Copy
Honni soit qui mail y pense !
Paraît le 1er et le 3e mardi de chaque mois.

Tous les produits référencés sont sélectionnés de manière indépendante. Si vous utilisez un des liens indiqués, nous pouvons y gagner une commission.

 
Cette newsletter s'affiche mal ? Vous ne voyez pas les images et le magnifique dessin inédit de Didier Couly ? Cliquez ici pour l'afficher dans votre navigateur.
Mardi 2 février 2021

Le troll de Wall Street

À l'instar du fabricant de masques FFP2 et des mythiques habitants du paradis terrestre, qui n'avaient qu'à se baisser pour ramasser de quoi nourrir leur famille, le rédacteur de newsletter tech vit une période bénie. Se sachant à jamais délivré de l'angoisse de la page blanche, il lui suffit chaque matin, pour remplir son panier d'osier, de cueillir les absurdités quotidiennes qui pendent aux branches du grand arbre du n'importe quoi. Là par exemple, après cinq minutes de recherche, je ne sais pas si je dois vous parler des aimants de l'iPhone 12 qui détraquent les pacemakers ou des trolls du subreddit /r/wallstreetbets qui sont en train de faire paniquer la commission américaine des marchés boursiers. Allez, partons sur celui-là, c'est plus rigolo.

Les membres de /r/wallstreetbets, donc, qui se décrivent eux-mêmes comme des « autistes déficients » et passent un temps fou à perdre des sommes colossales dans des investissements à la con (sans doute la seule différence avec leurs camarades de /r/bitcoin, qui sont encore dans le vert pour le moment, mais ça ne va pas durer), ont décidé il y a quelques mois, à coups de mèmes, de blagues et de promesses d'argent facile, de convaincre les gens d'acheter en masse des actions GameStop, chaîne américaine de magasins de jeu vidéo semblable à nos Micromania (qui en sont d'ailleurs une filière). /r/wallstreetbets avait déjà tenté des opérations semblables par le passé, mais celle-ci, peut-être parce que GameStop est l'objet de blagues récurrentes depuis des lustres, a particulièrement bien pris et la valeur boursière de GameStop est passée de 2 à 24 milliards de dollars depuis le mois de décembre.

Le problème, c'est que GameStop, qui comme tous les magasins de jeu vidéo physiques cède depuis des années des parts de marché à la vente de jeux dématérialisés, était dans le collimateur de plusieurs fonds d'investissement qui avaient parié sur la baisse de l'action. L'explosion de sa valeur a donc plongé de nombreux investisseurs dans ce que nous autres spécialistes du marché qualifions de « merde noire », leur coûtant plusieurs milliards de dollars. Pire, le principe du short-selling étant d'emprunter des actions, de les revendre immédiatement, puis d'attendre la baisse du cours pour les racheter moins cher et les rendre à la personne à qui on les avait empruntées à l'origine, plusieurs fonds, craignant que la montée en flèche de l'action continue, ont racheté en catastrophe (et à perte) des tonnes d'actions pour limiter la casse, contribuant encore davantage à la montée du cours. On suspecte également de nombreux investisseurs d'avoir profité de l'engouement massif des redditeurs (nombreux à utiliser la plateforme RobinHood, qui permet aux quidams d'acheter des actions gratuitement et fait son beurre en revendant à de gros fonds les informations sur les actions populaires chez les petits porteurs) pour avoir spéculé sur cette brusque hausse.

Aujourd'hui, RobinHood et d'autres plateformes ont restreint les achats de l'action GameStop, considérée comme trop volatile, ce qui a cassé la spirale ascendante après des augmentations pouvant atteindre jusqu'à 135 % d'un jour sur l'autre. Le cours de l'action reste toutefois cinq fois supérieur à ce qu'il était il y a même pas dix jours et, bien décidés à ne pas lâcher l'affaire (dont il est pourtant difficile de douter qu'elle finira mal), les redditeurs, tels des détenteurs de bitcoin en équilibre sur leur pyramide de Ponzi, incitent les détenteurs d'actions GameStop à ne surtout pas vendre. De son côté, la Maison-Blanche, qui n'avait pas besoin de ça en ce moment, a déclaré surveiller la situation de très près.


