Copy
Honni soit qui mail y pense !
Paraît le 1er et le 3e mardi de chaque mois.

Tous les produits référencés sont sélectionnés de manière indépendante. Si vous utilisez un des liens indiqués, nous pouvons y gagner une commission.

 
Cette newsletter s'affiche mal ? Vous ne voyez pas les images et le magnifique dessin inédit de Didier Couly ? Cliquez ici pour l'afficher dans votre navigateur.
Mardi 2 mars 2021

Fuite en avant

Saviez-vous que la mer Méditerranée s'était remplie en à peine deux ans, lorsque le détroit de Gibraltar s'est ouvert et a laissé l'océan Atlantique se déverser à la vitesse de cent millions de mètres cubes par seconde ? Si je vous raconte ça, ce n'est pas uniquement pour étaler ma vaste culture, composée à 99 % d'anecdotes lues sur Wikipédia et oubliées cinq minutes plus tard, mais pour vous donner une base de comparaison en matière de fuites historiques.

Celle dont a été victime le système de santé français n'est certes pas de la même ampleur, mais néanmoins considérable, puisque ce sont les données personnelles (adresse, e-mail, numéro de téléphone, groupe sanguin, numéro de Sécurité sociale et nom du médecin traitant) de près de 500 000 patients qui ont été balancées sur Internet, où elles peuvent être téléchargées par tout un chacun. Oui, comme ça, gratuitement, parce que, tenez-vous bien, selon Damien Bancal, spécialiste de la cybersécurité qui a rendu publique toute cette affaire, plusieurs pirates étaient en train de négocier en vue de vendre le fichier, quand l'un d'entre eux s'est embrouillé avec le reste de la bande et a décidé de tout balancer. Avouez que c'est cocasse. Bon, on rigole un peu moins en apprenant que des annotations sur l'état des patient·e·s, dont certaines très sensibles (« tumeur au cerveau », « séropositif », etc.) s'y trouvent également. Il s'agit bien sûr de la plus grave fuite de données médicale de l'histoire française, qui survient peu de temps après une vague de cyberattaques, dont un ransonware qui a paralysé l'hôpital de Dax.

Difficile de savoir, dans cette histoire, ce qui est le plus inquiétant. Qu'il se soit révélé si facile de récupérer des données confidentielles en s'attaquant au maillon faible (des laboratoires, d'où proviennent vraisemblablement la fuite) d'une chaîne qu'on imaginait inviolable ? Qu'autant de personnes doivent désormais vivre en sachant que des informations privées seront disponibles à jamais sur Internet (le fichier est d'ores et déjà disponible sur au moins sept sites différents et ne sera vraisemblablement jamais effacé) ? Ou, pire, qu'elles ne le sachent pas ? Ou encore, on ose à peine y penser, qu'avec la possibilité désormais offerte aux hackers de connaître les pathologies d'un individu rien qu'en cherchant leur e-mail dans une base de données, notre monde se rapproche beaucoup trop de celui de Watch Dogs ? Car en cette époque trouble et complexe, il existe au moins un repère moral absolu sur lequel s'accordent tous les philosophes et autres spécialistes de l'éthique : toute évolution susceptible de rapprocher notre réalité d'un jeu Ubisoft doit être combattue sans relâche.


Le Triste Monde Tragique de la Technologie

FranceInter.fr. Si, comme moi, vous aimez souffrir pour rien, il vous arrive sans doute, quand vous êtes à court de clous rouillés à vous enfoncer sous les ongles, d'imaginer à quoi va ressembler la campagne présidentielle de 2022. Eh bien, sachez – et c'est l’Agence nationale de la sécurité et des systèmes d’information qui l'affirme – que la France est insuffisamment protégée contre les deepfakes et les cyberattaques, qui risquent de menacer la campagne. Il nous reste moins d'un an pour y remédier et éviter que des puissances malintentionnées viennent nuire au bon déroulement d'un scrutin qui s'annonçait calme et bon enfant, ce serait dommage.

