Copy
Newsletter du PDC Fribourg – février 2017
Voir ce message dans votre Navigateur Internet
 
Chers membres et sympathisants du PDC fribourgeois,
Madame, Monsieur,
 
Nouvelle législature 2017-2021, nouveau cycle : 2017 est une année de renouveau pour le PDC cantonal ! D’abord avec l’AD du 4 mai prochain, où les délégués (ré)éliront la présidence reconstituée – l’occasion de remercier pour leur engagement exemplaire plusieurs membres qui se retirent après un long mandat. Ensuite et surtout avec le Congrès du 10 juin, où vous êtes toutes et tous attendus : ce sera une opportunité unique pour notre parti d’esquisser les années à venir dans un esprit de cohésion, avec enthousiasme et sérénité. Nos membres et sympathisants recevront dans quelques semaines un sondage qui permettra de préparer efficacement le Congrès. Nous vous remercions d’ores et déjà d’y faire bon accueil !

Nouvelles du Parti cantonal

 
L’année 2017 sera pour la présidence du parti une année de réformes et de consolidation de notre organisation interne. Nos efforts porteront en particulier sur plusieurs actions d’envergure, par exemple avec le congrès du 10 juin 2017, des actions de recrutement de nouveaux membres et la prise de mesures pour doter notre parti des moyens financiers nécessaires en vue des échéances électorales 2019 et 2021.
Notre parti doit se réformer maintenant pour être prêt à la reconquête de 5 à 6 sièges au Grand Conseil en 2021. Cet objectif ambitieux est parfaitement réalisable.
Une stratégie de communication encore plus active au sein du PDC – par exemple faire mieux connaître nos interventions au Grand Conseil – sera un des facteurs de succès à l’avenir. Le PDC est tourné vers l’avenir et veut rester le parti de référence du canton de Fribourg. Nous sommes un parti populaire et progressiste qui défend des valeurs humanistes, avec les familles au centre de toutes nos actions. Le développement des emplois et de l’économie seront aussi deux axes de travail privilégiés en 2017.
Ensemble, on reste plus fort et le congrès du 10 juin sera aussi un événement permettant de nous réunir et de définir ensemble les lignes directrices du PDC.

                                                                     André Schoenenweid, Président

Grand Conseil


Avec l’acceptation d’un décret qui vise à mieux gérer la production laitière, la première session de la législature s’est achevée sur un sujet sensible cher au PDC : le soutien au monde agricole. Le député PDC et paysan Pierre-André Grandgirard arrêtera de guerre lasse et le cœur lourd la production laitière l’an prochain. Il a plaidé avec ferveur devant le parlement fribourgeois : « Jusqu’où notre société contemporaine va-t-elle humilier ses paysans en les contraignant à produire du lait de centrale à un prix inférieur au prix de l’eau en bouteilles, contraindre encore le paysan à effectuer deux métiers pour gagner sa vie, peser sur la famille paysanne au point de la briser, ou encore pousser certains, désespérés et à bout, à choisir l’irrémédiable ? Ces faits sont les signes infaillibles d’une société décadente qui perd ses valeurs et ses repères. Un jour, un jour peut-être, un jour dans longtemps, la valeur du travail de la famille paysanne sera à nouveau considérée. » Plus d'infos
 
Réduire la charge des primes de l’assurance-maladie obligatoire pour les familles : une préoccupation de longue date pour le PDC fribourgeois, puisque le rapport du Conseil d’Etat dont les députés ont pris acte durant cette session répondait à un postulat déposé entre autres par Christine Bulliard-Marbach, alors encore députée ! Un délai exceptionnel justifié par les développements du dossier des primes d’assurance-maladie pour les enfants au niveau fédéral. Les députés PDC continuent de suivre attentivement ce dossier, enjeu majeur pour les familles fribourgeoises. Plus d'infos
 


Parlement fédéral


Réforme des études de médecine
Le Conseil fédéral est chargé de réformer le cursus d’études de médecine, en collaboration étroite avec les cantons et les hautes écoles, et d’introduire le système des medical schools. Christine Bulliard-Marbach a déposé durant la session hivernale une motion qui va dans ce sens.
L’introduction de medical schools, comme elles existent dans le monde anglo-saxon, permettrait de s’attaquer enfin au coût des études de médecine. Ces écoles séparent le cursus d’études entre un bachelor purement préclinique et un master clinique, alors que la structure actuelle des études de médecine inclut des enseignements cliniques au niveau du bachelor déjà. Cette structure mixte engendre un manque de transparence des coûts des études. Les medical schools permettraient en plus d’ouvrir l’accès au master en médecine – là où les capacités doivent être augmentées – aux étudiants issus de diverses filières en sciences naturelles, ce qui reviendrait à élargir les voies permettant d’accéder aux études de médecine, à diminuer les coûts totaux de ces études et à rendre inutile le numerus clausus appliqué par certains cantons. Les medical schools permettraient aussi d’améliorer la formation préclinique, notamment dans le domaine de la médecine de famille. Plus d’infos
 
Une initiative pour protéger le consommateur-lecteur
Qui n’a pas pesté, de retour de l’Hexagone, en payant 6 francs suisses la revue découverte à 2 euros en vacances ? Le Conseiller national Dominique de Buman a déposé une initiative parlementaire qui demande qu’on intervienne contre les prix exagérés des brochures et des journaux étrangers en Suisse. De 70% en moyenne pour les revues françaises, la différence atteint 130% pour les revues italiennes – une situation qui dure depuis des décennies ! Or, les loyers des kiosques ou les conditions salariales helvétiques seuls ne sauraient justifier de telles pratiques tarifaires ; ces prix sont fixés arbitrairement par les éditeurs étrangers. C’est pourquoi la Commission de la concurrence (COMCO) et le Surveillant des prix devraient pouvoir lutter contre les abus – en modifiant si nécessaire la loi sur les cartels. Déposée il y a plusieurs mois, cette initiative devrait maintenant faire son chemin : la Commission de l’économie et des redevances va prochainement auditionner la COMCO à ce sujet et décider éventuellement de corriger la situation. Une bonne nouvelle pour les consommateurs ! Plus d'infos
 
Dans notre prochaine newsletter : une interview de Beat Vonlanthen – un an au Conseil des Etats !

 
 

Agenda

  • 18 mars : Apéritif politique, 10h, Chez Blanc, Matran
  • 24 mars : Assemblée générale des JDC fribourgeois, 19h, Restaurant St. Martin, Tafers
  • 4 mai : Assemblée des délégués fribourgeois, 19h30, L’aigle noir, Neyruz
  • 10 juin : Congrès du PDC fribourgeois
 


Merci de votre soutien !


Le PDC fribourgeois a besoin de votre enthousiasme et de votre soutien, également financier. Votre don (déductible sur votre déclaration d’impôt) sur notre compte de la BCF, IBAN CH07 0076 8011 0400 3060 5, est bienvenu et très apprécié. De tout cœur, un grand merci !
 
Copyright © 2017 PDC Fribourg, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list

Email Marketing Powered by Mailchimp