Copy
4 things
View this email in your browser

AHC Update/Mise à jour d’AHC

April / avril 2019

Read on to find out more about what we are working on right now, along with an invitation to the Elimination Blueprint Launch, an important international development that can bring evidence-based and human rights-based interventions to those who are vulnerable to viral hepatitis, and another treatment access update for Maviret.
-------
Lisez ce qui suit pour en savoir davantage sur notre travail actuel et pour prendre connaissance d’une invitation au lancement du Modèle directeur pour l’élimination; d’un important développement international qui ouvrira la voie à des interventions fondées sur les données et sur les droits humains pour les personnes vulnérables à l’hépatite virale; et d’une nouvelle mise à jour concernant l’accès à Maviret.
 
1. What AHC Is Up To / 
Ce à quoi ACH travaille actuellement
  • March was Liver Health Month, so we sent a letter to the Federal Health Minister with a friendly reminder that we are still tracking Canada's progress on our World Health Organization commitments to elimination of viral hepatitis by 2030. She replied with an invitation to meet with her Senior Policy Advisor, so we look forward to that in the coming weeks.
  • Also in March, we received a request from the World Hepatitis Alliance to urge our Canadian delegates to support a UN Resolution titled “Promoting measures to prevent and treat viral hepatitis C among people who use drugs.” With some help from our members CTAC and especially the Canadian HIV/AIDS Legal Network, we were able to respond quickly to this request. (Read more about this Resolution below)
  • Check-ins with members continue! Turns out there has been a lot of staff turnover and rebranding among our membership in the last couple of years, so it is great to reconnect with viral hepatitis advocates across the country!
  • We have been working closely with CanHepC through the consultation phase of the Elimination Blueprint and the subsequent edits based on feedback.
  • Preparations are underway for the CanHepC Symposium and Blueprint launch in Montreal in just a month - we have a table at this event and we have been helping with the invitations of key Health Ministers. 
  • Our funding agreements for the year have been finalized, and with that, our budget. Our work plan will be fine-tuned at the upcoming face-to-face Steering Committee meeting next month in Montreal.
-------
  • Mars était le Mois de la santé du foie : nous avons écrit une lettre à la ministre fédérale de la Santé, lui rappelant amicalement que nous surveillons toujours les progrès du Canada quant à son engagement auprès de l’Organisation mondiale de la Santé, d’éliminer l’hépatite virale d’ici 2030. La ministre a répondu par une invitation à échanger avec son conseiller principal en politiques – une rencontre que nous attendons avec impatience au cours des prochaines semaines.
  • Également en mars, l’Alliance mondiale pour l’hépatite nous a demandé d’inciter nos membres canadiens à appuyer une résolution de l’ONU intitulée « Promouvoir des mesures de prévention et de traitement de l’hépatite virale C parmi les personnes qui font usage de drogues ». Avec l’aide de nos membres, notamment CTAC et en particulier le Réseau juridique canadien VIH/sida, nous avons promptement répondu à cette demande. (Vous trouverez plus d’information sur cette résolution ci-dessous.)
  • Nous continuons notre suivi auprès des membres! Le roulement du personnel est élevé et les changements d’image de marque ont été nombreux, ces dernières années, parmi nos membres – une excellente occasion de renouer avec les militants du secteur de l’hépatite virale à travers le pays!
  • Nous collaborons étroitement avec CanHepC à la phase consultative du Modèle directeur pour l’élimination et à ses révisions subséquentes à la lumière des rétroactions reçues.
  • Les préparatifs vont bon train pour le Symposium de CanHepC et le lancement du Modèle directeur à Montréal, dans à peine un mois – nous aurons une table sur les lieux et nous collaborons à l’envoi d’invitations aux principaux ministres de la Santé. 
  • Nos ententes de financement sont conclues pour l’année et notre budget a été finalisé. Notre plan de travail sera peaufiné lors de la prochaine réunion en personne du Comité directeur, le mois prochain à Montréal.
 
2. Elimination Blueprint Launch/ 
Lancement du Modèle directeur pour l’élimination 
Please join us for the official launch of the Blueprint to Inform a Hepatitis C Elimination Efforts in Canada presented by Dr. Jordan Feld.
 
