Copy
Newsletter du PDC fribourgeois – avril 2019
Voir ce message dans votre Navigateur Internet


Un printemps et cinq votations


Madame, Monsieur,
Chers membres et sympathisant-e-s du PDC fribourgeois,
 
Les 19 mai et 30 juin, nous nous rendrons aux urnes pour nous exprimer sur pas moins de cinq objets fédéraux et cantonaux. Les délégué-e-s du PDC, réunis en assemblée jeudi dernier au Mouret, les ont tous approuvés ; mention spéciale «à l’unanimité» pour PF17, projet fiscal et social (ce dernier volet sera voté à part) nécessaire à un canton de Fribourg compétitif pourvoyeur d’emplois (plus d’infos ici ). La RFFA est elle aussi gage d’une fiscalité attractive, favorable à la place industrielle et à l’innovation. Elle représente en outre un financement complémentaire indispensable pour l’AVS (pour aller plus loin)
 
Oui encore à la révision de la loi sur les armes : elle renforce notre sécurité tout en préservant nos traditions. Le tourisme suisse, dépendant des accords Schengen qui pourraient se voir révoquer en cas de non, serait largement impacté en cas de refus. (plus d’informations)
 
Enfin, les Fribourgeoises et Fribourgeois se prononceront sur l’ouverture des magasins jusqu’à 17h le samedi. Le PDC estime qu’il s’agit là d’une chance pour les commerçants – notamment celle d’être enfin compétitifs avec les cantons voisins. Il s’agit également de faire le lien avec les activités de soirée, en donnant là un coup de pouce aux cafetiers et restaurateurs. 
 
Les 19 mai et 30 juin prochains, votez cinq fois oui !

D’ici là, nous vous souhaitons à toutes et tous de belles et saintes Fêtes de Pâques.

Marie-France Roth Pasquier, Markus Bapst et Eric Collomb, co-président-e-s
 


Elections fédérales 2019 : c’est parti !


Nos huit candidat-e-s aux élections fédérales 2019 – dont 4 femmes – se sont retrouvés samedi dernier sous la houlette du chef de campagne Philippe Crausaz pour un après-midi de travail en vue de la campagne. Ils se rendront prochainement à Berne où ils bénéficieront d’une journée de formation, avec le PDC suisse cette fois. Motivés et enthousiastes, ils ont montré un fort esprit d’équipe et un engagement déterminé pour les intenses mois à venir !

Chers membres et amis du PDC, d’ores et déjà, MERCI de votre soutien à la liste 1 – par votre présence aux manifestations de campagne ; votre soutien dans le comité d’un candidat ; vos efforts pour faire signer notre initiative pour un frein aux coûts de la santé, sur nos stands ou ailleurs ; vos dons. 


 

Nouvelles du Grand Conseil, session de mars:

par Christian Ducotterd, député


Menu conséquent pour cette session de mars, avec en point de mire la loi scolaire. Le point central du projet de modification de la loi scolaire fut la question de la prise en charge des frais scolaires, rediscutée suite à l’Arrêt du Tribunal fédéral garantissant la gratuité de l’école obligatoire. Pour préserver le désenchevêtrement souhaité des tâches « canton – communes », le Conseil d’Etat va reprendre à sa charge les coûts des fournitures scolaires, alors que les communes financeront les coûts liés aux activités sportives et culturelles. Cette répartition prendra effet dès l’année scolaire 2020-2021. Il est important de souligner que les parents économiseront CHF 5,9 mios.
Le PDC soutient le principe du maintien des activités scolaires obligatoires qui garantissent l’harmonisation de l’égalité des chances. Nous soutenons l’Association des communes qui a demandé à la DICS de poser un cadre minimal avec des recommandations, afin que celles-ci offrent des activités sportives et culturelles de qualité.
Une motion demandait de réduire à 1000 francs la participation aux frais de scolarité que les communes sont en droit de facturer aux parents qui choisissent d’habiter une commune qui n’est pas bilingue, mais qui scolarisent leurs enfants dans une autre région linguistique. Celle-ci a été refusée.

Une motion qui voulait donner congé le mercredi après-midi aux élèves du CO a également été refusée.
 
Une motion d’André Schoenenweid avait pour but d’une part de diminuer le nombre de signatures nécessaires pour une initiative et un référendum populaire de 6'000 à 5'000, d’autre part d'augmenter le délai de récolte des signatures pour les initiatives de 90 jours à 180 jours. Notre groupe comme la majorité du Grand Conseil l’a refusée. En effet, la population a augmenté, ce qui favorise déjà la récolte de signatures.
 
Un crédit de CHF 21,2 millions a été adopté pour permettre l’adaptation des arrêts de bus aux exigences de la loi fédérale sur l’égalité pour les handicapés. Ce montant représente le 80% des coûts totaux, alors que les entreprises de transport prennent à leur charge le 20% restant. Les coûts par arrêt représentent un montant de 50'000 à 200'000 francs. Les communes doivent aussi adapter leurs infrastructures.
 
Un crédit d’engagement en vue du renouvellement des équipements techniques de l’Ecole des Métiers de Fribourg (EMF) a été adopté. Ce crédit concerne le remplacement des machines-outils de la filière de formation polymécanicienne CFC et l’acquisition de nouveaux équipements de formation pour les autres filières de formation (automaticiennes CFC, électroniciennes CFC et informaticiennes CFC).
 
Une motion de Marc-Antoine Gamba demandant au Conseil d’Etat d’intervenir auprès de la Confédération afin de permettre la facturation forfaitaire et globale des médicaments dans les EMS a été acceptée à l’unanimité des députés (moins deux abstentions). Il s’agit-là d’un signal fort de notre canton. Ce système était pratiqué dans notre canton depuis 2004 et a été abandonné en 2018, alors qu’il permettait clairement d’économiser des coûts, sans porter atteinte à la qualité des soins. 
 
Une motion demandant de donner des cours aux migrants sur les valeurs fondamentales de notre société a été refusée. A la base de ce refus, il y a la prise en considération des mesures existantes, les difficultés à mettre en place ce système pour tous les migrants, ainsi que la diminution du nombre de migrants. 
 
Enfin, un postulat et un mandat ont été acceptés en relation avec l’HFR. Le postulat demande au Conseil d’Etat de présenter un rapport définissant les missions de l’hôpital fribourgeois (HFR), pour permettre au conseil d’administration d’établir la stratégie. Le mandat demande au Conseil d’Etat de définir les conditions-cadre pour l’HFR, d’exiger du HFR une planification des investissements et du conseil d’administration le développement de la stratégie médicale du HFR et la définition de son positionnement stratégique. Le Conseil d’Etat devra aussi clarifier les prestations d’intérêt général (PIG) et leur financement (par exemple maintien des antennes régionales, bilinguisme, formation/recherche).

 


Agenda

  • 23 juin : apéritif politique, 10h, Chez Blanc, Matran. Avec Christine Bulliard-Marbach, Dominique de Buman et Beat Vonlanthen
  • 29 juin : Congrès estival du PDC suisse à Fribourg
  • 19 août : manifestation de campagne avec la présence de Viola Amherd (calendrier de campagne complet dans notre newsletter de mai)


Merci de votre soutien !


Le PDC fribourgeois a besoin de votre enthousiasme et de votre soutien, également financier. Votre don (déductible sur votre déclaration d’impôt) sur notre compte de la BCF, IBAN CH07 0076 8011 0400 3060 5, est bienvenu et très apprécié. De tout cœur, un grand merci !
 
Copyright © 2019 PDC Fribourg, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list

Email Marketing Powered by Mailchimp