Copy
View this email in your browser
Vendredi 27 mai 2022
MÊME AU GOLF...
Piochée dans une vidéo de Vice, propulsée par son partenaire Amstel, et relayée tout fraîchement par le site We Love Tennis, cette interview dans laquelle Rafael Nadal raconte sa journée idéale : une partie de golf le matin, un déjeuner avec ses amis, et le reste de la journée avec sa famille, plutôt en mer.

Même au golf, Rafal Nadal performe. Il ne gagnera sans doute pas 21 tournois du Grand Chelem, Woods peut dormir tranquille, mais El Toro de Manacor est capable de rivaliser avec des joueurs pro, comme ce fut le cas lors du championnat des Baléares en 2020, dont il prit la 6e place alors que 23 pros étaient engagés. Même au golf, les abdos peuvent compenser un backswing un peu raide. Même au golf, sa routine dure deux heures. Et même au golf, Rafa a un problème vestimentaire. Quelqu'un a une solution ? 
Mérignies Golf & Country Club :
« Créer un espace de vie global, ouvert à tous et qualitatif »
Lauréat du Trophée Journal du Golf du Club de l'année, le golf de Mérignies a effectué un sacré parcours en à peine 15 ans. C'est Béatrice Gaulier, en charge de la communication et du marketing, qui en parle le mieux.

- Racontez-nous la genèse et la philosophie du club ?
« Mon papa était agriculteur et entrepreneur de travaux agricoles. Dans les années 80, il a drainé des terrains de tennis et côtoyé le monde sportif. Comme ici, à Mérignies, nous avions la seule zone d’environ 200 ha sans construction à proximité de Lille, cela lui a donné l’idée de créer un golf. Le plan de financement reposait sur un projet immobilier qui nécessitait une modification du PLU, que nous avons obtenue après 12 ans d'attente.

Le premier coup de pioche a été donné en 2005, pour le golf et les 180 parcelles constructibles, pour une ouverture de la première tranche de 9 trous en 2008. La crise immobilière a ralenti la vente des parcelles, ce qui a perturbé notre plan initial qui prévoyait d’inaugurer la 4e tranche de 9 trous en 2012 !. En 2010 le club-house a enfin remplacé le cabanon de jardin et nous avons ouvert la 2e tranche de 9 trous, puis la 3e en 2014.

Aujourd’hui, nous avons un projet d’hôtel dont le montage financier est en cours et l'objectif d'une dernière tranche de 9 trous dont les travaux ont commencé, pour une ouverture simultanée en principe.

Notre philosophie était dès le début de créer un espace de vie global avec habitat et restauration, ouvert à tous mais qualitatif. Il y a 15 ans, on avait d’un côté des golfs privés très qualitatifs, mais très fermés, et d’autres très ouverts, mais un peu moins qualitatifs.

Notre origine agricole nous donne l’envie de rester ouverts et décontractés tout en faisant attention à la qualité.

Nous avons 160 enfants à l’école de golf (nous en avions 80 dès la première année), avec une inscription différenciée selon leurs attentes (de loisir à élite). Mais nous accueillons aussi de nombreux seniors, beaucoup de joueurs qui sont là pour s’amuser, mais aussi 11 équipes sportives. Notre équipe messieurs vient de monter en 2e division, comme les mid-ams et seniors féminines l'ont fait l’année dernière.

- Où en êtes-vous sur le plan économique ?
« Nous tenons à proposer un parcours de qualité, mais il faut y mettre les moyens avec les contraintes imposées par la transition écologique, à laquelle nous sommes très attachés. Pour 27 trous, nous travaillons avec 10 jardiniers (+1 en haute saison), les départs et les greens sont sur sable, nous avons choisi les graminées les plus performantes, et nous sablons régulièrement. Nous avons 42 machines motorisées car nous avons réalisé les finitions du parcours nous-mêmes, et nous effectuons toutes les « réparations » du parcours en interne, ce qui nous permet d’être réactifs et économiques.