LeParisien.fr. L'application du Crédit Lyonnais, qu'on appellera comme ça car c'est quand même plus joli que LCL, a permis à quelques centaines de clients d'avoir accès à des comptes qui n'étaient pas les leurs. Certes, ils ne pouvaient effectuer aucune opération sur lesdits comptes, mais les clients n'ont pas été très contents de savoir que leur solde a été rendu accessible à quelqu'un d'autre. On pense évidemment aux personnes en difficulté qui n'ont pas forcément envie que tout le monde sache qu'elles sont à découvert, mais n'oublions pas non plus les riches qui, l'espace d'un instant, ont cru que leur fortune s'était envolée avant de s'apercevoir dix secondes plus tard qu'en fait non pas du tout. On ne pense jamais aux riches.

TheAtlantic.com. Pendant que McFly et Carlito, dont j'ai appris l'existence à cette occasion car je suis plus largué que si j'avais mille ans, font les beaux à l'Élysée, les services de santé américains réfléchissent au rôle que peuvent jouer les influenceurs dans la transmission des messages de santé publique, notamment pour encourager les gens à se faire vacciner. Et les journalistes de The Atlantic, eux, se demandent quelle place occuperont les influenceurs dans l'avenir de la communication publique.

SFGate.com. Si, comme plus d'un milliard d'autres personnes, vous avez déjà utilisé Windows XP, qui reste vingt ans après sa sortie le seul système d'exploitation avec un émoji dans son nom, vous gardez sans doute gravé dans la rétine la colline verte qui faisait office de fond d'écran par défaut. Et, comme une bonne partie de ce milliard d'êtres humains (dont moi), vous avez sans doute toujours pensé que cette image était un montage savamment retravaillé par Microsoft. Eh bien pas du tout, il s'agit d'une vraie photo prise dans la baie de San Francisco par un photographe du National Geographic pendant qu'il se rendait chez sa copine, que Microsoft lui a racheté plusieurs centaines de milliers de dollars. Le site SFGate.com a retrouvé le photographe, aujourd'hui âgé de 79 ans et marié à celle qu'il allait voir, appareil photo en bandoulière. Non, désolé, pas de chute cynique, pour une fois c'est une belle histoire.

TheTravel.com. Quand les réseaux sociaux se sont attaqués à notre vie privée, je n'ai rien dit. Quand ils se sont attaqués à la démocratie, je n'ai rien dit. Quand ils se sont attaqués à la vérité, je n'ai rien dit. Quand ils ont provoqué des émeutes raciales en Birmanie et poussé une foule fascisante à envahir le Capitole, je me suis raclé la gorge très fort en fronçant les sourcils, mais je n'ai rien dit. Mais aujourd'hui je ne peux plus me taire, car les réseaux s'attaquent cette fois-ci, j'ose à peine l'écrire tant je bous de colère, au fromage. Le succès considérable d'une recette TikTok à base de feta a en effet provoqué une pénurie dudit frometon en Finlande, tous les habitants (probablement à la recherche de n'importe quelle distraction après des mois de pandémie et de soleil couché à 16h) s'étant rués sur les fromageries. Mais au fait, cette recette, est-elle bonne, vous demandez-vous ? Eh bien, en bon journaliste total je suis en mesure de vous l'affirmer : non, je l'ai essayée la semaine dernière, c'est absolument dégueu.

Neuf astuces pour un nettoyage de printemps écolo
(oui, nous sommes début mars, mais le climat se réchauffe) 


1. Pensez à nettoyer les VMC et les bouches d'aération, qui perdent en efficacité lorsqu'elles sont encrassées. L'idéal est d'utiliser un chiffon enduit de savon noir, totalement naturel et non toxique, idéal pour ceux qui, comme vous, pensent à la Planète.

2. Faites le vide dans vos placards. Non, vous ne mangerez pas cette boîte de marrons en conserve que vous gardez depuis deux ans. Alors jetez-moi ça et, puisque vous pensez à la Planète, videz le contenu dans votre lombricomposteur.

3. Dégraissez le four. Plutôt que d'avoir recours à des produits toxiques et irritants, pensez à la Planète et utilisez un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc. Recueillez ensuite les graisses fondues et versez-les dans le lombricomposteur. Les pauvres petits. Ils ont si faim.

