Copy
Honni soit qui mail y pense !
Paraît le 1er et le 3e mardi de chaque mois.

Tous les produits référencés sont sélectionnés de manière indépendante. Si vous utilisez un des liens indiqués, nous pouvons y gagner une commission.

 
Cette newsletter s'affiche mal ? Vous ne voyez pas les images et le magnifique dessin inédit de Didier Couly ? Cliquez ici pour l'afficher dans votre navigateur.
Mardi 6 juillet 2021

In Memoriam John McAfee

John McAfee a mis fin à ses jours dans la cellule de la prison espagnole où il était retenu depuis octobre 2020, quelques heures à peine après qu'un juge a autorisé son extradition vers les États-Unis, qui le recherchaient pour fraude fiscale. Prenons quelques minutes, et les quelques lignes de cet édito, pour rendre hommage à cet homme à la biographie tellement improbable que Nicolas Cage lui-même trouverait le personnage exagéré.

Né en 1945 au Royaume-Uni sur une base de l'US Army, fils d'un père américain alcoolique et violent et d'une mère anglaise, McAfee a obtenu une licence de mathématiques à l'université de Roanoke en Virginie, puis commencé une thèse dans une université du même État avant d'en être expulsé pour avoir eu une relation avec une étudiante de premier cycle à qui il donnait des cours – et qui allait devenir sa première femme. Après avoir travaillé à l'Institut Goddard d'études spatiales de la NASA dans le cadre du programme Apollo à la fin des années 1970, il bosse pour plusieurs autres entreprises avant de rejoindre Lockheed, spécialisée en aérospatiale et en défense chez qui il travaillait encore lorsque, en 1986, il apprend l'existence de Brain, le tout premier virus informatique. Terrifié, mais sentant le filon, il crée le premier antivirus commercial et fonde McAfee Associates Inc, dont il restera PDG jusqu'en 1993 et directeur technique jusqu'en 1994, suite à quoi il revendra toutes ses parts, qu'il utilisera pour investir dans un tas d'entreprises, engrangeant au passage un joli pactole, sa fortune ayant été estimée à 100 millions de dollars au début des années 2000.

Mais tout cela n'est qu'un amuse-gueule à côté de ce qui va suivre. Reniant l'entreprise qui a fait sa fortune, McAfee va qualifier son antivirus de « bloatware » et de « pire logiciel à la surface du monde ». Durement touché par la crise financière de 2008 (il avait fait bâtir des villas de luxe que plus personne ne voulait acheter après l'explosion de la bulle immobilière), McAfee est parti au Belize, minuscule pays d'Amérique centrale, pour se ressourcer. Haha, non, je plaisante, il est parti monter des entreprises chelou. Après avoir fondé une boîte pharmaceutique censée produire des antibiotiques à base de plantes de la région, il est revenu à ses premières amours, la sécurité informatique, avec Future Tense Central, une boîte qui aspirait à produire un réseau informatique parfaitement sécurisé. Projet probablement un peu ambitieux, comme la fois où McAfee a déclaré qu'il était tout à faire capable de hacker un iPhone sans avoir besoin de backdoor (il s'est vite rétracté, expliquant qu'il s'agissait d'un coup de pub mais que « la possibilité théorique de le faire existe »). Entre deux projets entrepreneuriaux, John trouvait le temps de produire de petites vidéos à côté desquelles nos McFly et Carlito nationaux semblent bien fades, par exemple celle intitulée « Comment désinstaller l'antivirus McAfee », où il chie publiquement sur son ancienne boîte en sniffant ce qui ressemble à de la coke, entouré de femmes qui caressent son torse nu. Devenu entre-temps PDG de la holding high-tech MGT Capital Investments (qu'il a un instant voulu renommer « McAfee Global Technologies »), poste qu'il abandonnera pour devenir « visionnaire en chef chargé de la cybersécurité », il finit par quitter la boîte en 2018, certains investisseurs ayant fait comprendre aux actionnaires qu'il serait souhaitable que la boîte prenne ses distances avec le personnage. Heureusement, John s'était depuis trouvé une nouvelle marotte, les cryptomonnaies, auxquelles il consacrera l'essentiel de ses dernières années.