Le Triste Monde Tragique de la Technologie
(spécial solutionisme à la con)

Reuters.com. Inquiets du réchauffement climatique et des projections qui indiquent que la température est bien partie pour atteindre les deux degrés de plus en moyenne (et encore, en incluant les océans, sur les terres on va cuire) ? Soyez rassurés : Elon Musk a annoncé, je cite, qu'il « offrirait 100 millions de dollars à l'inventeur du projet de séquestration du CO2 le plus prometteur (détails à suivre) ». Ça fait quand même beaucoup d'argent pour planter un arbre.

Independent.co.uk. Inquiets de la montée de la pauvreté suite à la crise de la Covid ? Vous ne devriez pas. En cours de déploiement à Ulm, et bientôt peut-être dans toute l'Allemagne, les Ulmer Nest, sortes de petites boîtes au look futuriste, permettent à un sans-abri de dormir à l'abri du froid et sans crainte d'être embêté puisque, on nous en informe, le pauvre hère ne sera pas filmé, seulement traqué par des capteurs de mouvement qui informeront les services sociaux de la présence d'un occupant afin que le pod puisse être nettoyé après son départ.

Indiewire.com. Inquiets de la MORT ? Aucun problème, Microsoft a une solution pour ça. L'entreprise vient en effet de déposer un brevet pour un chatbot à intelligence artificielle qui utilisera « les informations personnelles, comme les images, la voix et les posts sur les réseaux sociaux d'une personne décédée » pour offrir un substitut à ses proches après son trépas. Le futur disparu pourra également entraîner l'IA de son vivant, afin de se garantir une postérité digne de ce qu'on peut attendre de la boîte qui a créé la suite Office.
 

Nouveau : L'horoscope inversé


Travail
A) Ces derniers temps vous savez vous montrer efficace tout en restant ouvert.
B) Depuis un moment vous ressentez le besoin d'être utile jusqu'à la complaisance dans votre travail. 
C) Grand changement depuis quelques jours : vous pouvez, enfin, compter sur quelqu'un.
D) Ces temps-ci vous travaillez bien mieux en petit comité.
E) Aujourd'hui, vous essayez de moins camper sur vos positions pour trouver de l'aide dans votre travail.

Amour
A) Vous commencez à profiter d'une union intime profonde, solide et avec un avenir réel à long terme.
B) Tout feu tout flamme, c'est votre état d'esprit du moment. 
C) Un mariage ou une proposition d'engagement, il y a quelque chose de romantique dans l'air !
D) Aujourd'hui vous débordez d'amour pour votre moitié !
E) Vous tentez le tout pour le tout même si vous êtes en froid, c'est une occasion inespérée de réparer, renforcer ou tisser des liens précieux.

Santé/moral
A) Vous essayez d'adopter la méthode Coué « je vais bien tout va bien » et ça fonctionne très bien.
B) Rien de mieux que d'écouter votre petite voix intérieure et de communiquer en toute liberté.
C) Le moment est venu d'adopter une nouvelle attitude envers les autres et de régler les éventuelles mésententes.
D) Vous avez des facilités à partager vos meilleures émotions et vos états d'âme, en famille.
E) Aujourd'hui vous aurez les ressources et l'énergie nécessaires pour mener à bien vos diverses tâches.

Réponses :
Vous avez une majorité de A :
vous êtes Cancer
Vous avez une majorité de B : vous êtes Taureau
Vous avez une majorité de C : vous êtes Lion
Vous avez une majorité de D : vous êtes Sagittaire
Vous avez une majorité de E : vous êtes Verseau

Jeu vidéo

Chaque mois en kiosque et par abonnement, et tous les jours sur le site CanardPC.com, retrouvez toute l'actualité du jeu vidéo : tests, previews et dossiers sur l'industrie.
LES BONS PLANS DE LA QUINZAINE

En manque de jeux originaux ? Le Cri du Lapin, la rédaction de Canard PC et Gamesplanet, toujours premiers sur les bonnes recommandations, vous suggèrent ces titres pour gourmets.

Hearts of Iron IV: Cadet Edition. Vous n'avez jamais osé vous lancer dans Hearts of Iron, ce jeu de stratégie qui vous place à la tête de n'importe quelle nation durant la Seconde Guerre mondiale et dont le réalisme est tel que la plupart de ses joueurs ont ensuite réussi à anschlusser un pays limitrophe dans la vie réelle, ce qui leur a valu l'admiration de leurs collègues et de leurs proches ? À dix euros, et à l'aube d'un nouveau confinement, c'est le moment ou jamais de vous y plonger. 9,99 € (-75 %) jusqu'au 07/02.