4. Et cette doudoune que vous n'avez pas portée depuis 2015 ? Pensez à la Planète. Hop, dans le lombricomposteur. Regardez-les, ces petits êtres, rendus vigoureux par tous ces marrons et toute cette graisse, déchirer le tissu avec une voracité sans rapport avec leur taille. Ne trouvez-vous pas qu'ils ont déjà grossi ?

5. Rangez votre bibliothèque. Les livres sont de véritables attrape-poussière. Ne gardez que ceux que vous comptez relire, ou auxquels vous êtes attaché. Soyez honnête : est-ce que vous rouvrirez un jour ce machin relié cuir, De planetae maledictum, que vous avez dû trouver dans un vide-grenier ? Ou bien ce vieux carnet dont vous avez couvert chaque page de dessins de la Planète ?

6. Le ménage de printemps est une bonne occasion de nettoyer les endroits peu accessibles, qu'on a tendance à négliger lorsqu'on passe l'aspirateur. N'hésitez donc pas à déplacer les meubles, ni à arracher les plinthes et à gratter la peinture des murs pour retirer la poussière noire et épaisse qui s'y cache, résidu putride de la masse de vers que, dans vos cauchemars, vous avez vu surgir des profondeurs de la Planète pour s'insinuer dans les moindres interstices de votre domicile. Nettoyer… vous devez nettoyer…

7. Le nettoyage de printemps peut être fatigant, surtout si votre maison ou votre appartement ont une surface importante. N'hésitez pas à faire des pauses et à vous reposer. Il n'y a aucun mal à vous arrêter, par exemple pour regarder par la fenêtre et scruter le ciel. Les autres ne la voient pas mais vous, oui. Elle est là, juste derrière l'horizon, au milieu des cieux. La Planète, sphère irrégulière battant d'un pouls malade, comme si un milliard de vers animait de sa volonté commune la croûte purulente de cet astre maudit. Vous pensez à la Planète. Elle vous appelle.

8. N'oubliez pas que, comme on dit, « bien dans sa maison, bien dans sa tête ». Le nettoyage de printemps ne doit pas seulement être l'occasion de vous débarrasser de ce qui encombre votre appartement, mais aussi de ce qui encombre votre vie. Par exemple, avez-vous besoin de vos biens ? Du langage ? De la compagnie des autres êtres humains ? Il est trop tard maintenant. Le lombricomposteur a débordé et les vers ont tout envahi. Partez et ne vous retournez pas. La Planète vous attend. Quand les larves qui peuplent sa surface auront dévoré votre chair, votre âme sera libre, et tout sera clair.

9. N'oubliez pas de détartrer la bouilloire ainsi que la salle de bains. Là aussi, du vinaigre blanc peut être utile.
 

Jeu vidéo

Chaque mois en kiosque et par abonnement, et tous les jours sur le site CanardPC.com, retrouvez toute l'actualité du jeu vidéo : tests, previews et dossiers sur l'industrie.
LES BONS PLANS DE LA QUINZAINE

En manque de jeux originaux ? Le Cri du Lapin, la rédaction de Canard PC et Gamesplanet, toujours premiers sur les bonnes recommandations, vous suggèrent ces titres pour gourmets.

Battlefield V Definitive Edition. Si, comme moi, vous rongez votre fibre patriotique depuis que l'Allemagne a osé restreindre les passages à la frontière avec la Moselle, vous serez heureux d'apprendre que Battlefield V est en promotion, l'occasion de revivre la der des der des der (à ne pas confondre avec la der des der, qui a eu lieu en 1914) comme s'y vous y étiez, et de vous replonger dans une époque où la frontière franco-allemande était plus agitée. 24,99 € (-58 %), à partir du 04/03 à 19 h

Anno 2205 Ultimate Edition. Preuve supplémentaire que le progrès est une vaste escroquerie et que rien ne change jamais en ce bas monde, Anno 2205 vous offre la possibilité de bâtir une ville futuriste qui, c'est à peine croyable, fonctionne exactement selon les mêmes principes que celles des excellents Anno 1602, 1503, 1701 et 1404. 11,99 € (-76 %), jusqu'au 07/03