Friday May 24, 2019
5:40pm-6:30pm
Hotel Bonaventure, Montreal Quebec

CanHepC is leading a joint effort uniting expertise in the development of a Blueprint to Inform a Hepatitis C Elimination Strategy in Canada that reflects cross-sector priorities, recommendations and perspectives to inform hepatitis C elimination efforts in Canada.

Registration for the Blueprint Launch is complimentary to all those wishing to attend in person. For those unable to attend in person, the launch will also be live streamed (more details to come soon). For more information on the Blueprint, please visit the CanHepC website.


PLEASE REGISTER
 
-------

Soyez des nôtres pour le lancement officiel du Modèle directeur pour un plan d’action national sur l’hépatite C au Canada, que présentera le Dr Jordan Feld.
 
Vendredi 24 mai 2019
17 h 40-18 h 30
Hôtel Bonaventure, Montréal, Québec

CanHepC dirige un effort conjoint unifiant les expertises pour l’élaboration d’un Modèle directeur pour un plan d’action national sur l’hépatite C au Canada qui reflète les priorités, recommandations et perspectives de multiples secteurs afin de guider les efforts pour éliminer l’hépatite C au Canada.

L’inscription au lancement du Modèle directeur est gratuite pour tous les individus souhaitant y assister en personne. Pour ceux qui ne peuvent être présents, l’événement sera également diffusé en direct sur le Web (détails à venir). Pour plus d’information sur le Modèle directeur, consultez le 
site Web de CanHepC.


PRIÈRE DE VOUS INSCRIRE

 
3. UN Commission on Narcotic Drugs passes “Promoting measures to prevent and treat viral hepatitis C among people who use drugs” Resolution/ 
La Commission des stupéfiants de l’ONU adopte la résolution « Promouvoir des mesures de prévention et de traitement de l’hépatite virale C parmi les personnes qui font usage de drogues » 
As mentioned above, we received an email from the World Hepatitis Alliance in March just as the UN Commission on Narcotic Drugs (CND) gathered to meet in Vienna.

There was a draft resolution that needed support, as it would promote evidence-based and human rights-based interventions for the international drug policy agenda, with a specific focus on communities that are vulnerable to viral hepatitis.

According to the World Hepatitis Alliance (WHA), "The adoption of this Resolution is crucial to reinforce the fight against hepatitis on the drug policy agenda, and achieve the viral hepatitis elimination goal set up in the Global health sector strategy on viral hepatitis adopted by the World Health Assembly in 2016."

Luckily, Richard Elliott of Canadian HIV/AIDS Legal Network was in Vienna for this event and was able to provide context and also contact information for our Canadian delegates, who were engaging already in support of the resolution.

We were able to write quickly to encourage their continued support, and by the end of the week, the Resolution had passed with Canada as a co-sponsor.

According to the Treatment Access Group (TAG), "the resolution encourages national governments to consider a range of harm reduction strategies and interventions, utilizing a right-based approach. The resolution further affirms the need to strengthen health systems, address structural and social barriers to access in screening, treatment, and other lifesaving services." 

This Resolution provides leverage in our asks for support of our harm reduction efforts, both internationally and here in Canada. As a co-sponsor of the resolution, we can hold our own governments accountable to address our rising opioid and infectious disease crisis with non-stigmatizing, human rights affirming interventions and access to treatment for communities that are vulnerable to viral hepatitis.

A couple quick facts about viral hepatitis and drug use:
  • The most effective evidence-based prevention method is the provision of comprehensive harm reduction services, and safe access to sterile paraphernalia for people who use drugs.
  • A recently released report by UNAIDS states that 99% of people who inject drugs live in countries that fail to provide adequate harm reduction services.

In related news, Canada is making an $8.5-million investment in 28 harm reduction programs around the country. Last month, an announcement was made that AHC member Avenue B in Saint John, NB (formerly AIDS Saint John) was receiving funding for their harm reduction program including the Peer Navigation team they are building. In total, 12 of the 28 funded projects are with AHC members. 

-------
Comme nous l’avons mentionné, nous avons reçu en mars un courriel de l’Alliance mondiale pour l’hépatite, au moment où la Commission des stupéfiants de l’ONU se réunissait à Vienne.

