Copy
Honni soit qui mail y pense !
Paraît le 1er et le 3e mardi de chaque mois.

Tous les produits référencés sont sélectionnés de manière indépendante. Si vous utilisez un des liens indiqués, nous pouvons y gagner une commission.

 
Cette newsletter s'affiche mal ? Vous ne voyez pas les images et le magnifique dessin inédit de Didier Couly ? Cliquez ici pour l'afficher dans votre navigateur.
Mardi 15 juin 2021

Incroyable mais vrai

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue dans cette newsletter où la réalité dépasse la fiction. Avant de découvrir l'actualité incroyable de cette quinzaine, faite de drones autonomes qui tuent des gens et d'IA qui créent des jeux vidéo ultra réalistes, revenons sur cette histoire digne d'un téléfilm policier. Tout a commencé au courant de l'année 2018, quand la police australienne découvre qu'une société canadienne, Phantom Secure, fournit à des trafiquants de drogue des téléphones trafiqués incapables de se connecter aux réseaux traditionnels mais uniquement de communiquer les uns avec les autres – idéal pour quelqu'un qui souhaite rester sous le radar des services des enquêteurs. Le FBI, qui venait de démanteler deux autres systèmes de communication sécurisés (Encrochat et Sky Global), va alors, en collaboration avec les Australiens, infiltrer Phantom Secure et, encore mieux, se mettre à distribuer au marché noir, via ses contacts dans le crime organisé, 11 000 téléphones « sécurisés » que la crème du crime du monde entier va s'empresser d'utiliser.

Bien sûr, tous les messages envoyés par les mafias et les trafiquants d'armes et de drogue via la messagerie intégrée au téléphone (plus de 27 millions en tout) atterrissent immédiatement sur les écrans des policiers, qui n'ont plus qu'à attendre tranquillement en mangeant des donuts – ce qu'ils ont fait pendant dix-huit mois. Jusqu'à ce début juin où, jugeant sans doute que leurs filets étaient assez pleins, les cyberflics ont envoyé leurs copains plus musclés arrêter tout ce beau monde. Bilan, en plus de centaines d'arrestations, la saisie de 32 tonnes de drogues diverses et variées, de 48 millions de dollars, d'armes à feu et de véhicules de luxe. La morale de cette histoire, c'est que le crime ne paie pas bien sûr, mais surtout que, comme le savent tous les ingénieurs du monde, il vaut mieux travailler intelligemment que travailler dur.


Le Triste Monde Tragique de la Technologie

BusinessInsider.com. Annonce à la fois terrifiante et si peu surprenante qu'on en viendrait presque à s'étonner qu'elle n'ait pas eu lieu plus tôt, la revue New Scientist nous a appris fin mai qu'un drone aurait traqué et tué une cible humaine de façon totalement autonome lors d'un accrochage entre forces du gouvernement libyen et membres d'une faction militaire rebelle fin mars 2020. Le drone, un Kargu-2 de fabrication turque, aurait repéré et identifié un soldat de l'armée libyenne en train de se replier et, de sa propre initiative, plongé sur lui avant de se faire exploser.

BGR.com. Dans le futur incertain qui nous attend, même si vous échappez aux drones, vous ne serez pas en sécurité pour autant. « Votre robot sexuel pourrait vous tuer ! », nous met en garde le Daily Star, qui est certes un tabloïd sensationnaliste et crasseux, mais met quand même le doigt sur un sérieux problème : si les futurs robots sexuels seront, selon toute vraisemblance, aussi vulnérables aux hacks que n'importe quel autre objet connecté, ils auront, contrairement au grille-pain Wi-Fi moyen, des membres capables de tordre et d'arracher toutes sortes de, euh, parties de leur propriétaire, ce qui en fera des cibles de choix pour les amateurs d'assassinat à distance.

CNBC.com. Lorsqu'ils sont tombés sur un branchement pirate drainant illégalement des milliers de livres d'électricité, les policiers britanniques étaient persuadés d'être tombés sur une plantation de cannabis. Grosse surprise une fois arrivés sur place : aucun plant à l'horizon, mais une centaine d'ordinateurs qui, du matin au soir, minaient du Bitcoin. « Par le plus grand des hasards, la police a donc mis fin à une activité qui était vraiment nuisible à la société », ont immédiatement commenté quelques mauvaises langues, auxquelles je ne me joindrai pas.