World Rally Championship 9. Partir en vacances sur les chemins de terre de notre enfance au volant de sa Subaru, rouler comme un déglingué, se vautrer dans le premier virage et finir encastré dans un arbre. Autant de petits plaisirs dont le confinement nous a privés et que WRC 9 vous propose de redécouvrir 28,99 € (-42 %), jusqu'au 07/03
Actuellement dans Canard PC
Mods et Piano. Quels points communs entre l'apprentissage du piano et la créations de mods pour Doom ? À première vue, pas grand-chose. Et pourtant, après quelques dizaines d'heures passées à massacrer La Lettre à Élise, j'ai dû me rendre à l'évidence : combiner des sons sur un synthétiseur, ou bien des monstres et des armes dans un niveau de FPS, finalement, c'est à peu près pareil. (Article rendu gratuit par le vote de nos abonné·e·s) 

La réalité virtuelle en 2021. Après cinq ans d'expérimentations et trois générations de casques, la VR est-elle enfin parvenue à maturité ? À question complexe réponse complexe, et à réponse complexe gros dossier, auquel s'est attelé le courageux ackboo, qui n'a pas hésité à braver interfaces mal fichues, câbles emmêlés autour du cou, pilotes graphiques bugués et masturbateurs connectés pour vous livrer un tour d'horizon complet des merveilles et des drames de la réalité virtuelle.

The Medium. Il n'a fallu qu'une poignée de jeux (l'intéressant Layers of Fear et l'excellent Observer) à Blobber Team pour s'imposer comme l'un des maîtres du jeu d'horreur moderne. Dommage que The Medium, leur dernière abomination, soit un peu fade à côté des précédentes, nous explique Ellen Replay. Jetez aussi un œil à l'interview des gars de Blobber que vous trouverez plus bas si le sujet vous intéresse. Oui, le plan de cette newsletter a été mûrement réfléchi, rien n'est laissé au hasard.
 
Mais aussi...

Uboat. Jusqu'à présent, les jeux de sous-marin étaient des simulateurs assez pointus, destinés aux joueurs hardcore, du genre à s'éclater en calculant une solution de tir. C'était ballot, car les fans de torpillage allemand sont pour la plupart des papas boomers, pas franchement férus de jeu vidéo. C'est pourquoi Playway a fait très fort avec Uboat, qui permet de jouer à la guerre navale comme on joue aux Sims, en micro-manageant le confort de Hans et de Klaus pendant leur patrouille dans l'Atlantique.

Canard Dé. Pour vous changer les idées et oublier un instant la situation politique, quoi de mieux qu'une bonne partie de jeu de plateau ? Par exemple Le Dilemme du roi, dans lequel chaque joueur incarne le conseiller d'un souverain alors que le royaume traverse une crise et que le roi n'ose pas prendre les décisions difficiles qui, euh... ouais, non, jouez aux petits chevaux plutôt.

Railgrade. En découvrant que c'était Izual, et non pas ackboo, qui avait écrit sur Railgrade, je m'attendais au pire. Avait-il eu un accident ? attrapé la Covid ? Comment avait-il pu laisser à son padawan un jeu dans lequel on entremêle des kilomètres de lignes de chemin de fer pendant des dizaines d'heures, alors que c'est le cœur, que dis-je, la raison d'être de son existence ? C'est écrit en toutes lignes dans l'article : « un caractère très fluide et intuitif, où rien ne demande d’effort car l’interface fait tout pour nous faciliter la vie ». Bref, un affront à tout ce qu'ackboo, digne amateur de simulateurs de missiles sol-air soviétiques avec manuel en cyrillique (authentique), tient pour sacré.
 

