Copy
View this email in your browser
Mardi 19 avril 
Vendredi 22 avril
Lundi 25 avril
Mardi 26 avril

Mercredi 27 avril 2022
QU'EST-CE QU'ON EST NUL,
QUAND MÊME...
Ce constat est parti d'un papier de La Dépêche à propos d'un jeune Foulayronnais qui plonge à l'eau pour récupérer des balles ; nous avons trouvé la même histoire dans L'Essor savoyard à propos de trois Aixois qui parlent de pêches à 10 000 balles ; nous sommes remontés jusqu'à un article de Cnews (rappelez-vous !) de 2015 qui raconte l'histoire du chômeur floridien devenu millionnaire à force de revendre ses balles repêchées et reconditionnées. Il nous reste deux questions : est-ce qu'on est vraiment nul ou est-ce le mec qui a décidé de mettre des pièces d'eau sur un golf s'est vraiment foutu de nous ? Et puis c'est quoi, un Foulayronnais ? 
Laurent Boissonnas 
« Être en phase avec l’air du temps »
Resonance Golf Collection, c’est ainsi désormais que s’appelle Open Golf Club. Comment ? Qu’est-ce que j’entends ? On fait le tour de la question avec Laurent Boissonnas, le directeur général du groupe – et vous allez le dire : ce changement de marque est plein de sens !
 
- Pourquoi enterrer la marque Open Golf Club ?
« Open Golf Club a été créé en 1987, dans un contexte de marché radicalement différente. Il y avait alors 130 golfs, environ 70 000 pratiquants, dans des golfs associatifs. Les golfs commerciaux en étaient à leurs balbutiements. Open Golf Club, en 1987, donc, cela soulignait la nouveauté, qui était de pouvoir jouer quand on en avait envie, sans être membre d’une association, sans devoir attendre plusieurs années qu’une place se libère, sans avoir à payer une cotisation élevée. Les golfs commerciaux faisaient leur entrée en apportant la possibilité d’accéder au golf pour un green-fee, pour une séance de practice ou pour une leçon. Open (ouvert à tous) - Golf (au cœur de la marque parce qu’il fallait insister sur ce sport pas si connu) - Club (parce qu’on savait que l’esprit club était très apprécié et qu’il était synonyme de haut de gamme) incarnait ce changement.

- Les temps ont tant changé ?
« L’accessibilité au golf n’est plus l’enjeu de communication de la filière. Nous voulions que notre marque incarne 2022. En réalité, cela fait plusieurs années qui nous y pensons, mais il fallait se sentir armé et avoir les bonnes idées pour basculer. Le changement de marque nous assure d’envoyer un message fort à notre écosystème (partenaires, clients, interne) sur notre positionnement par rapport aux enjeux du moment. On envoie une promesse BtoB assez forte à tous les propriétaires exploitants de golfs qui pourraient avoir besoin d’aide, pourvu que ces développements restent dans le cahier des charges de Resonance Golf Collection.

 
- Quel est ce cahier des charges ?
« L’authenticité et l’excellence que nous revendiquons sont les fondements. Notre cahier des charges impacte sur la qualité du service et des équipes, sur le rapport à la nature et sur le cadre environnant. La qualité de l’architecture de nos parcours est un prérequis. L’environnement du parcours l’est également : les dunes, les pins, les Alpilles du golf de Servane, la forêt à Cannes, les villages provençaux et les collines qui entourent Grande Bastide… La qualité de l’hospitalité, centrée sur le golf, doit inviter à une expérience lifestyle qui va de l’avant à l’après-golf. D’une manière générale, j’aime à dire que l’invitation que lancent nos golfs peut être définie par l’envie de prendre le temps de se déconnecter du quotidien et de se reconnecter à l’essentiel : le plaisir, la famille, la nature. Nous avons enfin une responsabilité écologique fondamentale. La transition s’est accélérée, nous voulons y contribuer.

- D’où Resonance ?
« Resonance est au carrefour de tout ça. Nous avons une collection de parcours qui résonnent les uns avec les autres par leur excellence ; la logique est que les gens aient l’envie de goûter à tous les parcours du groupe quand ils en ont testé un premier. Ces parcours forment un tout. Ce mot invite aussi au calme, à l’harmonie qui se dégage du golf et de la nature, à l’introspection, à la promenade qui fait écho avec la nature. La résonance, c’est l’effet de prolongation du son qui émane d’un diapason, le « la » absolu qui s’étire autant que possible, et qui a un lien avec le swing : le rythme est fondamental (avec le relâchement) pour un bon coup de golf. J’ai appris récemment que les pros du fitting savent regarder la résonance d’un shaft ! Résonance invite à faire une parenthèse dans le quotidien frénétique que vivent nos golfeurs, dans des sites désirables (un mot-clé du marketing actuel du tourisme et du loisir).