Il aura également, durant ses années Belize, été politiquement très actif. Défenseur de la dépénalisation des drogues et favorable au remplacement des banques centrales par des cryptomonnaies, il a été candidat aux primaires du parti libertarien pour les élections américaines en 2016 puis en 2020. Cette dernière campagne a été plus compliquée, puisque McAfee a dû la mener depuis son bateau, sur les eaux internationales, étant recherché à la fois par les États-Unis pour fraude fiscale et par le Belize dans l'enquête sur le meurtre de son voisin Gregory Faull (avant de s'enfuir, McAfee, terrifié par la police, a commencé par aller sur une plage s'enterrer dans le sable avec un carton sur la tête). Après avoir brièvement installé son siège de campagne à Cuba, devenant le premier candidat libertarien de l'histoire à mener campagne depuis un pays communiste, McAfee a fini par renoncer et, suite à diverses péripéties dignes des plus grandes cavales de narcotrafiquants, par être arrêté en Espagne en octobre 2020. On connaît la suite.

Ainsi s'est éteint l'un des personnages les plus invraisemblables de l'histoire de la tech, pas forcément plus cinglé ou moins désagréable que la moyenne des PDG de la Silicon Valley, mais qui, contrairement aux autres, avait un cœur de punk et pas de banquier. Rendons-lui un dernier hommage en citant cet admirable tweet d'un certain @TheTarquin : « John McAfee avait déjà passé la soixantaine quand il a commencé sa carrière de fugitif international défoncé à la coke du matin au soir. C'est bien la preuve qu'il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves. »


Le Triste Monde Tragique de la Technologie

Vox.com.  Google a beau tout savoir, il ne peut pas être partout et tout le temps. C'est pourquoi certaines personnes s'amusent à voyager dans le temps en utilisant Google Street View, par exemple pour voir leur quartier tel qu'il était lors du dernier passage de la Google Car, lorsque les travaux de la rue d'en face n'étaient pas encore terminés. Google a même ajouté une fonction « time travel » permettant de comparer plusieurs versions d'une même rue. Mais il existe un cas plus tragique : celui des proches décédés dont subsiste une photographie prise par la Google Car. C'est à ces gens, qui regardent avec nostalgie la photo de la maison de leur mère disparue, où la lumière de la chambre était encore allumée, que s'est intéressé Vox.

FrAndroid.com. Parmi les nombreuses nouveauté du futur Windows 11, plus importante que les icônes centrées et les bords des fenêtres arrondis, on trouve la décision de Microsoft de ne plus faire qu'une seule grosse update par an. Espérons qu'elle aura lieu à date fixe, qu'on nommera « jour de Windows » et qui sera bien sûr férié, puisqu'il sera impossible de bosser avec un PC qui passe sa journée à faire des mises à jour.

Teslarati.com. Volkswagen songe, dans le cadre d'un système d'updates « over-the-air » (en clair : de fonctionnalités présentes dans la voiture mais verrouillées tant que vous n'avez pas payé pour une mise à jour par Internet), à facturer la conduite de ses futurs véhicules autonomes 7 dollars de l'heure. Oui, la conduite de votre propre voiture, que vous avez payée avec vos sous durement gagnés en transpirant 10 heures par jour dans une mine de sel. « Ça reste plus économique que le train », déclare monsieur Volkswagen, ce qui est à la fois factuellement vrai et objectivement complètement con, d'autant que je ne me souviens pas la dernière fois que j'ai eu à payer pour faire le plein de mon TGV. Telsa réfléchirait également à un programme de « souscription », preuve que rien n'est plus fort qu'une idée dont l'heure est venue, comme disait tonton Victor.

Et maintenant, votre activité de l'été ! Il est temps de passer à l'activité qui va vous occuper tout l'été. Vous vous rappelez de DALL-E, cette IA d'OpenAI complètement dingue et capable de générer des images à partir d'une description textuelle, dont on avait parlé ici même ? Eh bien, sachez que des modèles équivalents sont désormais accessibles au grand public. Et que, grâce à une certaine Katherine Crowson, qui a créé un bloc-notes Google Collab, vous pouvez générer les images très facilement, sans avoir besoin d'écrire la moindre ligne de code ni même d'avoir un GPU puissant, puisque tous les calculs sont effectués dans le cloud de papa Google.
 

Jeu vidéo

Chaque mois en kiosque et par abonnement, et tous les jours sur le site CanardPC.com, retrouvez toute l'actualité du jeu vidéo : tests, previews et dossiers sur l'industrie.
LES BONS PLANS DE LA QUINZAINE

En manque de jeux originaux ? Le Cri du Lapin, la rédaction de Canard PC et Gamesplanet, toujours premiers sur les bonnes recommandations, vous suggèrent ces titres pour gourmets.

