourd'hui ?...  
En tant qu'astrologues humanistes, il serait dommage de passer à côté des déductions symboliques que nous inspire l'observation de toutes ces "coïncidences signifiantes" dans une vie d'une telle envergure. Le cheminement  du grand Voltaire  reste un exemple éloquent d'intégration des pluralités relevées dans le thème astral, même si - et peut-être surtout si - la personnalité complexe et paradoxale de Voltaire éveillait la vénération tout autant que la haine de ses contemporains. 

 

Thème astral de Voltaire (1694-1778)                                         

                   


Sélection et observation des coïncidences évocatrices de sens entre le thème astral et la biographie de Voltaire:

En premier lieu, nous examinons l'équilibre des éléments (en astrologique psychologique, nous retenons les 5 planètes personnelles et l'Ascendant pour calculer la répartition des 4 éléments sur 6 points au total) : 
2 Air - 2 Feu - 2 Eau - 0 Terre
Bel équilibre Air, Feu, Eau. Emphase de l'énergie yang sur l'énergie yin (4/2)
La carence d'un élément s'exprime souvent par une sérieuse compensation  qui peut être relevé dans le cas de Voltaire au niveau du manque de Terre par deux faits biographiques éloquents : l'acquisition de biens matériels par spéculations et placements judicieux qui ont garanti sa fortune matérielle et sa liberté d'écrire dans le confort d'une part, l'élaboration d'une philosophie simple et strictement pragmatique d'autre part. Son choix spirituel du déisme est également utilitaire et pratique ("Si Dieu n'existait pas il faudrait l'inventer"). 


Les pluralités déchiffrées en Voltaire s'articulent principalement sur 4 archétypes :

1) Uranus  (octave supérieure de Mercure) conjoint à l'Ascendant en Gémeaux opposé à Mars et Mercure en Sagittaire et aussi carré à Neptune  en Poissons  et finalement en quinconce à Vénus et Soleil en Scorpion. Lune en Verseau gouvernée par Uranus.
Uranus est donc en rapport dynamique avec toutes les planètes personnelles + l'Ascendant !  

L'intellectuel engagé symbolisé par Uranus en Gémeaux (Air - intellect) opposé à Mars et Mercure en Sagittaire (Feu - action) offre un bel exemple d'une union des opposés sur l'axe des connaissances Gémeaux/Sagittaire, mis au service de l'émancipation de l'humanité et des oppressions qui l'accablent. Marque d'un esprit réformiste et contestataire guidé par des  convictions individualistes mais tempéré par la raison et la tolérance,  Voltaire redevient une référence incontournable ( et incontournée  depuis le début d'une année 2015 criblée d'attentats à la liberté de penser) pour faire face aux fanatismes des terroristes, et sortir des oubliettes son Traité sur la Tolérance qui fait figure de bestseller en ce moment. 

Le style littéraire de Voltaire est étonnamment accessible, il fut conçu pour être compris, hier comme aujourd'hui ! Son horreur de l'obscurantisme exigeait la clarté d'expression, et donne à son oeuvre un caractère classique indémodable.  Loin du jargon philosophique et psychologique qui obscurcit à plaisir (à l'exclusion du nôtre sans doute ?) le discours de certains philosophes et psychanalystes branchés du siècle dernier, Voltaire nous rappelle qu'un style plus compréhensible et pragmatique rend au discours philosophique et psychologique sa vertu première : être entendu et compris.

Nous avons également découvert une qualité expressément attribuée au symbolisme contemporain d'Uranus en Gémeaux dans une lettre de Voltaire :  la volonté d'avoir des informations encyclopédique à portée de la main et à tout moment !
               "Je crois qu'il faudra dorénavant tout mettre en dictionnaire. La vie est trop courte pour lire de suite tant de gros livres : malheur aux longues dissertations ! Un dictionnaire vous met sous la main dans le moment, la chose dont vous avez besoin. Ils sont utiles surtout aux personnes déjà instruites, qui cherchent à se rappeler ce qu'ils ont su."    Voltaire, Lettre à Elie Bertrand, 9 janvier 1763  (6)
En ce XXIè siècle informatique, espérons que l'usage parfois boulimique et intempestif de l'accès à l'information en deux clics puissent être accompagné de réflexion et d'approfondissement comme nous le précisait Voltaire. Mais qu' aurait-il fait  au siècle du wifi et de l'info instantanée ?     