Nous devons encore compenser par le programme immobilier pour équilibrer notre activité. Nous avons un rythme moyen de 6 à 9 % de croissance des abonnés (plus de 650), et 1500 licenciés, car depuis le début, la licence est obligatoire chez nous, y compris pour ceux qui suivent des cours ou des stages.

Nous avons toujours eu la volonté de créer des relations avec notre environnement golfique. Dès le début, mon père a été membre du GEGF. Depuis, je l’ai remplacé et je me suis investie dans la commission sur la transition écologique. Laurent Boissonnas m’a proposé de rentrer au Comité Directeur de la FFGolf parmi les représentants des golfs commerciaux. La crise sanitaire a accéléré le rapprochement entre les différents acteurs du golf français, d’autant qu’on réalise que nos problématiques sont assez similaires avec les golfs associatifs. Nous avons tous besoin de nous ouvrir à de nouveaux golfeurs.

Nous avons contribué à la mise en place d'un pass golf dans les Hauts-de-France avec la Route des golfs. Nous essayons d’être originaux, par exemple en organisant l’opération « Le jour le plus long » avec des départs de 6h à 17h pour battre un record de participation en une journée (le 11 juin). Nous avons été parmi les premiers à offrir un prize money pour notre Grand Prix (depuis que c’est autorisé), avec une parité hommes-femmes pour la dotation aux vainqueurs. Nous avons attiré de très bons joueurs, avec un index maximum de 4.2 côté messieurs et 30 joueurs négatifs.»

 
Quelles sont vos ambitions à 5 ans ?

« D’abord que l’hôtel soit ouvert avec 36 trous, pour accueillir plus de joueurs étrangers (nous avons déjà beaucoup de Belges et de plus en plus d’Anglais et Hollandais qui commencent à revenir). Nous continuerons à organiser de beaux événements grâce à 500 m² de salle de réception modulable dans l’hôtel, à développer l’école de golf, avec pourquoi pas des jeunes qui percent au plus haut niveau, aider nos équipes à monter en 1re et en 2e divisions amateurs, conserver le dynamisme de nos seniors, tout en gardant notre esprit familial.

Nous espérons avoir trouvé les solutions pour passer au « Zéro phyto » avec un parcours qui pourrait changer visuellement, mais qui reste toujours aussi agréable à jouer. Et bien sûr atteindre l’équilibre financier ! Enfin, continuer de travailler avec des collaborateurs toujours aussi agréables, dont la plupart sont présents depuis le début.»

Facebook Facebook
Twitter Twitter
Email Email
Je désire follement m'abonner au Billet Vert
# GOLFY PARTNERS, atout business
Né de la fusion du Club Gold et de CAP Golf, le club d’entreprises Golfy Partners est le produit idéal destiné aux entreprises qui souhaitent utiliser le Réseau Golfy à des fins commerciales. Ce véritable club composé d’acteurs économiques de tous secteurs d’activité vous permet d’élargir votre réseau et de faire du golf votre allié dans le développement de votre business.

Six fois par an, Golfy Partners réunit les Grands Partenaires du Réseau Golfy autour des thèmes du golf, du vin et de la gastronomie. Chaque Grand Partenaire invite trois de ses contacts d’affaires, développant ainsi un vrai marketing relationnel entre les sociétés et leurs invités. Avec Golfy Partners, affaires et plaisir font bon ménage !