Call of the Sea. Un jeu d'aventure sur une île magnifique du Pacifique sud, avec des éléments de récit d'horreur, beau et original ? Non, c'est impossible, les jeux d'horreur vaguement lovecraftiens doivent tous être des trains fantômes grisâtres avec des tentacules partout. Pourtant, non seulement Call of the Sea existe, mais il est beau, malin, et désormais pas cher. 13,99 € (-30 %) jusqu'au 14/07.

Maneater. Et pour vraiment répondre à l'appel de la mer, pourquoi ne pas devenir un requin ? Apprendre à survivre dans l'océan, grandir, chasser les poissons, dévorer les surfeurs, autant de saines occupations que vous propose Maneater, et qui vous rappelleront l'époque bénie où, quand les autorités négligeaient une menace par incompétence, on ne se retrouvait pas avec le Covid ou le réchauffement climatique, mais simplement quelques nageurs qui se faisaient bouffer à Amity Island. 21,59 € (-40 %) jusqu'au 08/07.

Warhammer 40,000: Battlesector. Si même la vie de grand requin blanc n'est pas assez violente pour vous, vous trouverez sans doute votre bonheur dans Warhammer 40,000: Battlesector, chouette jeu de stratégie en tour par tour qui non seulement vient de sortir, mais a le mérite d'être très accessible pour les débutants, chose rare pour un jeu du genre. 27,45 € (-19 %) jusqu'au 08/08 avec le code GRIMDARK5.
Actuellement dans Canard PC
Le coaching en jeu vidéo. Envie de devenir bon·ne aux jeux vidéo ? Drôle d'idée. Prêt·e à payer pour ça ? Vraiment drôle d'idée. Sachez en tout cas que des coachs, freelance ou organisés sur des plateformes, sont à votre disposition pour vous transformer, contre quelques poignées d'euros, en pro du headshot à Apex Legends. Ellen Replay, notre journaliste totale, a mené l'enquête, et s'est même payé quelques cours. Depuis, personne n'ose la rejoindre dans une partie. (Article rendu gratuit par le vote de nos abonné·e·s) 

Soldier of Fortune. Quelques mois après la tuerie de Columbine, qui avait remis les jeux vidéo dans le collimateur des ligues de vertu, Raven Software, tout juste racheté par Activision, a l'excellente idée de sortir l'un des FPS les plus bassement provocateurs de tous les temps : Soldier of Fortune, un jeu ultraviolent, profondément malsain, inspiré de la revue du même nom, un magazine destiné aux mercenaires et autres amateurs de tourisme musclé sur les zones de conflit. Et, c'est là tout le paradoxe, excellent jeu d'action, qui allait ouvrir la voie à tous les shooters militaristes du XXIe siècle.

Elastium. Canard PC, ce n'est pas que du jeu vidéo. Vous le savez peut-être, tout un pan de notre nouveau site web est dédié aux jeux de plateau, comme cet Elastium, qui se joue avec des bouts de plastique et des élastiques. Une bonne façon de vous préparer au monde d'après l'effondrement climatique, où vous offrirez à vos enfants deux silex et un morceau de bois brûlé pour jouer à « charbon-caillou ».
 
Mais aussi...

Rainbow Six: Extraction. De mon temps, Rainbow Six était un jeu de tir tactique incroyablement exigeant, dont chaque mission nécessitait une planification digne d'un assaut du GIGN pour ne pas finir avec douze hommes au tapis. Aujourd'hui, c'est un FPS coop' dans lequel on tire sur des mutants en faisant sauter le décor. Mais forcément, en bon membre de la génération Z, Izual vous dira que c'est super.

Minecraft et l'affaire du cheval. Vous domestiquez un cheval dans Minecraft, allez vous promener avec, puis décidez de lui rendre sa liberté. Immédiatement, un autre joueur le tue et dépouille son cadavre pour récupérer du cuir. Le premier joueur a-t-il été victime d'un préjudice ? Le cheval lui appartenait-il encore ? GMB, avocat au barreau de Paris (non, ce n'est pas une blague), vous donne son avis sur cette affaire légale d'une rare complexité.

FAR: Changing Tides. Preuve irréfutable que FAR: Changing Tides, dans lequel on vogue paisiblement sur les mers d'un univers onirique, sera un excellent jeu : ackboo, qui considère pourtant que l'amour des jeux contemplatifs constitue au mieux une faute de goût, au pire une faute morale, avait adoré FAR : Lone Sails du même studio.