CBSNews.com. CBS nous apprend que Wal-Mart, le géant américain de la distribution réputé pour son approche du droit du travail particulièrement funky, même pour une boîte de la grande distribution, allait offrir un smartphone Samsung gratuit à chacun de ses 740 000 employés (wow, trop cool !). Téléphone sur lequel sera pré-installée une application du nom de Me@Walmart, destinée à les aider à « organiser leur journée de travail », par exemple en les aidant à « réduire le temps nécessaire pour transporter les produits de l'arrière-boutique aux rayons » (wow, beaucoup moins cool !).

Jeu vidéo

Chaque mois en kiosque et par abonnement, et tous les jours sur le site CanardPC.com, retrouvez toute l'actualité du jeu vidéo : tests, previews et dossiers sur l'industrie.
LES BONS PLANS DE LA QUINZAINE

En manque de jeux originaux ? Le Cri du Lapin, la rédaction de Canard PC et Gamesplanet, toujours premiers sur les bonnes recommandations, vous suggèrent ces titres pour gourmets.

It Takes Two. L'été est là, il fait chaud, le moment idéal pour des promos sur de gros jeux récents, histoire de faire péter des records de température à votre GPU. Commençons, tiens, avec It Takes Two, probablement le meilleur jeu coopératif de ces dernières années, et ce n'est pas moi qui le dis, c'est Noël Malware. Et si c'est Malware forcément vous allez le croire, alors que quand c'est moi hein, super, bravo, bonne ambiance. 29,99 € (-25 %) jusqu'au 24/06.

Red Dead Redemption 2. Pourtant vous devriez me croire. Tenez, j'ai promis des AAA récents, eh bien paf, Red Dead Redemption 2 à même pas 40 euros, soit environ 1 centime l'heure passée à dépouiller des lapins en mangeant des fayots et en jouant de l'harmonica comme un vrai cowboy solitaire. 39,99 € (-33 %) jusqu'au 20/06.

Doom Eternal. Et histoire d'équilibrer les genres vidéoludiques avec autant d'attention qu'on équilibre les groupes alimentaires à la cantine de l'école primaire George Brassens de Frousilly-sur-Marne, voici, histoire de changer de rythme après avoir arpenté l'Ouest américain à dos de cheval pendant des plombes, le meilleur fast FPS à gros budget du moment. 39,99 € (-33 %) jusqu'au 18/06.
 
Actuellement dans Canard PC
Ratchet & Clank : A Rift Apart. « Un jeu incroyablement bien rythmé », « une nouvelle idée de gameplay toutes les cinq minutes », « enfin un jeu où l'on ne s'ennuie jamais, qui ne nous laisse pas un instant de répit ». C'est par ces mots que Noël Malware a récrit Ratchet & Clank, et gagné du même coup notre grand défi : « Dis que tu as un trouble de l'attention sans dire que tu as un trouble de l'attention. » (Article rendu gratuit par le vote de nos abonné·e·s) 

Battlefield 2042. Kahn Lusth aussi a débranché son cerveau, mais lui pour écouter les développeurs de DICE présenter le nouveau Battlefield qui, vous vous en doutez, sera le meilleur jamais vu ouh là vous n'imaginez même pas. Bon, ravalons notre mauvaise langue un instant en faisant fi du risque d'étouffement et reconnaissons qu'en choisissant cette fois de se concentrer sur le multijoueur, les développeurs ont sans doute fait le bon choix.

Going Medieval. Bâtir un village dans l'Angleterre du XIVe siècle, ça vous botte ? En tout cas cela botte ackboo, l'homme que le Livre Guinness des records a qualifié de « plus grand mangeur de city builders au monde » après qu'il en a avalé quarante d'affilée en une seule session.
Mais aussi...

Gold farming. Pendant que vous passiez des heures à chasser le sanglier pour gagner dix pièces d'or dans World of Warcraft au péril de votre santé mentale, de pauvres Chinois enfermés dans des bâtiments spécialisés faisaient la même chose nuit et jour au péril de leur santé physique, tout ça pour vendre, contre des dollars bien réels, or et biens virtuels aux joueurs occidentaux.

Humankind. Qui de mieux placé que les Français d'Amplitude, à qui l'on doit la série des Endless Space, pour réinventer le 4X façon Civilization ? Et qui de meilleur que ce gros destroy d'Izual pour apprécier un jeu dans lequel on peut diriger une civilisation mi-Zoulous, mi-Teutons, mi-Irlandais ?