 

C’est pas de nous mais c’est bien quand même

Prisons la glace. Si vous aussi vous pensez que le jeu vidéo en ligne a quelque chose de magique, que c'est un moyen de se faire plein de nouveaux amis venus du monde entier et d'explorer avec eux des univers merveilleux, vous adorerez l'histoire de ces joueurs d'Elite Dangerous qui ont bâti un goulag virtuel où des malheureux étaient réduits aux travaux forcés. Polygon.com

Peur sur l'avenir. On ne dirait pas comme ça, mais de tous les genres vidéoludiques, un de ceux qui évoluent le plus rapidement est le jeu d'horreur. Tenez, qui aurait cru, il y a seulement quelques mois, qu'un jeu d'horreur coopératif pouvait fonctionner ? Puis est venu Phasmophobia et son équipe de joueurs chasseurs de fantômes. Dans cette longue interview, le PDG de Blobber Team, studio vétéran du genre, nous parle de l'évolution du jeu d'horreur et de ses projets après Blair Witch et The Medium. GamesIndustry.biz

La guerre comme naguerre. Alors qu'on le croyait mort et enterré, Six Days in Fallujah, FPS qui nous promet de vivre « comme s'y on y était », je cite, la deuxième bataille de Falloujah, est de retour, toujours accompagné d'un fort fumet de propagande, et surtout d'un argumentaire promotionnel insistant sur l'authenticité et le réalisme de sa reconstitution d'un affrontement urbain qui a fait plusieurs centaines de morts irakiens, argumentaire qu'on croyait passé de mode depuis les heures les plus sombres de Call of Duty. Vice.com
 

Le mix au matos par la rédaction de Canard PC Hardware

Tous les trois mois en kiosque, Canard PC Hardware vous donne toute l'actualité du hardware, et toutes les clés pour bien choisir votre machine.
L’observatoire des prix

On ne va pas vous mentir : si vous avez besoin d'une carte graphique, ce n'est pas gagné. La récente GeForce RTX 3060 a été lancée au prix officiel de 330 $, ce qui devrait donner environ 330 € avec le cours actuel du dollar (et en prenant en compte la TVA). Mais si quelques cartes ont bien été référencées à ce prix, elles sont très peu nombreuses. Et comme Nvidia ne vend pas de GPU de cette gamme en direct, la facture est nettement plus salée : plus de 500 € dans pas mal de cas… et sans stocks. De même, nous suivons les prix de pas mal de modèles, et même si les cartes ne sont pas disponibles… elles sont plus onéreuses. En décembre, les RTX 3080 valaient entre 800 et 1 220 € dans notre tableau. Et cette semaine, elles s’affichent entre 980 et 1 350 €. Pour continuer dans les mauvaises nouvelles, le cours de la RAM maintient sa hausse régulière, sans heureusement atteindre les sommets précédents. Si vous avez besoin de stockage, les SSD restent en revanche sur des valeurs assez basses actuellement : vous trouverez facilement des modèles de 1 To aux alentours de 100 € (et parfois moins en promotion).

 

La sélection de la rédaction de Canard PC Hardware

Nvidia GeForce RTX 3060 12 Go (330 €). La nouvelle carte de Nvidia est intéressante pour ceux qui jouent en 1080p : performante dans cette définition, elle est plus rapide et moins onéreuse que la génération précédente. Au moins en théorie, un pays magique où il est possible de s'acheter une carte graphique.

Samsung 870 EVO 1 To (180 €). Le Samsung 870 EVO est probablement le dernier SSD SATA de Samsung. Comme le 860 EVO avant lui, il arrive à atteindre les limites de l'interface (environ 550 Mo/s) dans la majorité des usages. Nous vous recommandons du NVMe pour un nouveau PC, mais ce modèle SATA peut servir pour un PC un peu ancien ou pour du stockage secondaire. Et on le trouve déjà autour de 100 € en promotion.

HP Reverb G2 (700 €). Longtemps indisponible, le casque de réalité virtuelle HP Reverb G2 peut enfin se trouver en magasin. Ce modèle a un gros avantage sur la concurrence : une excellente finesse d'affichage avec 2 160 × 2 160 pixels par œil, le tout à 90 Hz. 
 