Stellaris. Mais peut-être que le charme discret des divisions blindées vous laisse froid et que vous préférez celui, plus noble, de l'espace infini. Alors vous voudrez sans doute essayer Stellaris, qui place entre vos mains le destin de systèmes planétaires entiers, c'est quand même plus impressionnant que celui de la Pologne (sans vouloir offenser les Polonais). 9,99 € (-75 %) jusqu'au 07/02.

Prison Architect. Ou peut-être qu'au contraire vous préférez les espaces confinés et la privation de liberté, ou au moins en priver les autres. Si c'est le cas, tournez-vous plutôt vers l'excellent Prison Architect, et aménagez-y le bagne parfait, de la cave au grenier. Enfin, euh, du réfectoire au couloir de la mort, mais c'est déjà pas mal. 6,25 € (-75 %) jusqu'au 07/02.
Actuellement dans Canard PC
Escape from Tarkov. S'il y a bien une chose dont on a besoin, pour se changer les idées de la grisaille de cet hiver confiné où le soleil se couche sans même avoir eu la politesse d'attendre le couvre-feu, c'est d'un FPS russe dans lequel on rampe dans des champs de mine boueux, à côté de barbelés pleins de panneaux où sont écrites des conneries incompréhensibles comme "предупреждение !!!!" Après avoir vidé trois cents chargeurs de kalashnikov, Kahn Lusth, notre spécialiste déconne et gaudriole, est formel : « C'est très rafraîchissant ! » (Article rendu gratuit par le vote de nos abonné·e·s)

Hitman 3. Hitman 3 étant un Hitman 2 1.5, qui était déjà un Hitman 1 1.5, doit-on en conclure qu'Hitman 3 est un Hitman 2.25 ? C'est à cette question, ainsi qu'à bien d'autres plus passionnantes encore, que répondra Izual, qui a exploré en long, en large et en travers la suite du meilleur jeu d'infiltration de tous les temps.

2020, l'année du hardware. Pendant que la plupart d'entre nous passaient une année 2020 « pas vraiment ouf » (je cite l'allocution de fin d'année du président), Dandu lui s'éclatait, enfermé dans le bunker souterrain où il entrepose tout le matériel informatique sorti depuis 1970. « 2020 restera comme une année extraordinaire dans l'histoire du hardware », s'est-il même exclamé, radieux, sans craindre les pierres que la foule regroupée devant lui commençait à ramasser.
Mais aussi...

Un an de chroniques Au coin du jeu. Mois après mois, Ivan Le Fou commente l'actualité de l'industrie du jeu vidéo avec une lucidité, une intelligence et un brio inégalés parmi les gens qui signent mes fiches de paie. En ce début d'année, justifiant son classement S-Tier dans le grand roster des journalistes parisiens, il a décidé de commenter son propre commentaire de l'année 2020, pour voir lesquelles, de ses analyses et de ses prédictions, ont été confirmées par les faits. Car oui, parfois, les faits sont en désaccord avec Ivan. Mais ils ont tort.

Amazing Cultivation Simulator. Drame de l'addiction au jeu vidéo. Accoutumé aux jeux de gestion classiques, qui ne lui procurent plus le moindre frisson, ackboo est contraint de rechercher des expériences toujours plus extrêmes. C'est ainsi qu'il s'est retrouvé devant Amazing Cultivation Simulator, un jeu chinois qui nous propose de créer notre secte et de conduire nos adeptes à l'illumination.

13 Sentinels : Aegis Rim. Un qui est déjà parvenu à l'illumination, c'est Noël Malware. Il le reconnaît lui-même : il n'a rien compris à l'histoire de 13 Sentinels : Aegis Rim, un visual novel dont il compare le scénario à un grand puzzle monochrome, mais il a aimé quand même, car la libération passe par la contemplation du Tao.
 

