Copy
Que s'est-il passé dans la communication de la santé le mois dernier ?
Voir cet email dans votre navigateur internet
Cette première édition de la newsletter #ComSanté naît dans un contexte particulier : avec la crise sanitaire, les problématiques du système de santé n'ont jamais autant intéressé le grand public. On a attendu les points de la DGS, on s'est demandé pourquoi il n'y en avait plus, on s'est demandé à quoi pouvaient bien servir les ARS, alors les médias généralistes nous ont expliqué comment ça marchait, et je parie que ce n'est pas du Ministère que vos proches ont entendu #RestezChezVous, mais de l'union sacrée du YouTube français.

Les sites et chaînes d'informations ont enregistré des records d'audience (baromètre à jour de l'ACPM), les chaînes locales rapportent des scores inédits pour leurs JT (France 3 Hauts-de-France) - on parle de la PQR plus bas - et le nombre d'utilisateur·rice·s de services de vidéo à la demande reste bien supérieur à celui de mars (dernier Baromètre du CSA sur les effets de la crise sanitaire sur le secteur audiovisuel).

Mais comment envisager la communication des prochains mois alors que le déconfinement se confirme et que les audiences, de moins en moins captives, commencent déjà à retomber ? Est-ce que Jamy, qui a accumulé près de 500 000 abonné·e·s en deux mois, gardera les mêmes scores ? Est-ce que les annonceurs vont recommencer à acheter des publicités dans les médias ? Bref, où donner de la tête quand on est en charge de la communication ?

Voici quelques indices sur ce qui a importé pour la #ComSanté depuis le début de la crise.

 

// Les relais d'opinions

Le Télégramme - L'ARS, un bouc émissaire en temps de crise ?
CHANGEMENT DE LOCALE 
La place de la PQR

Contrainte de réduire son tirage, la PQR a fait le choix de l'entraide et de la solidarité pour sécuriser son audience en ligne : le récap' dans La revue des médias de l'INA
Demander des comptes  Depuis trois mois que nous accompagnons l'ARS Grand Est, nous avons observé le rôle de la PQR dans le questionnement sur la pertinence des agences. En relayant quotidiennement les bulletins des ARS, elle les a introduites auprès du grand public. Mais quand la décrue est arrivée, il était temps de chercher des responsables (analyse du Télégramme) : avec les municipales, le ton dans les médias locaux a été bien plus politique, avec des entretiens à charge de la part d'élu·e·s, face à des ARS qui répondaient peu et sans incarnation - à l'exception de l'ARS Île de France °°°
| RÉSEAUX SOCIAUX : Covid-19 oblige, la rédaction française de LinkedIn consacre une édition spéciale de ses TopVoices (classement annuel des contributeurs et contributrices les plus en vue en France) aux professionnels et directions de santé du réseau °°° Lancée fin mars par KapCode, start-up de santé numérique, la plateforme Epilogue recense chaque semaine depuis le début du confinement les médias, thèmes et symptômes les plus mentionnés sur les réseaux sociaux (via MindHealth 💶). On vous conseille le top 5 des tweets les plus partagés °°°| SUR LE GRILL : franceinfo: livre une analyse complète de la stratégie de communication du gouvernement , alors que l'ancien DG de l'ARS Grand Est choisit le Magazine du Monde💶 pour plaider son cas °°° Les occasions de scruter la communication institutionnelle ne manqueront pas : les audiences de la commission d'enquête de l'Assemblée Nationale pour l'évaluation de la gestion de la crise Covid-19 continuent (agenda), et la proposition de création d'une commission d'enquête au Sénat sera soumise au vote le 30 juin. °°° | 💬: Frédéric Boiron, DG du CHU de Lille, propose sa vision avant-après dans le podcast Learning Expedition, qui raconte habituellement des histoires de marque °°° Martin Hirsch (11,7k abonnés), DG de l'AP-HP, répond directement à Jordan Bardella sur Twitter °°° Aurélien Rousseau, DG de l'ARS Île-de-France, était sur le pont médiatique tout au long de la crise avec un spectre très large : face à Jean-Jacques Bourdin, en entretien dans 20 Minutes ou dans une tribune du Monde à propos du Ségur de la santé | NOMINATIONS : Sarah Gaubert devient la nouvelle directrice de la communication de Santé publique France (CBNews) °°°

// Les outils

Un masque en tissu Garridou développé par le CHU de Lille
OCNI 👾 
Le masque, Objet de Comm' Non-Identifié 

Utilisé par les marques (Crédit AgricoleGMF) comme par les établissements (Nantes, Saint-Etienne). Et demain, on en fait quoi ?
100 mètres carrés de tifo sur la façade de la Voix du Nord pour remercier les "héros du quotidien"
ET MERCI
La côte des soignant·e·s
Pendant la crise, on a eu besoin d'exprimer à notre gratitude à l'égard de celles et ceux qui faisaient tourner la machine, et de partager ce sentiment.
Ici encore la PQR s'est emparée du potentiel du sujet : La Voix du Nord a proposé des posters pour remercier les professions exposées dans l'édition papier (+ les versions en ligne à imprimer), accroché 100m² de tifo sur la façade du journal, et publié des témoignages des "héros du quotidien". C'est à retrouver également sur leur compte Instagram, avec un volume d'engagements impressionnant °°° De son côté, l'AP-HP investit le hashtag #jeudiphoto, pendant que le PSG dédie à ses soignant·e·s son titre de Champion de France °°°
| HASHTAGS : Avec #PrenezLeRelais, l'EFS et M6 s'associent à nouveau pour alerter sur le niveau bas des réserves de sang - en cause cette année, l'annulation des collectes mobiles - et invite à venir donner, à travers une stratégie d'incarnation via les professionnels de santé, personnalités et donneurs °°° #SuperImpliqués, la websérie du CHU d'Angers qui valorise les hospitalier·es , au rythme soutenu de 2 vidéos par jour °°° Menée par des associations de patient·e·s et des académiques, la campagne #RevoirSonMédecin incite les personnes concernées par une maladie chronique qui ont interrompu leur parcours de soins à cause du confinement à retourner en cabinet pour éviter des complications °°° La FHF choisit Facebook pour remercier "les Femmes et les Hommes Farouchement engagés" en se greffant sur l'initiative #EnsembleSolidaires de Facebook et Instagram | CAMPAGNES : L'Institut National du cancer choisit l'agence Australie pour inciter les patient·e·s à se renseigner sur l'impact de la crise sur leurs soins (CBNews) °°° RSF décline son classement annuel "Les héros de l'information" pour une édition spéciale Covid-19 °°° L'agence Bel Ami célèbre elle aussi les soignant·e·s (TopCom) | VISUELS : avec la visio, l'infographie a été le format phare du confinement, alors je vous ai préparé mon Top 3 🥇Le hub de franceinfo:, avec des sources claires et un super histogramme animé dans le temps 🥈Le Monde, qui permet de choisir ses chiffres bruts ou par habitant, de trier les données en ligne, et superpose les courbes de moyenne 🥉France Bleu, avec des histogrammes interactifs et contrastés 🎁Bonus : ce vade mecum de franceinfo: sur la lecture de ces infographies. Le faux pas ? L'infographie print copiée-collée pour le Web °°°
Merci d'avoir lu cette newsletter ! Si vous souhaitez partager des initiatives que vous avez menées, répondez à ce mail et nous en parlerons dans la prochaine édition 📰
Partager Partager
Tweeter Tweeter
Faire suivre Faire suivre
Partager Partager
Si vous découvrez cette newsletter grâce à un·e ami·e ou un lien partagé sur les réseaux sociaux, vous pouvez vous abonner ci-dessous 💌 : 
Abonnez-vous à cette newsletter
A propos Canévet et Associés est une agence de conseil stratégique en communication fondée en 2015, avec des bureaux à Paris et à Nantes. Nous auditons et conseillons la stratégie de communication des acteurs du secteur public et déployons leurs approches en relations presse, Web et réseaux sociaux.

Copyright © 2020 Canévet et associés, All rights reserved.


Vous souhaitez modifier la façon dont vous recevez ces newsletters ? 
Vous pouvez mettre à jour vos préférences or vous désinscrire cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp
Facebook
Twitter
Website
LinkedIn
Instagram
Snapchat