- Et Collection ?
« C’est un terme usité dans mon métier originel, l’hôtellerie. La collection est un ensemble de sites qui ne sont pas normés, qui ont leurs particularités, mais qui partagent néanmoins des points communs. On peut assembler, sous une marque, sans créer de contrainte, pour laisser les parcours s’exprimer. C’est ça, une collection.

- Vous parliez juste avant de votre développement BtoB. Vous comptez étoffer encore votre proposition ?
« Nous avons la volonté de nous développer de manière raisonnée. On n’a pas envie d’être très gros, on a envie d’être cohérent. Nous avons repris le golf de Roquebrune (Var) dans cette dynamique. Le golf surplombe le golfe, aux contreforts du Massif des Maures, avec un hôtel 5*, un restaurant gastronomique et un très bon entretien. Nous veillons à l’hospitalité, et nous avons une foule de services qui vont dans le sens de notre marque. On a développé un cocktail « Resonance » pour valoriser la partie bar. Ce cocktail est inspiré du « chose », auquel nous avons ajouté un peu de gin et de la crème de pêche pour la douceur. Nous avons aussi une playlist, qui est disponible sur Spotify et qui sera mise à jour régulièrement. Nous investissons beaucoup sur la partie restauration ; nous avons commencé au Touquet à l’occasion de l’ouverture du nouveau club-house, et ça marche. On a poursuivi à Ormesson, il y a un projet à Grande-Bastide. Et, à Seignosse nous avons ouvert une cabane, typique de la région, pour y boire un verre au-dessus du practice.

- Voilà une belle énergie !
« L’histoire est ambitieuse, mais nous sommes très motivés. Nous sommes heureux de la naissance de cette marque, qui est dans l’air du temps. À nous de travailler pour que ces investissements rejaillissent sur le plaisir qu’ont les golfeurs à jouer dans nos golfs. Resonance Golf Collection est ouvert à tous, et pas seulement aux golfeurs, grâce à nos hospitalités.
 
- Le plus beau succès de ce lancement ?
« Notre logo ! Si nous avions seulement pu le garder en étendard, ç’aurait été génial. Il est fantastique. Il incarne une promesse, par sa sphère végétale à la fois balle de golf, envol d’aigrette et pissenlit. On est au cœur du golf et de la nature ».
Facebook Facebook
Twitter Twitter
Email Email
Je désire follement m'abonner au Billet Vert
# SRIXON : A Z-STAR IS BORN
En accueillant Brooks Koepka dans son équipe, Srixon s’est assurée un joli coup au box-office du golf mondial. Au casting de la marque japonaise, le puissant américain a rejoint Shane Lowry et Hideki Matsuyama mais il bénéfice surtout des dernières nouveautés Srixon parmi lesquelles la balle « Diamond » qui s’insère dans la gamme Z-Star, la plus haute gamme de la maison nipponne.

Avec une compression équivalente à la Z-Star XV (102 pour les experts) et un costume 3 pièces sous une enveloppe en uréthane, le nouveau « Diamant », de Srixon promet un meilleur contrôle des trajectoires sur les longs fers. « Si ça marche pour moi alors pourquoi pas vous ? » s’amuse « BK » (à ne pas confondre avec le roi des hamburgers Burger King) dans le dernier spot publicitaire Srixon.

Cette nouvelle balle Z-Star Diamond doit permettre à l’équipementier de Koepka de consolider sa place de numéro un des ventes de balles en France, une stat officielle fournie par la très sérieuse société d’études de marché Golf Datatech.

Pour en savoir plus allez donc sur le site de Srixon.
Facebook Facebook
Twitter Twitter
Email Email
#DEUX TEMPS FORTS AU
AA SAINT-OMER GOLF CLUB

Le week-end dernier, l’AA Saint-Omer Golf Club recevait le Pas-de-Calais Paragolf Open, tournoi européen organisé sous l’égide de l’European Disabled Golf Association, la FFGolf et Handigolf France.

Le tournoi a accueilli 63 joueurs européens grâce à la réouverture des frontières qui a permis la venue de spécialistes britanniques, irlandais, belges, néerlandais…

En ouverture a eu lieu le « handi VIP-am », formule innovante du traditionnel pro-am avec un paragolfeur, un VIP (d’anciens joueurs de football ou de rugby, des journalistes sportifs…mobilisés par Eric Merriaux de Verygolftrip) et deux joueurs invités par les entreprises partenaires du golf à l’année, pour soutenir le projet handigolf.

Grâce à cette mobilisation, le club propose un accueil gratuit tous les mardis après-midi à des centres spécialisés pour enfants ou adultes avec un pro pour les encadrer.