La Lune gouvernée par Uranus d'une part et Uranus en quinconce à Vénus d'autre part évoquent aussi cet amour de la liberté individuelle assorti du besoin et du plaisir chez Voltaire de s'adonner à une vie où les activités intellectuelles prédominent. Le nomadisme et le caractère relativement non conventionnel de sa vie privée évoque également ce rejet de la routine et de la répétition, typique du caractère uranien.  

L'aspect multiforme de la personnalité complexe de Voltaire (d'Alembert l'appelait d'ailleurs "Monsieur le Multiforme" (7)  évoque l'emphase mercuriale dans le rôle de communicateur et de médiateur que Voltaire a joué toute sa vie et coïncide à l'image première qu'il personnifie avec l'Ascendant en Gémeaux amplifié par la conjonction d'Uranus en Gémeaux!  "On dit que Voltaire changeait de ton et de visage à une cadence insensée" - expression archétypique d'Hermès/Mercure, le trickster,  amplifiée encore par le caractère erratique d'Uranus. Voltaire produisit non seulement une oeuvre littéraire gigantesque d'une variété exceptionnelle mais aussi "Il pouvait passer de la morale à la plaisanterie, de la philosophie à l'enthousiasme, de la douceur à l'emportement, de l'humilité d'un sage à la vanité d'un grand seigneur..." (7) 
Cette diversité paradoxale a la puissance du vif argent et l'anxiété de Voltaire, sentinelle inquiète de son temps, est symptomatique de la difficulté de mettre un frein aux torrents d'idées et d'images qui l'assaillent, et coïncide à l'aspect le plus dynamique de son thème (le T carré à l'Ascendant).       

Uranus correspond au désir de s'émanciper des systèmes devenu obsolètes : Voltaire s'est attaqué au système féodal et inféodé à l'Eglise romaine. Il est intéressant cependant d'observer l'absence de rapport dynamique entre Saturne et le reste de son thème astral. Voltaire met tout en oeuvre pour sortir de l'obscurantisme mais il ne propose aucune structure nouvelle pour la société à venir et sa vie indique même qu'il reste attaché aux privilèges bourgeois qu'offrent l'argent capitalisé. 
 

2) Pluton en Lion carré au Soleil en Scorpion (en mutuelle réception avec le Soleil en Scorpion) est opposé à la Lune en Verseau reflétant ce besoin fondamental même si inconscient au départ, d'être un agent de transformation pour la société afin de donner sens à sa vie.
Cette signature plutonienne coïncide aussi à un désir de côtoyer les grands de ce monde - fussent-ils despotes éclairés - et son avidité de reconnaissance publique, Voltaire fut aussi  courtisan à ses heures. Pendant un moment Voltaire fut historiographe du roi, il fut aussi nommé à l'Académie française mais pas pour longtemps. Envoyé diplomatique, son esprit brillant et ses qualités de fin stratège ont séduit le roi de Prusse, Frédéric II dont il devint chambellan avant de s'éclipser pour échapper à la méfiance du souverain.
Le "tout" ou "rien" qui est un attribut du Scorpion se reflète dans cette attitude du public en général et des philosophes en particulier, vis-à-vis de Voltaire qu'on "admire" ou qu'on "déteste" - pas de demi mesure ici. Il en va d'ailleurs de même pour la manière dont Voltaire ne montre aucun ménagement pour ses ennemis ni même pour ses anciens alliés en philosophie ou ailleurs. 
 