 

C’est pas de nous mais c’est bien quand même

Super Sonic. Comme bien des choses en ce monde, Sonic est plus beau vu de loin, et la bande de bricoleurs qui s'est amusée à décompiler les deux premiers jeux de la série nous en apporte la preuve. La version qu'ils ont créée permet en effet de dézoomer autant qu'on le souhaite, jusqu'à voir un niveau entier sur son écran, et d'admirer ainsi les boucles et les labyrinthes gigantesques de la Green Hill Zone. Et, surtout, de ne plus avoir sous les yeux le corps déformé de Tails, le monstrueux renard mutant à deux queues qui n'aurait jamais survécu s'il n'était pas né en captivité. ArsTechnica.com

Le droit aux manettes. Dans ce qui restera probablement comme l'une des grandes dates de l'histoire de la justice, à côté de la légalisation de l'avortement et de l'abolition de la peine de mort, la Commission européenne a annoncé, après avoir reçu plus de 25 000 plaintes de consommateurs, qu'elle allait s'intéresser au cas des manettes de la Nintendo Switch, dont l'alignement se dérègle un peu au fil des mois. EuroGamer.net

Le spawnkill de l'auteur. Dans quel mesure l'auteur d'un jeu est-il présent dans son œuvre ? L'est-il seulement lorsque le jeu en question est dépourvu de la moindre narration, du moindre PNJ, suite de niveaux non figuratifs qui semblent dépourvus de fonction et de sens ? En quoi sa fonction se rapproche-t-elle de celle de conteur ou de MJ dans un jeu de rôles sur table ? Beaucoup de bonnes questions posées par cet article, à partir du cas de Quake d'id Software. TheTrashBang.tumblr.com
 

Le mix au matos par la rédaction de Canard PC Hardware

Tous les trois mois en kiosque, Canard PC Hardware vous donne toute l'actualité du hardware, et toutes les clés pour bien choisir votre machine.
L’observatoire des prix

Le marché des composants pour les PC reste extrêmement tendu : les joueurs qui avaient acheté une carte graphique en 2018 (les premières RTX) veulent changer mais les fabricants n'ont rien à vendre, ou presque. Les raisons sont multiples, et variées : l'absence de nouveautés intéressantes ces deux dernières années, les lignes de production monopolisées par les SoC des smartphones et des problèmes de production sur la mémoire. Mais le constat est simple : alors que les gamers tentent de dépenser leur argent, ils ne peuvent pas. Les GeForce RTX 3000, les Radeon RX 6000 et les processeurs Ryzen 5000 sont introuvables. Imaginez : certains doivent même se rabattre sur des processeurs Intel. Dans les autres pièces que vous trouverez dans un PC, il y a des problèmes d'approvisionnement sur les alimentations, pour une raison, disons, particulière. Vous l'avez peut-être vu, les cryptomonnaies sont en hausse – ce qui a aussi un impact sur le marché des GPU – et les mineurs reviennent donc à leurs anciennes amours. Et en plus de GPU, ils ont besoin d'alimentations capables de fournir 1 000 ou même 2 000 W pour les stations, ce qui crée une pénurie chez nous par effet domino. Du côté des SSD, c'est assez stable (comptez vers 65 € pour 500 Go en entrée de gamme) et la mémoire, malgré le prix des puces qui augmente, reste sur des valeurs correctes dans les étals : vous trouverez facilement 8 Go de DDR4 pour moins de 50 €. Et si vous avez envie d'un nouveau PC… attendez. Désolé. 

 

La sélection de la rédaction de Canard PC Hardware

AMD Ryzen 5 5600X (400 €). La nouvelle génération de CPU (Zen 3) est enfin disponible (ou presque). En effet, les vendeurs en ligne disposent visiblement de stocks sur le plus petit modèle de la gamme, le Ryzen 5 5600X. Il s'agit d'un excellent CPU doté de six cœurs, très rapides dans les jeux. Le prix demeure tout de même un peu élevé : à 400 €, il dépasse largement ce qu'annonce officiellement AMD (300 $ HT).

Logitech MX518 (20 €). Dans les souris pour les joueurs, je demande la MX518 moderne. Cette réédition d'un ancien modèle de la marque a été lancée au prix de 60 € (avec un capteur Hero 16K) mais se trouve régulièrement pour beaucoup moins cher. Si la dénicher sous les 40 € n'est pas rare, elle est même en solde dans plusieurs enseignes pour seulement 20 €. À ce prix, c'est un excellent rapport performances/prix.

Nvidia GeForce GT 710 (50 €). Vous voulez une carte graphique et vous ne jurez que par les GeForce ? La GT 710, vendue environ 50 €, est la seule disponible en masse. Bon, ne suivez évidemment pas notre conseil : c'est un modèle daté (la puce remonte à 2013), peu performant et absolument sans intérêt. Et en réfléchissant, ça doit être pour ça qu'il s'agit de la seule carte disponible en masse.
 