Le tournoi en lui-même (23 et 24 avril) réservait un accueil première classe aux joueurs : « Ils ont des courtesy cars pour l’aéroport, un panneau d’interview, une production d’images, comme pour un open pro ! », précise Roger Mortier, directeur du golf.

Le deal était plutôt intéressant pour eux car ils n’ont que 200€ à débourser pour s’offrir un pack 2 nuits + 2 petits dej + 2 green-fees. Evidemment grâce à l’apport des partenaires.

« Notre motivation est double : faire plaisir aux joueurs et les valoriser, tout en nous servant de répétition pour le tournoi professionnel de juin » explique Roger. « Et cerise sur le gâteau, le vainqueur sera invité à jouer avec les valides pour créer la passerelle entre ces deux mondes, pas si éloignés grâce à l’accord que nous avons passé avec l’Alps Tour et le LET Access Series ».

(...)

Jean-Jacques Durand et Roger Mortier

(...)
En juin, le deuxième volet sera le tout nouvel Open de Golf Hauts-de-France Pas-de-Calais (ouf !). On l’aura compris, les collectivités sont partenaires titres, sacré tour de force d’avoir réuni les deux autour du golf.

Roger Mortier rappelle : « Notre dernière édition remonte à 2019 sur le Challenge Tour, puisque la 2020 a été annulée en raison de la crise sanitaire, ainsi que celle de 2021 pour lesquelles les restrictions étaient encore trop fortes pour travailler sereinement et faire venir des joueurs internationaux. »

Mais là, virage à 90° (donc la moitié de 180° soit un quart de tour, pas un demi, pour ceux qui rament un peu en maths) : ce tournoi sera mixte, avec deux dotations identiques !

40 000 € seront distribués à chaque champ (78 joueuses + 78 joueurs), ce qui n’était possible qu’avec les deux circuits précédemment cités. C’est apparemment une méthode bien efficace pour convaincre des partenaires, encore un peu réticents à soutenir du golf féminin, mais ça fait le job !

Le pro-am d’ouverture aura lieu mercredi 29 juin (il reste des places : 3500 € HT pour une équipe de 3 joueurs amateurs et 1 accompagnant + de la communication sur site). Puis les 2 tours avant le cut pour le final samedi 2 juillet.

« On s’impose le même cahier des charges que pour un Challenge Tour : une préparation de terrain au top, des courtesy cars, une production TV », annonce Roger. Golf+ diffusera un résumé de 26 minutes, BFM Grand Littoral et BFM Grand Lille feront aussi des images.

Alors pourquoi remettre le couvert après deux ans d’interruption : « D’abord pour le plaisir de le refaire, et parce que c’est bon pour la notoriété du club, ça conforte les clients sur la qualité du golf et du parcours. Ce sera quand même la 24e édition de cet open pour nous ! »

L’organisation est assurée entièrement en interne. L’open fait partie de la fiche de poste de plusieurs personnes au sein du club, qui sont appuyés par 80 bénévoles par jour pour un total de 200.
Ce n’est pas évident pour les membres de fermer le parcours pendant une semaine. Qu’à cela ne tienne, une grande fête du golf est organisée dimanche 3 juillet pour les bénévoles, les partenaires, les membres du golf, et l’école de golf pour qu’ils jouent le parcours en mode open, avec la signalétique, les départs reculés, les greens roulants…comme un 4e tour.

Le budget global de cet Open se situe entre 250 et 300 k€. Si ça vous dit d’y contribuer, il reste des tables VIP FAIRWAY à réserver pour 2500 € HT (10 invités avec initiation privée et accès au bar VIP pour la journée), ou des tables VIP CLUB HOUSE à 1000 € HT (10 invités avec accès au bar VIP pour la journée).

Rassurez-vous, il y a déjà un certain nombre d’entités qui soutiennent l’événement : la Région et le Département, on l’a compris, mais aussi Renault – Autosphère, Vittel, Najeti Hôtels et Golfs, SDEZ et Sysdeco.

Je désire follement m'abonner au Billet Vert
# LES BRÈVES DU BILLET VERT

Startup Golf Cup is back ! Les dates prévues cette année sont :

  • 12 mai à Lyon au Golf du Domaine du Gouverneur
  • 9 juin à Lannion au Golf de Saint Samson
  • 7 juillet à Nantes au Golf de Vigneux de Bretagne

Pour mémoire, Startup Golf Cup est un circuit événementiel de rencontres pour les acteurs de l'innovation autour du golf. Pas besoin d'être golfeur pour en profiter...
Il y en a pour tous les goûts : concours de pitchs (pas faire des trous dans les greens, juste vendre sa startup qui déchire), table-rondes, rdv business 1 to 1 (donc en tête-à-tête quoi), initiation ou compétition de golf, chacun construit son programme à la carte pour profiter au maximum de la journée !

Les billets donnent accès à l'ensemble de la journée. Seule la compétition de golf est en supplément. 

