Copy

Communiqué de presse 


Grand succès pour cette 28e édition 100% féminine !
La 28e édition du festival Archipel, rebaptisé Archip–elles, s'est achevée ce dimanche après dix jours d'événements ayant rencontré un vif succès auprès du public genevois, faisant salle comble tous les soirs. La programmation 100% féminine visait à compenser l'absence des compositrices dans les programmes de concert et à mettre en évidence leur contribution indéniable et indispensable à la musique d'aujourd'hui. Une immense diversité d'esthétiques, d'origines et de générations était représentée tout au long du festival avec des propositions exigentes et originales et des interprétations d'une grande qualité. Une cinquantaine de compositrices et artistes féminines étaient au programme de cette édition avec dix-sept créations mondiales et neuf créations suisses. 

Retour à la Maison communale de Plainpalais
Ayant retrouvé ses quartiers à la Maison communale de Plainpalais où l'atmosphère y est chaleureuse, le festival s'est aussi déployé dans d'autres lieux comme le Musée d'art et d'histoire, le Grütli, avec le spectacle We Need Space de Julie Semoroz, interrogeant notre rapport au temps et à la productivité, le studio Ansermet pour le concert d'ouverture avec l'Ensemble Contrechamps et la Maison de paroisse de Saint-Gervais qui hébergeait l'académie de composition avec la compositrice Katharina Rosenberger et les Neue Vocalsolisten de Stuttgart.  

Les moments inoubliables
Parmi les points forts de cette édition, notons le concert du Lemanic Modern Ensemble, samedi 30 mars, avec la violoniste Anna Göckel et sa brillante interprétation du concerto de Kaija Saariaho, Graal théâtre. Le lendemain a eu lieu le salon de musique, un parcours itinérant de mini-concerts et d'interviews qui comprenait notamment une création de la compositrice et artiste sonore Marianthi Papalexandri-Alexandri, Solo for generators, motors and wind resonators, interprétée par l'excellente flûtiste Susanne Fröhlich, et des pièces pour violoncelle et percussion jouées par les non-moins talentueuses sœurs Öhmann. Le même soir, le Chœur Spirito de Lyon donnait une création d'Édith Canat de Chizy, Paradiso, pour douze voix et deux accordéons microtonals. 

Le mercredi suivant, la Lemanic Modern Academy, formée de musiciens du Lemanic Modern Ensemble et d'étudiants de la Haute École de Musique de Lausanne, invitait l'ensemble vocal féminin Polhymnia et présentait une création mémorable de la compositrice japonaise Aki Nakamura, Derniers soleils. Le lendemain, le festival accueillait la performeuse américaine Erin Gee qui a interprété ses impressionnantes Mouthpieces en compagnie du Nouvel Ensemble Contemporain. Le vendredi, l'ensemble Vortex présentait le travail de six créatrices sonores, dont une envoûtante création électronique live dix canaux de Olga Kokcharova et une pièce très "rock" de Eva Reiter. Enfin le samedi, le quatuor Béla a délivré une sublime interprétation de Nymphea de Kaija Saariaho, partition avec électronique, ainsi que le quatuor de Ruth Crawford-Seeger, composé en 1931, qui préfigure le sérialisme avec vingt ans d'avance. 

Par ailleurs, il ne fallait pas manquer les installations aux lignes esthétiques d'une grande finesse de l'artiste Marianthi Papalexandri-Alexandri et de son compagnon Pe Lang exposées à la Maison communale toute la semaine. 

Jeunesse et nouveaux publics
Comme chaque année, le festival a aussi participé activement à la formation de la jeune génération de musiciens et musiciennes avec des collaborations menées avec le Conservatoire populaire de musique, danse, théâtre et la Haute école de musique de Genève incluant de jeunes enfants et de futurs professionnels. Par ailleurs, le public du festival s'est aussi largement rajeuni et diversifié cette année.

Nouvelles directions
Pour terminer, Marie Jeanson et Denis Schuler ont été nommés à la direction du festival pour succéder à Marc Texier qui prendra sa retraite en 2020. Ils prendront pleinement leurs fonctions après l'édition 2020 qui sera la dernière édition préparée par Marc Texier.  

29e édition du 27 mars au 5 avril 2020
Voir les photos du festival
Accéder à l'espace presse
Facebook
Instagram
YouTube
Website
Email
Photos: © www.volpe.photography
Festival Archipel
Rue de la Coulouvrenière 8
CH-1204 Genève
T +41 22 329 42 42
E presse@archipel.org


Vous pouvez modifier vos préférences ou vous désinscrire de la liste






This email was sent to <<Adresse email>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Festival Archipel · 8, rue de la Coulouvrenière · Genève 1204 · Switzerland