Pluton ajoute une emphase de retrait stratégique à l'individualisme du caractère uranien déjà noté. Voltaire entretient des rapports difficiles avec le pouvoir. Il use pourtant du sien pour convaincre par tous les moyens.  Et face aux horreurs de son temps marqué encore par la torture, le servage, la peine de mort et autres abus de pouvoir transparaît une volonté inébranlable de guérir la société de ses maux les plus avilissants pour l'Homme. Voltaire utilisera le pouvoir des mots, parfois abrupts et provocants, souvent ironiques, pour réveiller les consciences et apporter sa part au processus d'amélioration de la condition humaine. 
Le polémiste génial,  persévérant tout autant qu'efficace évoque Pluton/Lune en signes fixes (persévérant) et le Soleil et Vénus en Scorpion (efficace) qui sont en quinconce à Uranus (génial). Relever des défis tient d'une nécessité impérative pour les personnes dont le thème est fortement constellé par l'archétype Pluton - Scorpion.  Voltaire aimait la bataille et s'est jeté de toutes ses forces contre ses ennemis qui le jalousaient et l'outrageaient. De santé fragile - même s'il a vécu jusqu'à 83 ans en gardant toute son acuité intellectuelle - c'est avec les mots et une ironie cruelle qu'il attaquait et blessait. 
Soleil en Scorpion (voir l'axe des ressources Taureau/scorpion) se manifeste par l'importance de l'argent comme pouvoir pour arriver à ses fins plutôt que pour thésauriser. Voltaire est capitaliste et, c'est dans le rôle de grand seigneur, ayant table ouverte et jouant les philanthropes  auprès de ses paysans de Ferney et de Tourney, organisant à distance, comme d'une citadelle, les batailles de philosophie, que Voltaire se sent le plus à l'aise.(4) 
Sa mission solaire doublement plutonienne est d'amener au grand jour les sombres manipulations des pouvoirs monarchiques, judiciaires et religieux et la terreur qu'ils imposent au détriment du bonheur et de l'épanouissement individuel. Il le fait en manipulant lui-même l'histoire et le langage lorsque cela peut servir sa cause.
Face au abus et aux exactions des plus nantis sur les plus vulnérables, l'exemple et le discours de Voltaire restent toujours aussi brûlants d'actualité.


3) Neptune en Poissons est la planète la plus élevée dans le thème de Voltaire. Située sur le pied du T carré qui relie Neptune à Uranus et l'Ascendant d'un côté, et à Mars et Mercure au Descendant de l'autre, c'est Neptune  -  la planète la plus lente de cet aspect - l'archétype de l'idéal et de la compassion, qui symbolise la dimension empathique de l'engagement intellectuel de Voltaire à œuvrer pour abolir l'horreur du fanatisme et des souffrances qui en découlent.      
Pris de pitié pour la famille Calas dont le père, victime d'une injustice due au fanatisme religieux  avait périt d'une mort atroce, Voltaire se saisit de cette affaire pour discréditer le fanatisme chrétien (catholique autant que protestant). Cette lutte contre les persécutions religieuses (il s'est saisi de plusieurs cas semblables à la condamnation arbitraire de Jean Calas) fit de Voltaire l'apôtre de la tolérance (4).
Voltaire n'est pas athée - comme d'autres philosophes des Lumières - mais pratique un déisme tolérant et raisonnable qui propose avant tout la charité et le respect du prochain dans la diversité d'opinion, lorsqu'il affirme au chapitre XXII de son Traité sur la tolérance : [...] je vous dis qu'il faut regarder tous les hommes comme nos frères. [...] ne sommes-nous pas tous enfants du même père, et créatures du même Dieu ? Avant de terminer son plaidoyer sur la tolérance pour soutenir la réhabilitation de Jean Calas et sa famille il
 termine par une superbe Prière à Dieu où il l'implore  d'aider les hommes à atteindre la tolérance de leurs différences et de développer la solidarité face aux fardeau d'une vie pénible et passagère. 
Voltaire dénonce violemment le pouvoir matériel et les richesses exorbitantes de l'Église romaine qui ose se dire chrétienne, catholique, et qui n’est assurément ni l’une ni l’autre. Qu’y a-t-il en effet de moins chrétien que d’être en tout opposé au Christ ? Le Christ et ses disciples ont été pauvres ; ils ont fui les honneurs ; ils ont chéri l’abaissement et les souffrances.
L'espoir typiquement neptunien exprimé par Voltaire dans sa Prière à Dieu
de voir l'humanité connaître des moments de paix où les hommes ne s’entre déchirent pas comme en temps de guerre a inspiré la rédaction du texte de la Déclaration des droits de l'homme de 1789 puis la Déclaration universelle des droits de l'homme qui fut adoptée à l'Assemblée générale des Nations Unies, réunie à Paris en 1948 par une majorité de 50 membres sur 58. La Convention européenne des droits de l'homme fut signée par les États membres du Conseil de l'Europe en 1950.
Nous sommes tous concernés et impliqués pour éviter que cette vision voltairienne d'une humanité où les hommes se souviennent qu'ils sont frères ne reste à l'état d'utopie neptunienne.  
 