Six rencontres par an avec les partenaires :

Au programme des rencontres :
Jour 1
• Accueil des membres Golfy Partners
• Remise des cadeaux de bienvenue
• Cocktail champagne
• Dîner gastronomique & dégustation de vins Gérard Bertrand
• Mot de bienvenue et présentation de l’événement
• Hébergement sur place ou à l’Hôtel Partenaire

Jour 2
• Briefing de compétition
• Photo de groupe et d’équipes
• Compétition en scramble à 4 / shotgun
• Initiation pour les non-golfeurs
• Collation Toques Blanches Internationales sur le parcours
• Déjeuner au club-house
• Présentation des Partenaires
• Remise des prix
 
Exemples de packages :
Participation à 1 événement (jours 1 & 2) / 4 pers. : 2 000 € HT (carte Platine offerte)
Participation à 1 événement (jour 2 uniquement) / 4 pers. : 1 000 € HT
Participation à 1 événement (jour 2 uniquement) / 1 pers. : 250 € HT
 
Contact : Brice Lyonnet / 
brice.lyonnet@golfy.fr


Rubrique dropée par Golfy
Facebook Facebook
Twitter Twitter
Email Email
# AUX BONHEURS DE BRUNO REBEUH

Depuis 2010, Bruno Rebeuh, qui fut arbitre international de tennis dans ces heures « bénies » où le pétage de plomb d’un joueur était coutume, mais ne débordait pas sur les réseaux sociaux, a fait son trou dans le monde du golf, avec une attention particulière pour le golf professionnel féminin, pas toujours à la fête.

Le voici, douze ans plus tard, exerçant des missions d’organisateur dans quatre événements, dont trois de golf pro féminin : Le Montauban Ladies Open (10-12 juin), qui est « son » tournoi ; le Lacoste Ladies Open à Deauville (15-17 septembre), pour le compte d’ASO ; la finale du Letas au Paris International Club (21-23 octobre) pour le compte de PRP Sport & Event. Les bonshommes, il les retrouve sur le Vaudreuil Golf Challenge (7-10 juillet), toujours sous la houlette d’Amaury Sport Organisation, dont 97,93% des forces vives seront sur les routes du Tour de France, entre Binche (Belgique) et Châtel – Les Portes du Soleil – on s’est dit que l’info Tour était intéressante, mais on n’en est pas sûr, en fin de compte.         

Tout ce programme enchante le Grand Organisateur : « Je suis ravi de m'occuper de trois tournois féminins. Le golf féminin est en pleine progression. Les gens s'y intéressent de plus en plus, je remplis toutes mes équipes pour les pro-am parce que les gens veulent jouer avec elles. Je le vois à la fidélité des partenaires du Montauban Ladies Open. Le tournoi marche bien, j’ai pu augmenter un peu le prize money. J'essaie de faire avancer les choses, de faire en sorte que l’argent aille vers les joueuses. Avec la ville, on essaie aussi de faire avancer les choses ».  

Au Montauban Ladies Open, Bruno Rebeuh est comme chez lui, depuis qu’un copain arbitre l’a invité à lancer un tournoi dans le Quercy. « Je suis tombé un peu amoureux de cette ville ; quand on organise quelque chose pour eux, les gens viennent. C’est une ville de rugby, mais les gens sont curieux des autres propositions ; ils sont sympas, fidèles à leurs engagements. Pour les partenaires, revenir au soutien du golf féminin est normal. Et on y organise de plus en plus d’événements avec les partenaires ».

Bruno Rebeuh embrasse donc à Montauban des responsabilités plus étendues que sur les autres tournois, où il est missionné organisateur ou régisseur général par ASO (coucou Jean-Baptiste Durier) ou par les trois fondateurs associés de PRP Sport&Event : Jérome Rozier, propriétaire des cabinets d'experts-comptables Experview ; Stéphane Pourrain, chef entreprise tombé en amour pour le golf féminin lors d’un pro-am Jabra ; Emie Perronin, professionnelle de golf et marketteuse et communicante dont Stéphane Pourrain est (ou a été) sponsor. Les trois ont créé une société pour faire naître cette finale du Letas au PIGC (Paris International Golf Club).
 
