Copy
Ce courriel ne s'affiche pas correctement ? Lisez-le dans votre fureteur.
COFAQ

Revue de presse du 27 juillet 2018

Femmes

Les femmes travaillent plus et ont plus d’enfants au Québec

2018 07 27 stat femmes Qc ONT

Le Québec surpasse l’Ontario tant pour son taux de fécondité que pour son nombre de femmes actives sur le marché du travail, confirme une nouvelle étude. Des chiffres qui s’expliqueraient, en partie, par la généreuse politique familiale québécoise. D’après les données recueillies par Statistique Canada, le taux de femmes sur le marché du travail dans la Belle Province est passé de 70 % en 1996, l’année précédente l’implantation du réseau des centres de la petite enfance (CPE), à 81 % en 2016. Le Québec a non seulement rattrapé son retard sur l’Ontario, mais il l’a devancé dès 2003. En effet, durant cette même période, elles sont restées environ 75 % à occuper un emploi de l’autre côté de la rivière des Outaouais.

Lien : http://www.tvanouvelles.ca/2018/07/24/les-femmes-travaillent-plus-et-ont-plus-denfants-au-quebec

 

Lutte violence

Hausse des agressions sexuelles rapportées à la police en 2017

Statistique Canada a dévoilé son plus récent rapport sur les crimes déclarés par la police. On y apprend que Le nombre d’agressions sexuelles rapportées à la police en 2017 au Canada a augmenté de 13 % par rapport à 2016, un écart « significatif » qui n’est pas étranger au mouvement #MeToo (#MoiAussi, en français) qui a secoué le monde entier à l’automne dernier. Le nombre d’agressions sexuelles de niveau 1 — c’est-à-dire qui, en vertu du Code criminel, ne cause pas, ou presque, de blessures corporelles à la victime — dénoncées à la police serait passé de 21 000 à plus de 24 000 en une année. Cette hausse a été relevée dans neuf provinces et territoires, dont le Québec où une augmentation de 20 % des dénonciations a été observée. Chose certaine, ces transformations ont une incidence sur le taux de criminalité de manière générale, de même que sur l’Indice de gravité de la criminalité (ICG). De fait, ces derniers, bien que relativement stables depuis dix ans, ont tous deux légèrement augmenté en 2017 par rapport à l’année précédente

Lien : https://www.ledevoir.com/societe/533047/criminalite-hausse-des-agressions-sexuelles-rapportees-a-la-police-en-2017

L’étude de Statistique Canada se trouve ici : https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/180723/dq180723b-fra.htm?HPA=1

 

Sant mentale

Étudier les lettres de suicide pour mieux orienter les soins en santé mentale

Les lettres laissées par des personnes qui se sont suicidées peuvent aider à comprendre quelles expériences elles ont vécues et les sentiments qui ont motivé leurs actions. Des chercheurs torontois en ont analysé trente-six, et ils croient que leurs résultats pourraient améliorer les traitements en santé mentale et les programmes de prévention du suicide. Cette fenêtre inédite sur les expériences subjectives qu’ont rencontrées ces personnes ayant commis l’irréparable pourra permettre d’améliorer les soins en santé mentale, croit la Dre Juveria Zaheer. Le suicide est l’une des premières causes de mort prématurée au Canada. C’est 4405 personnes qui se sont suicidées au pays en 2015, selon Statistique Canada. Au moins 90 % des personnes qui se sont suicidées souffraient de troubles mentaux, et des lettres de suicides sont laissées dans 15 % à 38 % des cas, rapporte l’étude

Lien : https://www.ledevoir.com/societe/sante/532955/etudier-les-lettres-de-suicide-pour-mieux-orienter-les-soins-de-sante-mentale

Sante publiq

Québec investit dans la prévention des surdoses d’opioïdes

Le gouvernement du Québec débloque des fonds supplémentaires pour prévenir les surdoses d’opioïdes et aussi combattre diverses formes de dépendances, dont celles aux jeux de hasard et à l’utilisation excessive d’internet. Au total, il s’agit d’investissements additionnels de 35 millions de dollars annuellement, indique le gouvernement, pour au moins trois ans. Quatorze ministères ont été impliqués dans la conception du plan d’action. « Ce n’est pas juste au monde de la santé de s’occuper des dépendances », a soutenu Mme Charlebois, en point de presse. Sur les 35 millions $ annuels, 23 millions $ seront consacrés plus spécifiquement aux opioïdes – ce qui inclut autant les médicaments sur ordonnance qui servent à traiter la douleur (oxycodone, morphine) que les drogues de rue (héroïne, fentanyl de synthèse). Cette somme de 23 millions $ est pour une période de trois ans.

Lien : http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201807/25/01-5190820-quebec-investit-dans-la-prevention-des-surdoses-dopioides.php

 

Aines 1

La gériatrie sociale, l’autre façon de soigner les aînés

Comme sa pratique plus traditionnelle, la gériatrie sociale a pour but premier d’aider les personnes âgées à conserver ou à retrouver le plus d’autonomie possible. Elle poursuit donc essentiellement la même mission, sauf qu’elle ne s’exécute pas du tout de la même manière. « On utilise tous les outils de la gériatrie, disons régulière, car l’esprit reste le même, mais ce qui est très différent, c’est que la dimension sociale est ancrée directement dans la communauté, avec l’apport des aînés aussi », explique le Dr Stéphane Lemire en entrevue avec Le Soleil. Peu répandu jusqu’ici à travers la province, le concept de gériatrie sociale demeure en plein développement. Il existe, ici et là au Québec, certaines formes communautaires de gériatrie comme des médecins de famille à domicile. L’essentiel, selon M. Lemire, est d’offrir une alternative au réseau actuel pour les personnes âgées, qui ont beaucoup trop à perdre dans le milieu hospitalier actuellement.

Lien : https://www.lesoleil.com/actualite/sante/la-geriatrie-sociale-lautre-facon-de-soigner-les-aines-f9f0da7cd6e1bf5041ff00887e329c31

 

Famille

Caractéristiques et évolutions récentes des familles au Québec

Le plus récent numéro du bulletin du ministère de la Famille : Quelle famille? vient d’être publié. Il s’agit du premier numéro présentant des résultats du dernier recensement de Statistique Canada. Réalisé en 2016, le dernier recensement canadien permet de produire une nouvelle photo de famille pour le Québec à partir des principaux traits qui caractérisent chacune de ces formes familiales sur le plan sociodémographique et de quantifier l’ampleur de certaines réalités par rapport à d’autres. Selon les auteurs, les changements survenus sur le plan conjugal sont ceux qui, juste derrière la fécondité, ont probablement « le plus fortement bousculé la vie familiale et modifié la composition des familles » au cours des dernières décennies. L’union libre est devenue le principal mode de formation des unions, et plusieurs couples maintiennent le choix de ne jamais se marier.

Lien : https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/publication/Documents/quelle-famille-vol6-no2-ete2018.pdf

On peut s’abonner à ce bulletin ici : http://app.dialoginsight.com/T/OFSYS/SM2/235/2/S/F/850/216533/0NPCrI0M/739074.html


 
Désabonnement <<Email Address>> de cette liste. Retransmettre ce courriel à un ami.
Copyright (C) 2018 Confédération des organismes familiaux du Québec Tous droits réservés.






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Confédération des organismes familiaux du Québec · 3965, rue Sainte-Catherine Est · Montréal, Qc H1W 2G7 · Canada