L'imagination typique de Neptune a joué un rôle  important dans la vie et l'oeuvre de Voltaire dans son expression positive par la création d'une oeuvre à l'imagination florissante. Par contre tout au long de sa vie,  Voltaire fut aussi victime des chimères de son imagination négative et des peurs qui l'engouffraient. L'hypocondrie galopante est un produit neptunien d'une imagination négative qui se plaint de mille maux réels ou exagérés.
La recherche du Paradis perdu émaille toute la vie et l'oeuvre de Voltaire toujours en quête de l'endroit idéal où il pourrait vivre une existence supportable loin des corruptions du monde  et des horreurs de la guerre dont il espère pouvoir s'éloigner. Son rêve de vivre au-delà des Alpes, dans une Italie mythique et idyllique est une autre expression d'une attente neptunienne d'un ailleurs meilleur ("l'herbe est plus verte de l'autre côté de la barrière").


4) Jupiter en Lion au carré du Soleil en Scorpion (réception mutuelle), Jupiter maître de Mars et Mercure en Sagittaire et Jupiter au trigone de Mars et Mercure offrent une brillante image de l'homme épris de justice prêt à lutter contre un système judiciaire inique, portrait du philosophe engagé qui a élargi ses horizons - géographiques, philosophiques, religieux, amoureux etc. - et qui chérit la liberté, le bon droit, la vérité et la bonne vie aussi.  
Jupiter et Mercure,
maîtres respectivement du Sagittaire et des Gémeaux sont tous les deux des dieux à la métiscette intelligence astucieuse qui permet d'atteindre au but par la vigilance, la virtuosité face aux épreuves, les entourloupes et la souplesse d'esprit. Voltaire appelle ses contemporains à la vigilance car les massacres à venir l'angoissent autant que ceux du passé. (5)  
A cette intelligence astucieuse s'ajoute le concept de kairos  également lié à Jupiter et qui joue un rôle important dans la réussite de Voltaire pour atteindre les buts qu'il visait, tant au niveau matériel qu'au niveau intellectuel et au niveau spirituel (corps - esprit - âme). La chance que l'on attribue à Jupiter - c'est-à-dire la faculté de saisir les opportunités en se rendant compte de l'endroit opportun, du moment opportun et de la situation opportune pour faire ce qu'il est opportun de faire, sont des attributs du kairos qui  ont constellé le parcours de Voltaire, durant sa vie mais aussi dans la postérité. Malgré des périodes d'oubli relatif, la philosophie et l'enseignement de Voltaire réapparaissent régulièrement au moment opportun pour nous rappeler la force et le bien fondé de sa pensée libératrice durant les périodes obscures.
Le côté négatif de Jupiter et du Sagittaire se retrouve dans sa grande susceptibilité  à la critique  et dans sa maladresse récurrente de dire et de faire des choses regrettables dans l'enthousiasme du moment, sans vigilance ni réflexion. L'excès et l'insolence de se croire tout permis ont froissé, agacé et enragé aussi plus d'un de ses interlocuteurs. L'opportunisme fait sans doute aussi partie des reproches qui peuvent être adressés à Voltaire qui a su mettre à profit certaines situations scabreuses pour arriver à des fins pas toujours louables (spéculations financières entre autre).
Jupiter est l'archétype de l'optimisme qui apparaît dans ce Traité de la Tolérance avec l'espoir convaincu et convainquant de Voltaire d'arriver à la réhabilitation de la famille Calas. Par contre Voltaire  s'est insurgé contre l'optimisme béat (Jupiter) et la candeur naïve (Neptune) de croire que tout est pour le mieux dans le meilleur des monde. L'optimisme et la les attentes naïves suivis des désillusions qui les accompagnent  et dont  Voltaire a souvent souffert sont contrecarrés de manière paradoxale  par sa conscience aiguë et typiquement plutonienne 
 de l'omniprésence du mal dans l'histoire de l'homme et du monde.  Voltaire exposera son rejet de la naïveté optimiste  dans son livre Candide ou l'Optimisme (1759)  écrit  sous le choc du terrible tremblement de terre qui dévasta complètement Lisbonne en 1755 et de la Guerre de 7 ans (1756-1763), souvent cité comme étant la première guerre mondiale.   