Trois matrices font avancer celui qui, un jour, s’était fait insulter par Jeff Tarango, surnommé « Psycho » sur le circuit ATP, puis gifler par sa femme à Wimbledon en 1995 : le sport féminin, la convivialité et l’expertise qu’il a cumulée, quoiqu’il s’en défende. Ses premiers pas dans le golf, il les a faits en tant que « players liaison » : pour ASO, il allait sur les tournois pour convaincre les pros de venir jouer l’Open de France. Il y a appris les relations avec les joueurs, les agents, les équipementiers et tout cet écosystème qu’il faut savoir amadouer. Avec le temps, il a su se constituer un carnet d’adresses conséquent qui permet d’optimiser les prestations que doit un organisateur à un circuit professionnel, et qui permettent aussi de réagir face aux aléas. Avec l’expérience, il a aussi appris qu’il était bon de mieux traiter la vie quotidienne des joueuses, évidemment, mais aussi des caddies ou de la presse. Il a raison : un événement est toujours plus agréable à partager quand tout le monde s’y sent bien.

Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, on ne résiste pas à vous citer une petite confidence de Bruno dans le dossier spécial réalisé par Tennis Magazine dans son numéro 518, et consacré au pétage de plombs. Un dossier presque aussi exceptionnel que celui dédié à la question centrale du sport – et du tennis en particulier : « Peut-on créer un champion ? » – qui est en kiosque actuellement, et que nous vous invitons à découvrir parce qu’on ne fait pas 50 pages sur le sujet juste pour la gloire, hein. Dans le 518, donc, Bruno nous racontait que, dans sa bibliothèque trône un livre dédicacé par John McEnroe, ami éternel des arbitres, qui lui a écrit : « You are a son of a bitch ! Ne crois pas que je t’apprécie, mais tu es celui que je déteste le moins ». Aussi bon qu’un apéro en terrasse au club-house de Montauban avec les copains.
# L'EXCELLENCE SIGNÉE SRIXON
Des têtes de clubs étincelantes, des dizaines de shafts alignés au cordeau et rutilants surplombant les sacs du Tour des Matsuyama, Lowry, Els, Koepka ou encore les dernières balles Srixon à votre disposition pour tester le matos comme des pros... Bienvenue au Centre d’Excellence Srixon/Cleveland Golf/XXIO, de Mont-Griffon.
Le groupe japonais a choisi la proximité avec Paris et l’aéroport de Roissy pour proposer une expérience de fitting inégalée en France sur ses produits. Sur place Marc et l’équipe du magasin Accrogolf (groupe Eurogolf) – le revendeur du site – sont à votre disposition pour vous concevoir ici le dernier driver Srixon, là la dernière série XXIO ou encore le wedge Cleveland Golf qui manquait à votre sac.
Ce premier Centre d’Excellence Srixon ouvert en France est déjà le troisième pour l’équipementier nippon qui en a déjà dévoilé deux autres au Royaume-Uni ces derniers mois.
Et ce n’est que le début promettons-le chez Srixon Sports Europe !
Infos et résas :
https://www.srixoneurope.com/en/enquiry.html

Cette rubrique vous est présentée par Srixon.
Je désire follement m'abonner au Billet Vert
# LES BRÈVES DU BILLET VERT

Armel Le Cléac'h sera le parrain du Blot Open de Bretagne (le tournoi Challenge Tour organisé par Bluegreen à Pléneuf). La billetterie est ouverte : c'est par là. On espère que son Ultim Banque Populaire viendra naviguer en face du tee du 11, comme Alex Thomson avait fait au large de Hoylake pendant le British 2006, avec son IMOCA Hugo Boss...

Le Golf Bluegreen Quétigny Grand Dijon s'est doté de la technologie Top Tracer, le truc qui fait croire qu'on est meilleur après la première bière (seulement la première).

Kalika annonce le premier pro-am de Chamonix du 4 au 6 juillet. S.G.O Europe vous propose le deuxième pro-am d'Arcangues du 14 au 17 septembre. Swing prépare le Corporate Legends Classic à Chantilly le 20 juin (avec Romain Langasque).