Blood Bowl 3. J'ai beaucoup d'estime pour Kahn Lusth qui, avec la constance du petit bousier qui pousse sa boule de caca sans jamais se lasser, continue contre vents et marées à jouer à TOUS les jeux Warhammer qui sortent. Comme aujourd'hui ce Blood Bowl 3 qui, bien que loin d'être terminé, ne sent déjà pas très bon.

 

C’est pas de nous mais c’est bien quand même

L'IA, l'IA, Shub-Niggurath ! Ce n'est pas dans mes habitudes d'écrire en gras, mais je vais faire une exception aujourd'hui, car il s'agit probablement d'un des trucs les plus dingues que j'aie jamais vus. Après avoir entraîné une IA sur des photographies de ville allemande, des chercheurs l'ont utilisé comme filtre de post-processing pendant une partie de GTA V. Résultat : un rendu photoréaliste, au sens vrai du terme, où les textures d'herbes toutes plates ont été remplacées par du vrai gazon dont on peut compter les brins. Et, cerise sur ce gâteau complètement fou, tout cela tourne en temps réel. YouTube.com

Le nom de la rose« Contrairement aux goths ou aux emos, on ne croise jamais d'e-girl dans leur milieu naturel. Elles n'existent que dans des chambres de petites filles recréées pour être diffusées sur des écrans. » Wired s'est intéressé aux e-girls, ces joueuses qui se mettent en scène dans des chambres rose bonbon et intéressent autant l'industrie des cosmétiques que celle du jeu vidéo. Laquelle, après des années à dénigrer les joueuses, a fini par leur trouver la niche parfaite pour les marchandiser. Wired.com

Le mix au matos par la rédaction de Canard PC Hardware

Tous les trois mois en kiosque, Canard PC Hardware vous donne toute l'actualité du hardware, et toutes les clés pour bien choisir votre machine.
L’observatoire des prix

Malgré une pénurie toujours très présente chez les revendeurs du monde entier, Nvidia a tout de même sorti deux nouvelles cartes graphiques, les RTX 3070 Ti et 3080 Ti, deux modèles très puissants, mais aussi très chers (620 € et 1 200 € respectivement), alors que son entrée de gamme reste quasiment déserte sous les 400 €. La patience est donc encore de mise si vous souhaitez vous équiper : les dernières nouvelles en crypto, entre le crash du Bitcoin et les prochains changements sur Ethereum, ne laissent pas entrevoir d’amélioration avant la fin de l’année. Côté CPU, les nouveaux Rocket Lake d’Intel sont enfin là, mais ne bouleversent pas vraiment le marché : ils permettent surtout de fournir une concurrence intéressante aux Ryzen 5000 d’AMD, qui restent encore chers. Pour parfaire ce tableau morose, les premiers effets du Chia, la fameuse crypto qui utilise le stockage des PC, commencent à se voir en France : les disques durs de 18 To, qui ont vu leur prix passer de 500 € (en mars) à près de 800 €, sont de plus en plus souvent indisponibles, et certains SSD commencent à en souffrir aussi. Le Crucial P2, par exemple, a vu son prix en version 2 To grimper de 210 € à environ 230 €, et se trouve lui aussi de plus en plus souvent en rupture de stock.

 

La sélection de la rédaction de Canard PC Hardware

Crucial P2 1 To (90 €). Alors que les prix des SSD les plus chers continuent de grimper pour aller alimenter une cryptomonnaie vorace en stockage, les modèles plus proches de l’entrée de gamme voient leurs prix rester stables (pour le moment) et baissent même parfois légèrement. Vous pourriez donc mettre la main sur un Crucial P2 1 To pour moins de 90 €, tandis que le prix de la version 2 To s’est envolé.

Corsair Void RGB Elite Wireless (110 €). Si vous cherchez un casque pour joueur sans fil, histoire d’enfin vous débarrasser de ce câble qui s’accroche partout et renverse votre canette de Red Bull sur le clavier en plein frag, Corsair propose un bon modèle avec le Void RGB Elite Wireless. Vous aurez oublié la moitié de son nom avant la fin de la lecture de cette newsletter, mais pour une centaine d’euros, il propose un très bon rapport qualité/prix.