Conclusion d'une approche astrologique du thème de Voltaire

Le parti pris de ne pas  tenir compte des maisons dans l'analyse de ce thème mais de mettre l'accent sur les 4 archétypes qui constellent la vie de Voltaire permet une lecture qui va au cœur des paradoxes de cette personnalité remarquable.  Ces quatre figures archétypales Uranus - Pluton - Neptune et Jupiter qui résonnent dans son parcours de vie offrent à eux seuls une psychosynthèse des pluralités et désaccords intérieurs et extérieurs que Voltaire s'est vu affronter tout au long de sa vie. Voltaire semble avoir été un habile chef d'orchestre pour accorder ces 4 archétypes qui gouvernent sa vie en harmonisant leur intégration et leur coopération sans se laisser posséder par l'un d'entre eux au détriment des autres. 
En l'absence de cure par la parole et autre processus de psychologie analytique qui n'apparaîtront qu'au siècle suivant, il semble évident à la lecture des œuvres principales de Voltaire qu'il trouva dans l'écriture une manière idéale d'intégrer ses personnalités paradoxales en les projetant sur des  personnages archétypiques et des situations extrêmes de ses contes et romans. Cette mise à distance des conflits intérieurs  lui a sans doute permis de diminuer quelque peu son niveau d'anxiété et d'ironiser sur son hypocondrie patente. Les crises diverses et les ennuis de santé réels de Voltaire (dont l’entérocolite chroniques et les ennuis prostatiques à l'âge avancé ...)    n'ont  jamais entamé ses activités créatives ni sa vitalité productive jusqu'au seuil de la mort à 83 ans. Il semblerait même qu'en vrai Scorpion, c'est avec un certain plaisir et une ironie affichée qu'il relevait tous ces défis. 

A défaut de pouvoir passer toute notre vie à écrire et à mettre en jeu ces diverses facettes qui composent notre personnalité, le recours au système de modélisation de l'astrologie avec les figures mythiques qu'elle met en scène, offre toujours un outil à la fois imaginatif et efficace pour mettre en scène les différents acteurs de notre psyché. La projection des pluralités qui nous gouvernent sur les dieux et déesses du zodiaque qu'elles évoquent invitent à co-créer le scénario de notre vie.   

           
Notes:

(1) Pour plus d'informations sur les deux courants astrologiques « événementiel » et « humaniste » consulter l'introduction du livre  Écriture Céleste, p.15 à 21

(2) pour une liste des distributeurs et libraires proposant le livre (ISBN 979-10-242-0084-2), consulter le site  www.ecritureceleste.com 

(3) Lecture recommandée*** : Philosophie Magazine, Mars 2015, traite du fanatisme et des moyens d'y faire face dans plusieurs articles de fond et  accorde à Voltaire et son Traité sur la tolérance, son cahier central dont nous avons retenu les idées directrices. Vous y trouverez un résumé de l'affaire Jean Calas, protestant injustement condamné et mis à mort à Toulouse pour le suicide de son fils transformé en parricide sous le fanatisme populaire et un dossier bâclé par des juges partiaux.
Pour ceux et celles qui ne l'auraient pas déjà lu, le Traité sur la Tolérance, à l'occasion de la mort de Jean Calas écrit par Voltaire en 1763, (140 pages)  est disponible chez Gallimard (entre autre) dans leur collection folio sagesses pour 2€. La lecture complète du Traité montre non seulement le style clair et fluide de Voltaire mais aussi son "intelligence astucieuse" pour arriver à dire ce qu'il était difficile de dire dans la France monarchique et catholique du XVIIIè siècle. Certaines assertions ne sont plus valables aujourd'hui étant donné les découvertes archéologiques, anthropologiques, historiques etc. qui ont amenés à plus de connaissances durant les deux siècles qui nous séparent du contexte des Lumières.

(4) Voltaire (1694-1779) par Jean Marie Goulemot, Encyclopédie thématique Universalis, Vol.10, Paris, 2005,   p.8092. Ce texte a servi de base pour relever les coïncidences signifiantes entre la vie de Voltaire et le symbolisme astrologique de son thème natal. Les citations en italiques sont extraites du texte de JM Goulemot.Une  source d'informations sur la biographie de Voltaire est aussi disponible sur www.larousse.fr

(5) citation de Voltaire reprise dans la préface du  livre d'André Versaille  L'Auto Dictionnaire Voltaire, Ed. Omnibus, Paris. Le site  www.andreversaille.be  offre une excellente source d'information sur Voltaire

(6)  citation de Voltaire reprise dans le livre d'André Versaille  L'Auto Dictionnaire Voltaire,  cité en (5)

(7)  Cette citation, reprise  par André Versaille, éditeur et auteur de plusieurs essais sur Voltaire y est     empruntée  sur le site www.andreversaille.be  (soulignage de CGC)

 Copyright © 2015 Christine Gonze Conrad, Astrologie Archétypale 
 Tous droits réservés
  notre adresse :
   
Christine Gonze Conrad
   Rue des Aduatiques 56
   B-1040 Bruxelles

   www.ecritureceleste.com  

                               unsubscribe from this list    update subscription preferences