Un
projet de résolution avait besoin de notre appui, car il visait à promouvoir des interventions fondées sur les données et sur les droits humains, dans l’ordre du jour international des politiques sur les drogues, avec un point de mire spécifique sur les communautés vulnérables à l’hépatite virale.
L’Alliance mondiale pour l’hépatite a fait valoir que « L’adoption de cette résolution est cruciale afin de renforcer la lutte contre l’hépatite dans l’ordre du jour des politiques sur les drogues et d’atteindre l’objectif d’élimination de l’hépatite virale établi dans la Stratégie mondiale du secteur de la santé contre l’hépatite virale adoptée par l’Assemblée mondiale de la Santé en 2016. »

Heureusement, Richard Elliott, du Réseau juridique canadien VIH/sida, était à Vienne pour l’occasion; il a offert des éléments de contexte et des coordonnées à nos membres canadiens, qui étaient déjà favorables à la résolution.

Nous leur avons promptement écrit afin de susciter leur appui continu. À la fin de la semaine, la résolution a été adoptée, et le Canada figure parmi ses coparrainants.

Selon le Treatment Access Group (TAG), « la résolution incite les gouvernements nationaux à envisager un éventail de stratégies et d’interventions de réduction des méfaits dans le cadre d’une approche fondée sur les droits. De plus, elle affirme la nécessité de renforcer les systèmes de santé et de répondre aux obstacles structurels et sociaux à l’accès au dépistage, aux traitements et à d’autres services salvateurs ». 

La résolution vient appuyer nos demandes de soutien aux efforts de réduction des méfaits, tant au Canada que dans le monde. Puisque le Canada a coparrainé la résolution, nous pourrons responsabiliser nos gouvernements à répondre à la crise croissante des opioïdes et des maladies infectieuses par des interventions non stigmatisantes et affirmatives des droits humains et par l’accès aux traitements pour les communautés vulnérables à l’hépatite virale.

Quelques faits éclairs sur l’hépatite virale et la consommation de drogues :
  • La méthode de prévention la plus efficace et fondée sur des données est la prestation de services complets de réduction des méfaits et l’accès sûr à du matériel stérile pour les personnes qui consomment des drogues.
  • Un récent rapport de l’ONUSIDA révèle que 99 % des personnes qui s’injectent des drogues vivent dans des pays qui échouent à offrir des services adéquats de réduction des méfaits.

Autres nouvelles connexes : Le Canada investit 8,5 millions $ dans 28 programmes de réduction des méfaits à travers le pays. Le mois dernier, il a été annoncé que l’organisme membre d’AHC Avenue B, de Saint John, N.-B. (anciennement AIDS Saint John), recevrait du financement pour son programme de réduction des méfaits, y compris pour l’équipe de Pairs navigateurs qu’il développe. Au total, 12 des 28 projets financés relèvent de membres d’AHC. 
 
4. Expanding access for Maviret/ 
Accès élargi à Maviret 
AbbVie announced in February that an agreement was reached with the pan-Canadian Pharmaceutical Alliance (pCPA) regarding MAVIRET™ (glecaprevir/pibrentasvir tablets). According to the announcement, MAVIRET is the only 8-week, pan-genotypic treatment for patients without cirrhosis and who are new to treatment, who make up a large portion of HCV patients in Canada.

Maviret is covered on several formularies: Ontario was first, followed by British Columbia and Quebec, and now Alberta, Saskatchewan, and the Non-Insured Health Benefits (NIHB) program.
-------
AbbVie a annoncé la conclusion d'une entente avec l'APP concernant MAVIRET (comprimés de glécaprévir/pibrentasvir). MAVIRET est le seul traitement pangénotypique de huit semaines chez les patients exempts de cirrhose recevant un traitement pour la première fois, lesquels représentent une grande partie des patients infectés par le VHC au Canada.

Maviret a été ajouté à plusieurs formulaires : d’abord à celui de l’Ontario, puis à ceux de la Colombie-Britannique et du Québec, et à présent à ceux de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Programme des services de santé non assurés (SSNA).


 
Copyright © 2019 Action Hepatitis Canada, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list

Email Marketing Powered by Mailchimp