C’est pas de nous mais c’est bien quand même

Du Turing (RTX 200) pour le mining. Nvidia a annoncé des cartes dédiées aux calculs pour le mining, les CMP HX. Et les premiers retours indiquent qu'elles se basent sur Turing (RTX 2000) et pas Ampere (RTX 3000). Il y a donc peu de chances que les adeptes des cryptomonnaies arrêtent d'acheter des GeForce à la place des joueurs. TomsHardware.com

GeForce RTX 3060, parfait pour le 1080p. Nvidia a lancé une nouvelle variante de ses GeForce RTX, la 3060 (sans le Ti). Ce milieu de gamme (330 $, en pratique 500 € ici) offre de bonnes performances en 1080p et dépasse un peu les anciennes RTX 2060 et RTX 2060 Super. Une carte qui serait parfaite à son prix public mais en stock. Dommage. AnandTech.com

Google va déployer un mode « Dumb TV ». Les téléviseurs qui intègrent Google TV (le nouveau nom d'Android TV, qui succédait à Google TV, ne cherchez pas) devraient bientôt proposer un mode « Dumb TV », en opposition au « Smart TV ». Dans ce mode, vous pourrez regarder la télévision et changer de source… comme sur les TV des années 2000. ArsTechnica.com

Framework, le PC portable « réparable ». Framework vient d'annoncer son « Framework Laptop », un PC portable réparable. Une machine avec un SSD et de la RAM amovible (comme pas mal de PC d'entrée de gamme) et des dongles internes plutôt qu'externes. Vous pourrez aussi changer le CPU en remplaçant la carte mère, si la société existe encore quand vous voudrez le faire, et si le prix du module ne dépasse pas celui d'un PC complet. Oui, nous pensons que le concept est ridicule. Frame.work
 

À l'affiche cette quinzaine

Ne ratez plus un seul stream de notre chaîne Twitch grâce au calendrier des streams de la rédac ou en les regardant en replay sur notre chaîne YouTube.

Il y a l'équipe B. Les remplaçants, qui massent leur bedaine et leur pied bot sur le banc de touche en attendant en vain qu'un titulaire se torde la cheville et qu'on les appelle. Et puis il y a l'équipe A, qui était en charge de l'émission cette semaine. Talent, fraîcheur, humour, esprit, tout était réuni pour une émission mémorable pleine de quiz brillants, de commentaires géopolitiques poussés, et de terribles révélations sur la vie privée de nos chroniqueurs. Qu'est-ce que vous voulez, il y a ceux qui ont le truc, et les autres. À voir et à revoir sur notre chaîne YouTube.

Au programme : Les prix du jeu vidéo français de Canard PC, le JT, Valheim, Nintendo Direct

Prochaine émission le jeudi 4 mars à 21 h en direct sur notre chaîne Twitch.

 

NOS DERNIERS STREAMS

Let's Play – Dead Cells. Avec cette série de streams consacrée à l'excellent Dead Cells, Canard PC vous propose bien sûr un contenu jamais vu sur sa chaîne Twitch : Izual enthousiaste comme un môme devant un jeu en temps réel, qui aurait pu l'imaginer ? Mais il s'agit également d'un format inédit dans le Twitch-game : un stream de découverte tourné trois ans après la sortie d'un jeu.

Découverte – Resident Evil Village. Toujours première sur la flippe, Ellen Replay, dont les hurlements de terreur servent désormais de sonnerie de portable à la moitié de la rédac, vous propose de découvrir en sa compagnie le nouvel épisode Resident Evil Village, sublime peinture de la vie rurale qui n'a rien à envier aux films de Raymond Depardon.

Let's Fight – Street Fighter V. Vous en avez certainement perdu l'habitude à force de nous voir déblatérer n'importe quoi pendant des heures en jouant à des jeux idiots, mais c'est quand même agréable d'entendre quelqu'un parler d'un sujet qu'il maîtrise. Regardez Oni, spécialiste du jeu de baston de renommée galactique, causer de Street Fighter V, et vous verrez tout de suite la différence.
Facebook - Twitter - Instagram
Numéros précédents - Partager cette newsletter avec un ami - Se désabonner.