 

C’est pas de nous mais c’est bien quand même

Bonne pioche dans la mine. Si vous jouez un peu à Minecraft (ce qui est impossible car personne ne joue « un peu » à Minecraft, on y joue pendant des dizaines d'heures ou pas du tout), vous avez peut-être entendu parler de la mythique version 1.1.1. Très vite retirée des serveurs de téléchargement en raison d'un bug, elle n'est restée en ligne qu'un peu plus de trois heures le 18 septembre 2010. Tout le monde la croyait perdue à jamais jusqu'à ce que, la semaine dernière, une joueuse du nom de Luna s'aperçoive par hasard qu'elle l'avait dans un coin de son disque dur. Numerama.com

Un facho incident. Entre petits cadeaux, voyages de luxe à l'autre bout du monde et événements hors de prix destinés à être filmés par des youtubeurs, les voyages de presse posent depuis longtemps de sérieuses questions sur les relations entre les éditeurs et les journalistes et influenceurs qui y participent. Mais celui que nous raconte TheGamer, organisé pour le jeu Sniper Ghost Warrior Contracts 2, durant lequel les invités ont été conviés à tirer sur des figurants en djellaba dans un camp militaire au-dessus duquel flottait une bannière pro-Trump, est dans la catégorie au-dessus. TheGamer.com

Donner sa langue au choix. Nouvelle victoire pour Twitch qui, après avoir permis à la population de conserver un semblant de santé mentale pendant le confinement, est aujourd'hui acclamé par les défenseurs des langues minoritaires : un peu partout, les locuteurs de langues régionales ou en voie de disparition choisissent de les parler dans leurs streams, contribuant à leur conservation et à les faire découvrir à un jeune public. TheVerge.com

Et enfin, votre activité de l'été ! Un certain Mattias Gustavsson a créé une version modifiée de l'émulateur DosBox qui non seulement peut faire tourner n'importe quel vieux jeu MS-DOS sur un ordinateur récent, mais le fait au bon format d'image et avec un filtre CRT qui restitue exactement l'aspect des pixels de votre enfance. Encore mieux, DosBox CRT, puisque c'est son nom, est fourni avec un pack de démos qui vous permettra d'en profiter immédiatement pendant des heures. Libre à vous de copier ensuite dans le répertoire du programme toute votre collection personnelle de jeux DOS. Car vous avez une collection de jeux DOS, inutile de nier, je vous vois. PCGamer.com

Le mix au matos par la rédaction de Canard PC Hardware

Tous les trois mois en kiosque, Canard PC Hardware vous donne toute l'actualité du hardware, et toutes les clés pour bien choisir votre machine.
L’observatoire des prix

Nous avons une bonne nouvelle. Qui n'en est pas forcément une, mais quand même. Pour la première fois depuis des mois, il y a des cartes graphiques en stock chez les revendeurs que nous scrutons pour les pages de Canard PC Hardware. Il s'agit d'une bonne nouvelle parce que quand même, pouvoir acheter autre chose qu'une GeForce GT 1030 sur un coup de tête, c'est plutôt cool. Mais pas vraiment une excellente nouvelle non plus, parce que la majorité des cartes – dont les récentes GeForce RTX 3070 et 3080 Ti – restent invisibles sur les étals. Et aussi parce que les cartes en stock sont évidemment vendues nettement au-delà du prix public. Dans les autres composants suivis, il n'y a rien de spécial à dire : ça ne bouge pas vraiment, ce qui est logique à cette période de l'année. Les nouveautés sont attendues à la rentrée. 

 

La sélection de la rédaction de Canard PC Hardware

AMD Ryzen 5 5600X (305 €). Chez Top Achat, le Ryzen 5 5600X (Zen 3, si vous ne comprenez pas, c'est bien) est à 305 € et le site n'indique pas que c'est une promotion. Une bonne nouvelle : cet excellent processeur se trouvait (et se trouve) plutôt aux alentours de 400 € généralement.

Intel Core i3 10105F (95 €). Un autre CPU a vu son prix baisser chez Top Achat (et ce n'est pas sponsorisé). Si vous préférez les bleus, le Core i3 « Comet Lake Refresh » (100 MHz de plus...) est à moins de 100 €. Pour un CPU équivalent à un Core i7 7700K, c'est plutôt une bonne affaire.