C’est pas de nous mais c’est bien quand même

Intel n'avait plus lancé de carte graphique depuis le siècle dernier. Nous avions déjà utilisé ce titre il y a quelques mois, mais Intel a annoncé une « vraie » carte graphique pour les PC de bureau. Elle est en PCI-Express, réservée aux intégrateurs et associée automatiquement à un processeur Intel, mais surtout elle offre des performances encore plus faibles que pour la version mobile (Intel n'aime pas faire comme les autres). Il s'agit en effet d'une Intel Xe (pas Max), à peine plus rapide que le GPU des CPU. Ça vend du rêve. AnandTech.com

Raspberry Pi Pico : l'Arduino façon framboise. La fondation qui gère les cartes Raspberry Pi vient de lancer un nouveau produit, qui pour une fois tranche radicalement avec le reste. La version Pico n'est en effet pas une carte de développement sous Linux, comme les autres modèles, mais vise les Arduino et ESP32. Elle utilise sa propre puce, dispose d'innovations intéressantes pour ce domaine prisé des bidouilleurs et devrait être intégrée dans de nombreux montages, surtout vu son prix de 4 $. RaspberryPi.org

Une nouvelle GeForce inutile : la GT 1010. Nous parlions plus haut de l'inutile GeForce GT 710, datée et lente. Eh bien nVidia va la remplacer, par la datée (mais moins) et inutile GeForce GT 1010. Pour 60 €, vous passerez d'un GPU de 2013 à un GPU de 2017, avec dans les deux cas une bonne partie des unités désactivées. Une carte qui fera le job pour décoder de la vidéo (comme n'importe quel CPU moderne) mais c'est tout. N'espérez pas jouer : même le 720p low risque de poser des problèmes, sauf si vous aimez les très vieux titres. TechPowerUp.com

De nouveaux accessoires pour les Philips Hue. Dans le monde des lampes connectées, la gamme Hue se taille la part du lion, grâce à d'excellents produits. Et Signify (Philips) a annoncé deux nouveautés intéressantes. Le premier est une télécommande redessinée, avec plus de courbes et un design plus moderne. Le second est un module qui va permettre de réutiliser un interrupteur standard tout en domotisant l'installation, en se plaçant dans le mur. INpact-Hardware.com

À l'affiche cette quinzaine

Ne ratez plus un seul stream de notre chaîne Twitch grâce au calendrier des streams de la rédac ou en les regardant en replay sur notre chaîne YouTube.

L'émission Canard PC finit le mois de janvier très fort avec une émission all stars : non seulement c'est l'équipe A qui est aux commandes, avec un ackboo au top de sa forme (il sortait tout juste d'un powernap au moment du générique) mais parce qu'on y parle de grosses licences, de Cyberpunk à Star Wars en passant par Indiana Jones car nous sommes vieux. À voir et à revoir sur notre chaîne YouTube.

Au programme : Hitman 3, Cyberpunk 2077, notre tournoi du meilleur jeu Star Wars...

Prochaine émission le jeudi 4 février à 21h en direct sur notre chaîne Twitch.

 

NOS DERNIERS STREAMS
Let's Play – Mots fléchés. Durant la première moitié de ce stream à la pointe de l'interactivité et de la didactique, vous verrez deux athlètes des mots fléchés remplir péniblement deux grilles force 3. Puis ce sera au tour des spectateurs, qui ridiculiseront les présentateurs en massacrant à la chaîne les grilles force 4.

Let's Play – Red Dead Online. Izual va mieux. Après avoir fait le gros bougon en mode « gnagna les MMO c'est mieux tout seul regardez d'ailleurs j'ai passé des heures à modder Rust pour pouvoir y jouer en solo » (voir précédent Cri du lapin), il a fini par sortir de sa coquille et par jouer avec ses petits camarades dans Red Dead Online.

Découverte – Alba. Ellen Replay, elle, va toujours aussi bien, mais bon, c'est normal, au lieu d'aller se battre dans la poussière avec des cowboys en mangeant des fayots, elle joue à Alba, un jeu indé aussi choupi que croquignolet.
Facebook - Twitter - Instagram
Numéros précédents - Partager cette newsletter avec un ami - Se désabonner.