Copy
Visualiser ce courriel dans votre navigateur.
Communiqué - pour diffusion immédiate

Pointe-de-l'église, le 2 juin 2016
Des services de garde d’enfants de qualité à un prix abordable : l’endroit idéal pour grandir!

Le Centre provincial de ressources préscolaires (CPRPS) est très content du plan du gouvernement d’améliorer les services de la petite enfance agréés en Nouvelle-Écosse. La ministre de l’Éducation et du développement de la petite enfance, Karen Casey, a dévoilé son plan le mercredi 1er juin 2016 à Halifax. Selon la directrice générale du CPRPS, Suzanne Saulnier, le plan est un très bon début pour les services de la petite enfance partout en Nouvelle-Écosse. En particulier, le plan présente des mesures concrètes pour adresser :
  • l’augmentation des salaires indigne des éducatrices,
  • l’élaboration et la mise en œuvre d’un modèle de la qualité pour les services agréés de garde d’enfants; et
  • le développement d’une approche coordonnée de perfectionnement professionnel qui est axée sur les compétences des professionnels en petite enfance.
De plus, le plan indique un rehaussement des normes de formation pour les éducatrices.
 
Bien que le rapport des résultats et des 18 recommandations de l’Étude des services agréés de garde d’enfants de la Nouvelle-Écosse en mars 2016 ne mentionne pas spécifiquement la communauté acadienne et francophone, ce plan présenté par la ministre le 1er juin 2016 souligne à quelques reprises l’importance de la communauté, la culture et la langue. Notamment :
  • l’offre de nouvelles mesures incitatives aux Acadiens et francophones afin de les encourager à suivre une formation en éducation de la petite enfance; et
  • une mesure pour collaborer avec les réseaux communautaires afin de déterminer les endroits où il y a un manque de services de garde agréés, tout en mettant en évidence les besoins en milieu rural, en milieu urbain, sur le plan culturel et sur le plan linguistique.
Il y a encore plusieurs détails du plan à être élaborés. Toutefois, le CPRPS est encouragé par le contenu du plan et a hâte de continuer sa collaboration avec le ministère pour faciliter sa réussite. « Nous sommes impressionnées par l’approche prise par la ministre pour arriver à ce plan. Il est évident que les mesures présentées sont une réflexion directe de la contribution du secteur de la petite enfance et des familles lors des consultations. L’emphase sur la qualité des services de garde règlementés au lieu des places est un tout nouveau départ qui est bien appréciée par le secteur. Cela contribuera certainement au succès de la mise en œuvre du plan d’ici l’année 2021. »
 
Créé en 1992, le Centre provincial de ressources préscolaires offre des ressources en développement de la petite enfance qui sont axées sur les besoins des communautés acadiennes et francophones. Il appuie le développement et facilite la concertation entre les professionnels, les organisations et tous les partenaires qui visent l'épanouissement personnel, culturel et linguistique de la petite enfance en Nouvelle-Écosse.     
Copyright © 2016 Centre provincial de ressources préscolaires, All rights reserved.


Vous désirez modifier comment vous recevez ces courriels ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désabonner de cette liste.

Email Marketing Powered by MailChimp