Sony WF-1000XM4  (280 €). C'est cher, mais c'est bien. Sony a lancé récemment (après l'écriture du dossier sur l'audio en Bluetooth du Canard PC Hardware 49) ses nouveaux true wireless à réduction de bruit, et c'est une tuerie. Il s'agit réellement des meilleurs dans ce format et ils diffèrent vraiment des XM3 (déjà très bons).
 
C’est pas de nous mais c’est bien quand même

Windows 11 arrive. Si vous suivez un minimum l'actualité (et cette newsletter), vous avez probablement vu que Microsoft allait lancer Windows 11. Un nouvel OS plus joli et plus cohérent (il paraît) qui va mettre visiblement pas mal de vieux PC au bord de la route (on en reparlera probablement). À tester chez Microsoft si vous avez une machine dédiée pour ça. Insider.Windows.com

AMD recycle les puces de Xbox et PS5. Comme pour les Xbox One, AMD recycle les puces des consoles. Sous le nom AMD 4700S Desktop Kit, vous trouverez une carte mère avec un CPU et de la RAM (16 Go) mais sans partie graphique. La particularité de ce truc ? Il s'agit du SoC des consoles (huit cœurs Zen 2) avec le GPU désactivé. AMD.com

Un service qui utilise l'IA pour séparer musique et voix. L'IA (bon, le machine learning), c'est cool. Et une société a entraîné un réseau à séparer la voix et la musique sur une piste, sans l'effet affreux habituel qui consiste juste à couper les fréquences. C'est très efficace, la version d'essai permet de s'amuser un peu et vous pourrez enfin trouver la musique de cette pub sans entendre "Miaou Miaou, la meilleure nourriture pour chat" au-dessus. Lalal.ai

Une webcam 4K chez Dell. Dell se lance dans les webcams avec la UltraSharp. Elle est dotée d'un capteur de 8 mégapixels (Ultra HD) et propose des tas de fonctions pratiques, comme le changement d'angle de vue ou le suivi du visage. La webcam parfaite ? Oui et non. Le format allongé (façon iSight des années 2000) n'est pas pratique, elle coûte plus de 200 € (oui, ça pique) et – truc incompréhensible – elle n'a pas de micro. Mais la Brio de Logitech a tout de même de la concurrence. Dell.com
 

À l'affiche cette quinzaine

Ne ratez plus un seul stream de notre chaîne Twitch grâce au calendrier des streams de la rédac ou en les regardant en replay sur notre chaîne YouTube.

Line-up extraordinaire pour cette dernière émission de l'année avec Ellen Replay, Kahn Lusth et, surtout, ackboo et Ivan Le Fou réunis sur le même plateau, événement dont les physiciens nous ont appris qu'ils ne se produisait qu'une fois tous les dix mille ans. Et peut-être même moins souvent puisque cette émission, exceptionnelle à plus d'un titre, est également la dernière animée par Ivan Le Fou qui, dès la rentrée prochaine, passera le flambeau à Kahn Lusth. À voir et à revoir sur notre chaîne YouTube.

Au programme : L'E3, Stalker 2, Metroid Dread, Zelda Breath of The Wild 2, Metal Slug Tactics, Starfield...

Prochaine émission à la rentrée en direct sur notre chaîne Twitch.

 

NOS DERNIERS STREAMS
Découverte – Carrier Command 2. Pendant que l'armée française se prépare aux futures guerres de haute intensité, la rédaction de Canard PC embarque à bord du porte-avions de Carrier Command 2 et tente, sous la direction du capitaine Izual et malgré les sabotages du matelot Malware, de mener leur flotte à la victoire.

Découverte – D&D Dark Alliance. Depuis quelque temps, Kahn ne streamait que de bons jeux, au grand désespoir de ses fans les plus sadiques qui avaient adoré le voir pleurer du sang pendant quarante heures devant Vampire: La Mascarade. Heureusement, grâce à Dark Alliance, le chat a pu à nouveau hurler en chœur « non Kahn, pitié, arrête, ne t'inflige pas ça ! » entre deux éclats de rire devant la nullité abyssale de ce qui s'affiche à l'écran.

Let's Play – Kerbal Space Program. ackboo, lui, reste toujours fidèle au poste. Le prince de Nogent a ressorti son grand tableau blanc, qu'il va couvrir d'équations avant de mettre en orbite des milliers de tonnes d'aluminium autopropulsé dans Kerbal Space Program.
Facebook - Twitter - Instagram
Numéros précédents - Partager cette newsletter avec un ami - Se désabonner.