N'essayez pas de vous inscrire au pro-am de Paris (du 6 au 9 juillet), il est complet !

Facebook Facebook
Twitter Twitter
Email Email
# BEACHCOMBER GOLF CUP : DIJON BOURGOGNE
SUCCÈDE AU MÉDOC ET AU PRIEURÉ
Après 19 mois d'attente (petite pause Covid), les 4 équipes qualifiées en octobre 2020 au golf de Saint-Germain se sont retrouvées mi-mai au Trou aux Biches Beachcomber Golf Resort & Spa pour disputer la 3e édition de la Grande Finale de la Beachcomber Golf Cup.
4 jours de rêve pour 4 duos d'enfer !
samedi : 18 trous d'entrainement pour apprivoiser Mont Choisy le Golf ;
dimanche : 3x6 trous sous forme de poule pour un premier classement ;
lundi : 3x6 trous pour que Dijon batte Chantilly-la-Forêt en super finale et que Palmola soit défait par Isabella en petite finale.
mardi : repos, plongée, plage, golf au choix pour les 8 petits veinards !
Cliquez sur la photo pour voir le résumé de la grande finale :
En chemise tropicale, les vainqueurs Simon et Paul du Norges Dijon Bourgogne Country Club
(c) Pierre Schreiber
Facebook Facebook
Twitter Twitter
Email Email
# MULLIGAN
La rubrique recrutement de l'ADGF
Voici les derniers mouvements recensés par l'ADGF :
  • Vladimir MIRATON au Golf de Sargé - Le Mans
  • Maxime BENOIST au Golf de la Roche-Posay
  • Jonathan NICLOUX au UGOLF de Thionville
PARLEZ-NOUS DE VOUS !
Vous êtes un acteur du golf en France, vous avez des choses à dire ? Le Billet Vert vous aidera à les exprimer !

lebilletvert@c-together.com 

Vous brûlez d'impatience de profiter de cette newsletter pour annoncer, valoriser l'image de votre marque auprès de nos 6 000 contacts qualifiés ?

On est d'accord pour vous aider :-)

Contactez-nous pour connaître les formats et tarifs que vous propose Le Billet Vert 

Le Billet vert est la newsletter mensuelle du golf business. Elle est droppée chaque mois dans vos boîtes mails aux alentours du 18. Ce numéro a été envoyé à plus de 6 000 destinataires, professionnels du golf, du sponsoring et de la communication, grâce notamment à la collaboration de la Fédération française de golf, PGA FranceUGolf, Bluegreen, l’Association des Directeurs de Golfs de France (ADGF) et l'Association Française des Personnels d'Entretien de Golfs (AGREF).

Le Billet vert n’a d’autre ambition que d’accompagner vos initiatives personnelles et de dresser avec vous, pas à pas, le constat d’un mouvement collectif en direction de la promotion du golf. Mois après mois, Le Billet vert gagnera en consistance grâce à vous, avec votre soutien, après ces premiers pas encore vacillants. Le Billet vert ne se fera pas sans vous. Nos informations nous sont précieuses, tout autant que votre partage : n’hésitez pas à inscrire tous ceux que vous aimez – ou pas – et à inviter les autres à adhérer à notre newsletter.

En attendant, n’oubliez pas de transférer Le Billet vert à vos collègues, clients, prospects ou amis impliqués ou intéressés par le business du golf. Ils peuvent s’abonner sur http://www.lebilletvert.com

Nous tenons à votre disposition nos tarifs de pub très raisonnables et souples. N’hésitez pas à nous les demander par mail : lebilletvert@c-together.com

Conformément à la règlementation RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données vous concernant. Pour exercer vos droits, il vous suffit de nous adresser votre demande par mail à la même adresse lebilletvert@c-together.com

Antoine Robin                        Frédéric Pelatan
arobin@c-together.com           fpelatan@gmail.com
@TonioRobino                         @fpelatan






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
come#together · 74 rue de Paris · Boulogne 92100 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp