Copy
Logo acti

Start conversation : c'est la qualité des conversations entre une marque et ses publics qui fait l'engagement et in fine la conversion.

ouvrir dans le navigateur

Index Mobile First : Comment survivre à un séisme annoncé ?

L’index Mobile First de Google ? C’est parti depuis fin 2017 et son déploiement s’accélère ! Révélation de Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst chez Google lors du salon Pubcon. Quelles conséquences pour le référencement de nos sites web ? Tout est dit dans le nom de l’index : priorité désormais à la version mobile de chaque site ! Actuellement, Google indexe la version web d’un site en utilisant les critères du référencement naturel pour positionner les résultats dans son moteur de recherche. Avec son nouvel index Google Mobile First, même principe, sauf que c’est la version mobile d’un site qui est indexée et utilisée pour le positionnement !

En savoir plus avec Kévin sur le blog d’acti.

Les 10 marques gagnantes des millenials

Si vous croisez un enfant ou un ado bien calé sur un canap’ IKEA à siroter un Coca-Cola avec une cuillère plongée dans un pot de Nutella, en train de passer des heures sur son smartphone Samsung, à chatter avec ses amis via Facebook ou Snapchat ou à faire une recherche sur Google, alors vous êtes en présence d’une espèce née après 2000, le millenial, au beau milieu de la jungle de ses marques préférées… Ah non, j’oubliais, Decathon fait aussi partie de ce palmarès : notre profil type veut bien mettre le nez dehors de temps en temps… Quand il n’y a plus de wifi à la maison ?

Voir l'article sur serviceplan.com

Les robots moins menteurs que les humains !

Des chercheurs du Massachussets Institute of Technology de Boston ont étudié plus de 120 000 récits vrais et faux, tweetés plus de 4,5 millions de fois en 1 an, par plus de 3 millions de personnes et par une multitude de bots… Alors que l’on supposait que les bots étaient  les principaux colporteurs de rumeurs et de fake news, il n’en est rien : ils propagent les infos vraies et fausses au même rythme. Alors que, nous, les humains, nous propageons 8 fois plus de fake news que de faits avérés… Principales raisons ? L’émotion, l’attrait pour la nouveauté… et une tendance pour les petits arrangements avec la vérité. C’est humain, non ?

Voir l'article sur siencemag.org

Et maintenant
que voulez-vous faire ?

Vous en voulez encore ?

logo full
twitter facebook indeed

Sur notre blog

RGPD : et si c'était une chance ?

Micro-influenceurs vs blockbusters : le match !

La newsletter "Start conversation" d'acti : veille et chroniques sur le marketing et l'innovation digitale. Dénichées sur Internet, sublimées par l'équipe d'acti.

Se désabonner