En savoir plus sur le programme : https://www.startupgolfcup.com/
Réserver sa place : https://www.billetweb.fr/pro/msgc
Pour les renseignements : hadrien@startupgolfcup.com ou erick@startupgolfcup.com

# BLUEGREEN SE LANCE DANS LE PODCAST
C'est quoi un podcast (anglicisme informatique) ? C'est une émission (fichier audio ou vidéo) diffusée grâce au podcasting. On adore les définitions qui contiennent le mot qu'elles définissent, façon chat qui se mord la queue ;-)
Les ceusses qui ne connaissent pas, passez votre chemin, les autres allez donc découvrir cette belle collaboration entre Bluegreen et RMC (mazette, ce serait pas la radio n°1 des podcasts de sport ???).
C'est Jean-Christophe Drouet aux manettes, ça va causer démocratisation, conseils, témoignages...
Il y aura des pros maison, des invités prestigieux (anciens sportifs devenus golfeurs), bref de la qualité.
Pour écouter le premier numéro c'est ici que ça se passe
# STÉPHANE BARRAS REJOINT HELLO BIRDIE

Stéphane Barras, coach international et fondateur de CaddiePlayer, rejoint l’équipe Hello Birdie pour proposer aux golfeurs un service garanti d’amélioration de l’Index jusqu’à 5 points* en moins d’un an.
Cela est rendu possible par un nouveau service de coaching basé sur les données du golfeur en situation réelle. Stéphane prend à cette occasion le rôle de Directeur du coaching chez Hello Birdie.
Pour aller plus loin avec Stéphane.

Facebook Facebook
Twitter Twitter
Email Email
Le Président Vaugoude a le plaisir de vous faire part de la nomination de Jean-Marie CASELLA au poste de Conseiller du Président, devenant ainsi l’Ambassadeur de TERRE BLANCHE HOTEL SPA GOLF RESORT*****.
Progressivement, et dans les 6 mois à venir, Jean-Marie délèguera ses fonctions de Directeur de TERRE BLANCHE GOLF à Lionel GARDES-BUS qui en assumera pleinement la direction en janvier 2023.
Accroître la notoriété de TERRE BLANCHE en France et à l’international, créer de l’évènementiel sur le Resort, développer nos offres golfiques et le membership, promouvoir l’immobilier, soutenir et développer notre projet sportif, animer le Club, sont les principales missions confiées à Jean-Marie.
Facebook Facebook
Twitter Twitter
Email Email
PARLEZ-NOUS DE VOUS !
Vous êtes un acteur du golf en France, vous avez des choses à dire ? Le Billet Vert vous aidera à les exprimer !

lebilletvert@c-together.com 

Vous brûlez d'impatience de profiter de cette newsletter pour annoncer, valoriser l'image de votre marque auprès de nos 6 000 contacts qualifiés ?

On est d'accord pour vous aider :-)

Contactez-nous pour connaître les formats et tarifs que vous propose Le Billet Vert 

Le Billet vert est la newsletter mensuelle du golf business. Elle est droppée chaque mois dans vos boîtes mails aux alentours du 18. Ce numéro a été envoyé à plus de 6 000 destinataires, professionnels du golf, du sponsoring et de la communication, grâce notamment à la collaboration de la Fédération française de golf, PGA FranceUGolf, Bluegreen, l’Association des Directeurs de Golfs de France (ADGF) et l'Association Française des Personnels d'Entretien de Golfs (AGREF).

Le Billet vert n’a d’autre ambition que d’accompagner vos initiatives personnelles et de dresser avec vous, pas à pas, le constat d’un mouvement collectif en direction de la promotion du golf. Mois après mois, Le Billet vert gagnera en consistance grâce à vous, avec votre soutien, après ces premiers pas encore vacillants. Le Billet vert ne se fera pas sans vous. Nos informations nous sont précieuses, tout autant que votre partage : n’hésitez pas à inscrire tous ceux que vous aimez – ou pas – et à inviter les autres à adhérer à notre newsletter.

En attendant, n’oubliez pas de transférer Le Billet vert à vos collègues, clients, prospects ou amis impliqués ou intéressés par le business du golf. Ils peuvent s’abonner sur http://www.lebilletvert.com

Nous tenons à votre disposition nos tarifs de pub très raisonnables et souples. N’hésitez pas à nous les demander par mail : lebilletvert@c-together.com

Conformément à la règlementation RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données vous concernant. Pour exercer vos droits, il vous suffit de nous adresser votre demande par mail à la même adresse lebilletvert@c-together.com

Antoine Robin                        Frédéric Pelatan
arobin@c-together.com           fpelatan@gmail.com
@TonioRobino                         @fpelatan






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
come#together · 74 rue de Paris · Boulogne 92100 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp