Copy
Que s'est-il passé dans la communication de la santé le mois dernier ?
Voir cet email dans votre navigateur internet
Pour cette deuxième édition de la newsletter #ComSanté, et après une première consacrée à trois mois de pandémie, je souhaitais éviter parler de coronavirus. Parler de ce qu'il s'est passé pendant ce temps, des autres pistes à suivre pour réfléchir à la communication de la rentrée. Mais le Covid-19 reste la ligne de fuite de toutes ces initiatives : du gel hydroalcoolique au VIH, les campagnes sont polarisées par les masques et le confinement.

Il semble que la tendance, faute de certitude sur l'avenir d'un nouvel épisode de confinement, est de parler de ce qui n'a pas changé ces 4 derniers mois. Plus de discours sur la rupture monde d'avant - monde d'après, mais un changement de focale, pour parler de celles et ceux qui se sont fait.e.s petit.e.s, mais dont les soucis n'ont pas été confinés.

 

// Les relais d'opinions

💥 ON EN A GROS 
Pompiers en colère

Après un rapport incendiaire (héhé) sur leur implication dans l'épidémie, sapeurs-pompiers ont été convoqués par la commission d'enquête du Sénat - et revu leurs propos
| RÉSEAUX SOCIAUX : Au cœur de la crise, la HAS (81,5k followers) prépare son retour d'expérience en appelant son audience à évaluer sa notoriété - les commentaires sont plus épicés sur Facebook (30k followers) et même sur LinkedIn où l'autorité a une audience très importante (190k followers) °°°| SUR LE GRILL : Un rapport de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers attaque la gestion de la crise et, plus intéressant, mentionne un "déficit du leadership de la communication" et qualifie les évacuations en TGV de "pures opérations de communication" (Le Monde, via Dr Kierzek) °°° Un thread Twitter à charge sur la disponibilité des ARS - ça commence sur l'ARS Bretagne, et s'élargit dans les commentaires °°° Ce matin, la commission d'enquête de l'Assemblée Nationale sur la gestion de l'épidémie auditionnait les DG de l'ARS Île-de-France et Grand Est - et pas de livetweet ou de compte rendu de la part des intéressé·e·s ou de journalistes | 💬: "Notre R0 [...] peut être influencé par des campagnes de dépistage que nous menons", pour Anne-Briac Billi, directrice de cabinet de l'ARS Bretagne, interrogée dans la matinale d'Europe 1. Un exercice de pédagogie sur un terme de plus en plus utilisé, qui inspire à fraceinfo:  un article de méthodo sur les indicateurs pertinents pour le suivi de la crise °°° La DGS profite de ses points pour proposer de télécharger StopCovid (via Wassinia Zirar, de l'APM) | NOMINATIONS : La communication du Ministère de la santé recrute chez Havas, une analyse du Monde °°°

// Les outils

OCNI 👾 
Masque, Objet de Comm' Non-Identifié vol.2 

Sans en parler, l'asso AIDES s'en sert pour remettre ses problématiques au centre des conversations Covid-19
ET MERCI 🙏
La côte des soignant·e·s, vol.2
Les remerciements institutionnels se multiplient : le récap' sur le compte jaiunpotedanslacom
| HASHTAGS : Depuis le 29 juin, les HCL publient #20h02, websérie documentaire publiée en feuilleton sur YouTube, avec une ambiance sombre et un montage de film d'action qui soulignent la prise en compte de la gravité et la responsabilité de l'établissement °°° Début juillet, AIDES organisait la #fetedelamour, événement en ligne pour "(re)parler VIH" avec une programmation de concerts en visio et un long-métrage diffusé sur MyTF1 : on garde les codes VOD du confinement | CAMPAGNES : Tout le monde contre le cancer, association qui a pour but d'améliorer le quotidien des malades et de leur famille, fait diffuser un spot TV pour "ne pas oublier les enfants malades", avec une logique d'échelons qui n'est pas sans rappeler celle des projets crowdfundés : 10€ pour offrir un brunch à un.e soignant.e, 200€ pour un service, etc. (agence : Publicis Conseil, avec pro bono des régies - TopCom) °°° Quand Sanytol souhaite renforcer sa marque, c'est à nouveau au prisme de la crise sanitaire, avec un spot TV à base de vigilance et de retour à la normale : on est assez loin du "Si ça nettoie, Sanytol" (agence : Fantastic, via CBNews) °°° L'Assurance Maladie cherche une agence pour sa communication (conseil & accompagnement), pour un budget estimé à 2,5M€ (CBNews) - réponse attendue avant le 31 août (fiche de la consultation| VISUELS : La ville de Gif-sur-Yvette fait le choix du court-métrage pour raconter ses mémoires de confinement (agence : 1616prod), via CapCom °°° Le CHU d'Angers consacre un numéro hors-série de son mensuel interne, A l'heure H, à la pandémie, et sur les 28 pages je n'ai compté qu'une seule image sans professionnel·le de santé dans le cadre. °°°
Merci d'avoir lu cette newsletter ! Si vous souhaitez partager des initiatives que vous avez menées, répondez à ce mail et nous en parlerons dans la prochaine édition 📰
Partager Partager
Tweeter Tweeter
Faire suivre Faire suivre
Partager Partager
Si vous découvrez cette newsletter grâce à un·e ami·e ou un lien partagé sur les réseaux sociaux, vous pouvez vous abonner ci-dessous 💌 : 
Abonnez-vous à cette newsletter
A propos Canévet et Associés est une agence de conseil stratégique en communication fondée en 2015, avec des bureaux à Paris et à Nantes. Nous auditons et conseillons la stratégie de communication des acteurs du secteur public et déployons leurs approches en relations presse, Web et réseaux sociaux.

Copyright © 2020 Canévet et associés, All rights reserved.


Vous souhaitez modifier la façon dont vous recevez ces newsletters ? 
Vous pouvez mettre à jour vos préférences or vous désinscrire cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp
Facebook
Twitter
Website
LinkedIn
Instagram