Razer Huntsman Mini (140 €). La plupart des gens veulent un clavier dit « complet », c’est-à-dire avec toutes les touches nécessaires au confort moderne comme un pavé numérique ou des touches directionnelles. Mais les joueurs, les vrais, veulent un modèle le plus compact possible pour gagner de la place sur le bureau, comme le Huntsman Mini de Razer, un clavier mécanique 60 % RGB qui dispose du minimum pour aligner les frags, ou envoyer vos plus beaux trashtalk.
 
C’est pas de nous mais c’est bien quand même

Intel s’intéresse au RISC-V. En pleine bataille avec AMD sur le marché des PC portables et de bureau, à coups de cœur et de MHz, Intel souhaiterait diversifier un peu plus ses activités en s’intéressant à une nouvelle architecture : le RISC-V. Il s’agit d’une architecture ouverte qui a déjà montré une certaine efficacité dans les systèmes intégrés. La marque de Santa Clara voudrait carrément racheter SiFive, une entreprise qui en a déjà fait un de ses domaines d’expertise. Inpact-hardware.com

Un premier module de RAM DDR5-4800 dévoilé. Le constructeur taïwanais TeamGroup a profité du Computex 2021 pour présenter son premier module de mémoire vive DDR5-4800 au public, un vrai module cette fois, pas comme les rendus 3D montrés par ADATA lors du CES 2021. TeamGroup annonce que son module (de 16 Go) arrivera entre fin 2021 et début 2022, pour un prix qui n’a pas encore été annoncé. AnandTech.com

Une Tesla Model S sans volant, mais avec un yoke. C’est la dernière lubie du constructeur automobile d’Elon Musk : vous pouvez désormais acheter une Tesla Model S avec un yoke à la place du volant, uniquement aux États-Unis pour le moment. La vidéo de démonstration, faite par un utilisateur fier de son achat, est hilarante : l’angle de rotation est beaucoup trop grand pour être pratique, le yoke manque de lui glisser des mains une paire de fois, les commandes tactiles (comme les clignotants) ne fonctionnent pas la moitié du temps, et on l’entend même klaxonner par accident en faisant demi-tour. Twitter.com
 

À l'affiche cette quinzaine

Ne ratez plus un seul stream de notre chaîne Twitch grâce au calendrier des streams de la rédac ou en les regardant en replay sur notre chaîne YouTube.

À quelques heures du lancement de l'E3 2021, l'équipe A avait revêtu ses plus beaux atours pour commenter l'actualité foisonnante du jeu vidéo en ce début d'été. Enfin, presque toute l'équipe A, car l'un de ses membres a commis un terrible fashion faux-pas qui le hantera pour le restant de ses jours. Un scandale vestimentaire digne du nipple slip de Janet Jackson lors du Super Bowl, à voir et à revoir sur notre chaîne YouTube et à écouter en podcast.

Au programme : Elden Ring, Battlefield 2042, Dying Light 2, Far Cry 6, Ratchet & Clank : Rift Apart

Prochaine émission le jeudi 24 juin à 21 h en direct sur notre chaîne Twitch.

 

NOS DERNIERS STREAMS
Émission – Tronche de Quête #4. Izual et les jeux de rôle, c'est comme Izual et les jeux en tour par tour, ou bien Izual et les jeux post-apo', ou encore Izual et les Chœurs de l'Armée rouge : une histoire d'amour. Dans ce quatrième (déjà !) épisode de Tronche de Quête, le grand Zuzu vous parlera entre autres de Solasta, le Baldur's Gate français.

Let's Play – Prey. Toujours en pleine période « immersive sims », et alors qu'il vient de finir BioShock, DenisDenis a attaqué Prey, l'extraordinaire jeu d'Arkane Studios que, je suis au regret de vous en informer, vous n'avez pas été très nombreux à acheter. Si je ne vous connaissais pas, j'en viendrais presque à croire que, contrairement à Denis et à sa veste léopard, vous n'avez pas de goût.

Let's Play – Age of Sigmar. Pour finir, quelques grammes de brutalité dans un monde de finesse, un jeu de stratégie Warhammer 40K en tour par tour dans lequel deux groupes de types engoncés dans d'énormes armures métalliques bardées de pics se mettent sur la gueule pour savoir qui gagnera le droit de faire un photoshoot pour la pochette d'un album de metal.
 
Facebook - Twitter - Instagram
Numéros précédents - Partager cette newsletter avec un ami - Se désabonner.